« L’étonnant pouvoir Antistress de la diète médiatique »

diète médiatique anti stress

« Faire une diète médiatique de 7 jours est sans doute, d’après les experts, la plus efficace des méthodes antistress et réduit l’anxiété chronique »

   Imaginez que vous ayez passé une très bonne journée.

   Par exemple, vous rentrez chez vous et vous vous plongez dans le « bain médiatique » d’informations inquiétantes qui caractérise l’époque actuelle. vous ouvrez le journal et vous lisez qu’il y a eu un grave accident de la route :

« Trois voitures se sont encastrées les unes dans les autres ».

Vous étiez serein avant d’ouvrir ce journal, et subitement, vous vous sentez mal à l’aise.

 

 

coche6# Et si votre niveau  stress venait en grande partie des média ?  

   En soi, les dites informations ne génèrent point de stress. Ce ne sont que des faits. C’est votre esprit et votre conscience qui les filtrent. C’est votre conscience qui va interpréter l’information, pour en faire une histoire stressante.

   Pourquoi ?

   Est-ce la nouvelle qui a déclenché ce mal-être ? Non.

   En revanche, c’est votre cerveau et votre esprit ainsi que par l’analyse que vous interprété l’événement vécu. Vous vous êtes peut-être:

– Imaginé à leur place,

– Ou vous avez songé que ce soir vous alliez, vous aussi, prendre la route et courir le risque d’avoir un accident.

– Ou encore, vous repensiez à l’accident que vous avez eu il y a quinze ans, un accident qui a failli vous tuer.

   En réalité, la vraie cause de votre sentiment de malaise soudain est le filtre de votre conscience qui fait naître (ou pas) un niveau de stress plus élevé. Ce n’est donc pas ce qui s’est effectivement passé qui en est la cause ; mais votre propre analyse de ces faits.

   En d’autres termes, l’interprétation que vous en avez faite, le « film d’interprétation » que vous avez produit et qui va déclencher tout le processus.

 

coche6# Comment créer un tamis antistress ?

   Quelle est la solution ?

   La première chose à faire est de sélectionner, de tamiser l’information. Si on n’habitue pas les gens à filtrer les informations, on les laissera devenir des stressés permanents. Dites-vous avant tout :

   « Est-ce que je veux continuer à vivre dans le stress ? Oui ou non ?

La principale cause de mon stress permanent, sous-jaçent, inconscient, c’est la façon dont on interprète l’information.

   La diète médiatique

   Le niveau de stress étant corrélé à la durée d’exposition aux média, les personnes les plus stressées sont celles qui sont le plus « accro » aux informations négatives. Tandis que les individus les moins stressées sont ceux qui sont les moins à l’écoute de ce tumulte médiatique. Ces derniers conservant un contrôle plus large de leurs émotions et plus une plus grande distance avec les événements du monde entier.

 

coche6 # 7 jours pour atteindre un état de sérénité étonnant

  C’est thérapie est imparable !

   Il faut donc tout simplement s’imposer une « diète médiatique » quand on souffre de stress chronique. Il s’agit de se livrer à une petite expérience ; ne plus s’exposer pendant 7 jours à n’importe qu’elle source flux d’actualités que ce soit audiovisuelles, radiophoniques ou imprimés.

   A la fin de l’expérience, c’est une personne radicalement transformée qui se présentera au bilan de ces 7 jours:

–  Vous arborerez immanquablement un large sourire,

–  Vous parlerez de vous-même et non plus du reste du monde,

– Vous donnerez des détails sur ce que vous ressentez.

–  Vous vous serez rendu compte qu’avant, vous vous tracassiez inutilement, et que vous déclenchiez vous-même du stress en voulant « porter sur vos épaules les malheurs du monde entier »

 – Vous observerez enfin que vous serez devenu quelqu’un qui fait à nouveau des projets et  que vous commencerez à reprendre le contrôle de votre vie.

 

coche6# Un déblocage observé de l’esprit d’initiative

   Le stress provoque parfois un blocage total de la prise d’initiative. Une fois ce blocage évacué, on se sent libéré, et on peut à nouveau avoir des projets.

   La diète médiatique de sept jours est d’une efficacité inégalable. Lorsque l’on se livre à cette démarche, on continue à penser bien évidemment, mais la différence, c’est que l’on crée ses propres pensées et sa propre information, au lieu de laisser d’autres personnes nous pousser à cogiter sur telle catastrophe au Népal, à la situation économique critique de la Grèce.

   C’est ainsi qu’il est possible d’améliorer considérablement l’état des sujets stressés:

– Sans rien changer à ce qu’ils sont,

– Sans leur demander d’être plus positif,

– Sans leur demander quoi que ce soit, en fait.

   Faut-il alors, au nom des bienfaits de la diète médiatique, se couper du monde et de ce qui s’y passe ?

   Non, bien entendu. Vous pouvez très bien regarder de courts bulletins d’information de quelques minutes. De toutes manières, vos collègues et votre entourage vous tiendront informé :

      « Tu n’es pas au courant de ce qu’il s’est passé ? Attends, je te raconte, c’est incroyable ! »

   Nous venons d’évoquer le cas de ceux qui se sentent stressés sans vraiment savoir pourquoi. La solution : une bonne diète médiatique ! 

   Quand vous constatez que vous êtes en quasi permanence stressé, ce qui exclus les situations ou le stress est causé par une situation bien identifiée (examen, problème de perte de sens ou d’objectif, changement de carrière, etc.), vous devez mettre en place le protocole de la diète médiatique.

 

coche6 # Expérimentez les bienfaits avec ces 5 avantages  antistress de la diète médiatique :

   => 1er avantage : Voir plus clair en soi-même

   Lorsque le stress nous envahit, les pensées et les idées sont plus confuses. Comme une eau troublée par des sédiments, les média entretiennent une sur stimulation de la pensée. Les associations d’idées s’enchaînent sans cesse et finissent par engendrer un perte de repère.

   Or, la perte de repère est source de grand stress. En réduisant au minimum l’absorption des informations et du tumulte médiatique, rapidement en quelques jours la pensée devient plus limpide, les idées plus claires.

 

   => 2ème avantage : Relativisez ce qui arrive

   On dénote chez les individus les moins stressés une approche et une prise de distance face aux événements médiatique bien plus grande.

   Quand vous faites une diète médiatique, vous ne prenez plus au « pied de la lettre » les situations tragiques du monde qui vous sont déversées en quasi permanence par les média.

   Vous comprenez qu’il y a toujours eu des accidents, des attentats, des tremblements de Terre, des incendies de forêt depuis que l’aube de l’humanité existe. Et que, depuis ce jour, cela ne vous a point empêché de vivre votre vie.

 

   => 3ème avantage : Un meilleur contrôle de vos émotions.

   Voici quelques exemples éclairants.

   Lorsque les média annoncent une mauvaise nouvelle, on observe systématiquement une hausse du nombre de consultations chez le médecin. Les dernières études montrent que ce pic est de 20 à 25 % en moyenne aux États-Unis.

   Cela signifie que lorsque quelque chose de grave se passe à l’autre bout de la planète, nous nous sentons concernés, même si l’événement ne nous touche pas directement.

   Or, nous avons nous aussi notre lot de problèmes personnels, de soucis, de situations difficiles auxquelles il faut faire face dans la journée. En faisant une diète médiatique, nous agissons favorablement sur notre état santé.

 

   => 4ème avantage : Un état de calme intérieur s’installe.

   C’est une des particularités qui est observée chez les sujets qui expérimentent la diète médiatique. En quelques jours (parfois) en seulement 3 jours, on ressent une sensation de calme intérieur particulièrement apaisant se produire au fond de nous-même.

   Comme une période de remise en ordre de notre psyché, l’absence de média favorise l’état de tranquillité et de paix intérieure. A lui seul cet avantage vaut largement l’essai d’une telle démarche antistress .

 

   => 5ème avantage : La baisse significative du niveau d’anxiété.

   C’est un des points les plus intéressants.

   Dès que l’univers médiatique s’éloigne de nos sens, le degré d’anxiété se réduit à des niveaux beaucoup plus faibles. Or, quand on connaît la quantité d’anxiolytiques ingérés par nos concitoyens chaque année, on peut raisonnablement se poser la question :

   Est-ce que l’alternative la plus saine et la plus efficace ne se trouve pas dans la diète médiatique ?

   C’est sans aucun doute une des pistes les plus sérieuses. Il suffit de faire soi-même l’expérience d’un sevrage de lecture, de télévision et de radio médiatique pendant 7 jours pour s’en convaincre de son pouvoir antistress.

(c) Didier Pénissard

pack antistress

« L’ultime solution antistress est révélée dans ce programme complet »

« Savez-vous que le stress peut vous retirer 7 ans de votre vie ? » => Pour éviter cela, voici la solution

 

 

 

 

 

 

 

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: , ,