Rêve lucide ; Interview d’un expert

4
1429

Rêve lucide ; L’interview d’un expert francophone par la journaliste TV bien-être Zaskia THUO

Appendre le rêve lucide
La pratique du rêve lucide présente de nombreux avantages comme la résolution de problèmes personnels et de résolution de conflits intérieurs

Journaliste Zaskia Thuo : Bonjour à tous, je suis ici avec Didier Pénissard, auteur de la méthode “Comment pratiquer et maîtriser le rêve lucide”. Didier, merci d’être avec nous aujourd’hui.

Didier Pénissard (D) : Bonjour, c’est un plaisir d’être ici et je vais tenter d’être le plus clair sur ce sujet si peu connu.

Journaliste TV : Commençons par les bases. Qu’est-ce que le rêve lucide et pourquoi est-ce important pour notre bien-être ?

Didier Pénissard : Le rêve lucide est un état particulier de conscience où l’on réalise que l’on est en train de rêver pendant le sommeil. C’est comme si vous aviez un contrôle conscient relatif sur vos rêves.

Car il est possible en plus d’en être conscient toute en le dirigeant volontairement – et donc d’avoir un relatif contrôle sur lui. C’est comme si vous aviez un pied dans le monde des rêves et un pied dans la réalité. Ce qui le rend fascinant, c’est que cela nous permet d’explorer notre inconscient, de vivre des aventures intérieures incroyables et même de résoudre des problèmes personnels pendant notre sommeil.

En pratiquant et devant un rêveur lucide, vous pouvez explorer vos peurs, apprendre à mieux vous connaître, améliorer votre créativité et même vous détendre profondément pendant le sommeil.

Zaskia Thuo : Intéressant ! Selon vous Didier, vous affirmez que l’on peut apprendre à rêver de manière consciente. Pouvez-vous nous en dire plus ?

D : Oui c’est possible en effet, avec un certain entraînement néanmoins Mais, il existe plusieurs méthodes. L’une des plus efficaces est de commencer par tenir un journal de rêves. Prenez cette habitude en notant chaque matin, puis notez vos rêves dès que vous vous réveillez. Cela renforce votre conscience que vous rêvez chaque nuit et vous aide à reconnaître les schémas oniriques ainsi que leurs cohérences.

Ensuite, pratiquez la “réalité augmentée” pendant la journée. Posez-vous régulièrement la question : “Suis-je en train de rêver ?”

Vérifiez l’environnement autour de vous. Si vous le faites suffisamment souvent, vous commencerez à le faire aussi dans vos rêves.

« Lorsque vous êtes lucide dans un rêve, vos sens sont incroyablement amplifiés »

Journaliste (Z. Thuot) : Merci, Didier, pour ces informations précieuses sur la pratique du rêve lucide. Maintenant, explorons davantage ce que l’on peut percevoir lorsqu’on est en état de rêve lucide. Pouvez-vous nous parler des sensations et des expériences que les gens peuvent vivre pendant ces rêves ?

Didier Pénissard (D) : Bien sûr ! Les rêves lucides offrent une expérience intra sensorielle unique. Je vous expose de mémoire quelques aspects fascinants comme une forme singulière de clarté des sens de notre imaginaire accrue.

Par exemple, lorsque vous êtes lucide dans un rêve, vos sens sont incroyablement amplifiés. On constate que la vue, l’ouïe, le toucher et même le goût peuvent sembler plus réels que dans la vie éveillée. Il n’est pas rare que l’on puisse voir des détails incroyables, comme entendre des sons cristallins et ressentir des textures avec une intensité surprenante. Une montagne dans ce type d’expérience onirique devient majestueuse, immense avec toutes les sensations de la réalité, comme si vous y étiez vraiment.

On peut aussi ressentir des sensations de vol et de déplacement. D’ailleurs, j’ai pu constater que beaucoup de rêveurs lucides choisissent de voler (et on n’a pas peur sachez-le). Ainsi, on peut vraiment planer au-dessus des montagnes, des océans ou des villes illuminées. On n’a aucune limite pendant cette expérience, car on est capable de se téléporter instantanément vers n’importe quel endroit que l’on désire. Sincèrement, c’est une sensation de liberté extraordinaire. L’expérience ne s’arrête pas là si on continue dans cette pratique régulière, comme de faire des rencontres avec des personnages. 

« L’intérêt de cette approche est que vous pouvez poser des questions et obtenir des réponses directe de votre subconscient … »

Journaliste (Z. Thuot) :  Des personnages dites-vous ? Comment cela ?

Tout à fait ! Dans les rêves lucides, vous pouvez interagir avec des personnages, qu’ils soient réels ou imaginaires. Cela va de rencontre des célébrités, des proches décédés ou des créatures fantastiques est courant.

L’intérêt de cette approche est que vous pouvez poser des questions et obtenir des réponses directe de votre subconscient, ou bien apprendre des leçons, ou simplement profiter de leur compagnie. Ces rencontres peuvent aussi nous projeter dans des exploration créative ; car notre imagination est la seule limite. On le constate aisément que tout un chacun qui rêvent (nous rêvons tous) on parvient à créer des mondes fantastiques, des paysages surréalistes ou des architectures incroyables. Donc un rêveur lucide s’ouvre à un continent inexploré de lieux mystérieux, des bibliothèques infinies ou des planètes lointaines. Votre esprit devient un terrain de jeu illimité.

Dans ma carrière d’expérimentateur du développement personnel, un des domaine qui m’a particulière passionné – et qui a été la source de mon intérêt pour le rêve lucide – c’est la créativité et l’inspiration. Ayant l’auteur d’un livre « Comment avoir des idées ? » j’étais enclin à m’intéresser à ce sujet. A ma grande surprise, j’ai constaté que de nombreux artistes, des écrivains et même des inventeurs ont puisé leur inspiration dans leurs expériences oniriques. Il faut savoir que des mélodies, des poèmes, des idées de romans et des Best Seller ou des solutions à des problèmes complexes peuvent émerger pendant ces moments de conscience onirique.

A posteriori, j’ai aussi constaté un autre effet bénéfique étonnant (sur moi-même notamment) ; on constate que la pratique de cette technique permet parfois une forme de guérison émotionnelle. Cela s’explique, à mon sens mais je reste prudent n’étant pas thérapeute, par le fait qu’en étant rêveur et conservant sa lucidité, on va à la source de nos conflits et nos nœuds émotionnels. Les rêves lucides offrent dans certains cas une opportunité de résoudre des traumatismes émotionnels. On peut par exemple revivre des situations difficiles et les transformer en expériences positives. Cela peut apporter un soulagement profond et une libération émotionnelle.

comment apprendre le rêve lucide ?
L’expérience des rêveurs lucides ( l’onironaute )montrent scientifiquement que l’on peut contrôler de façon volontaire nos expériences oniriques

Journaliste (Z. Thuot) :   C’est vraiment fascinant ! Et d’un point de vue scientifique, existe-t-il des recherches spécifiques sur ces expériences ?

Didier Pénissard : Absolument. J’en veux pour preuve que des études ont mis en évidence des corrélats neuronaux lors du rêve lucide en utilisant l’imagerie cérébrale. La très sérieuse revue « Science et Avenir » en parle.  En d’autres termes, on a observé ce qui se produit en temps réel pendant qu’un rêveur lucide fait son expérience.  Et, on constate que des zones telles que le néocortex préfrontal, qui est associé à la conscience de soi, sont activées pendant que l’on dirige et contrôle ses rêves.

De plus, des chercheurs ont étudié les effets thérapeutiques de cette méthode pour la gestion du stress, la réduction de l’anxiété. C’est un domaine passionnant qui continue d’évoluer. Il y a eu notamment d’autres études qui ont été menées sur le rêve lucide. Par exemple, un chercheur qui s’est très intéressé à ce sujet, je pense principalement au Docteur Stephen LaBerge. Ce docteur est psycho-physiologiste américain et chef de file dans l’étude scientifique du rêve lucide. Il a réalisé des découvertes cruciales dans ce domaine.

Journaliste (Z. Thuot) :   Quelles sont les découvertes scientifiques du Docteur LaBerge ?

Elles sont incontestables car ce scientifique à démontré à plusieurs reprises la réalité de cette expérience onirique consciente. Il a notamment été le premier à publier dans une revue scientifique qu’il a obtenu chez un sujet d’expérience qui dormait, un signal vérifié de l’esprit d’un rêveur vers le monde extérieur.  Ce signal a été émis avec un collaborateur qui surveillait un électro-encéphalogramme. L’expérience consistait à détecter des mouvements oculaires convenus pendant la phase du sommeil paradoxal. Le dormeur-rêveur avait convenu d’un code en Morse pour transmettre au Docteur LaBerge qu’il était bel et bien en train de rêver.

Et surtout, ce que j’ai apprécié chez le docteur Stephen Laberge, c’est qu’il a mis au point une forme de « protocole » pour favoriser l’apprentissage du rêve lucide.

Journaliste (J) : Merci encore, Didier, pour ces éclaircissements. Le rêve lucide est vraiment un voyage intérieur captivant. Une question qui intrigue beaucoup de nos auditeurs de la radio : Peut-on dialoguer avec notre inconscient pendant ces rêves lucides ?

Didier Pénissard (D) : C’est une excellente question. Pendant un rêve lucide, on possède réellement la possibilité d’entrer en communication avec son inconscient. Je rappel que Sigmund Freud disait que l’inconscient est 10 fois plus doté de potentiel que le conscient ; il nommait cela la partie immergé de l’iceberg de notre esprit.

« Quelques jours après avoir faire ses premiers rêves dirigés, il obtient une réponse limpide qu’il devrait reprendre ses études … »

Concrètement, cette technique permet une forme de rencontre avec notre “soi” intérieur. Par exemple dans le scénario d’un rêve ou en le vit de façon lucide, on peut décider de rencontrer une version symbolique de nous-même. Ce peut être sous la forme d’un guide, d’un mentor ou de tout autre chose. J’ai le souvenir d’avoir obtenu ainsi une réponse à un problème épineux qui m’empêchait d’avancer. J’ai été face un livre posé sur un autel sacré. J’ai décidé pendant que je rêvais de l’ouvrir et de lire la réponse que je voulais obtenir. Aussi incroyable que cela puis être, j’ai obtenu cette réponse, là sous mes yeux en lisant une page du livre dans mon rêve.

Un ami, à qui j’ai appris cette technique posait directement des questions à une entité, un sage je crois me souvenir qu’il rencontrait tout en rêvant lucidement. Ce même sage l’écoutait et lui répondait de façon pertinente. Vous seriez surpris par la sagesse et les conseils que cette méthode peut vous offrir.

Permettez Zaskia de revenir sur ce point ; je veux préciser à propos du dialogue avec des personnages de nos rêves lucides. Ces même personnages que vous rencontrez dans les scénarios oniriques peuvent représenter différentes parties de notre psyché. On peut donc leur parler, leur demander ce qu’ils symbolisent. Parfois, ils vous révèlent des aspects cachés de vous-même pour dénouer des nœuds existentiels qui vous bloquent dans la vie. J’ai le souvenir d’un participant à un de mes séminaire d’auto hypnose. Il était très mal dans sa peau malgré une belle carrière. Mais après une discussion à la pause je comprends qu’il n’était pas dans sa voie. Il se cherchait depuis fort longtemps. Je lui conseille d’apprendre à maîtriser le rêve lucide et d’interroger un personnage dans un prochain scénario lorsqu’il dort. Cela n’a pas duré très longtemps ! Quelques jours (je devrais dire les nuits) après avoir faire ses premiers rêves dirigés, il obtient une réponse limpide qu’il devrait reprendre ses études de Lépidoptérologie qu’il avait abandonné trop tôt. Aussitôt, il se lance à fond en cours du soir sur cette étude. Il est aujourd’hui conférencier et conservateur d’un musée de papillon et surtout un homme heureux.

Journaliste (Z. Thuot) : C’est impressionnant cette histoire et motivant à apprendre à rêver lucidement. Est-ce que les messages de notre inconscient via des guides sont-ils toujours aussi clairs à comprendre ?

Didier Pénissard (D) : Ce n’est pas forcément aussi facile à interpréter à chaque fois. Dans ce cas, si la réponse nous semble plus floue, il est nécessaire d’explorer les symboles et les archétypes. Attendez-vous à des réponses parfois symboliques ou métaphoriques. Car, vous le savez sans doute,  l’inconscient communique souvent à travers des symboles. Je conseille dans ce cas lorsque vous êtes faites un rêve lucide d’observez les éléments de l’histoire. Puis, après votre réveil de vous poser des questions comme :

« Que représentent-ils pour moi ? », « Quelles émotions suscitent-ils au fond de moi » ? « Pourquoi ce message me parle intimement ? ».

En vous interrogeant ainsi, au niveau des symboles oniriques, vous pouvez accéder à une compréhension très intime et personnelle des couches plus profondes de votre esprit inconscient. Mais je vous rassure, on peut aussi poser des questions directes. Si vous avez une question spécifique sur votre vie, vos choix ou vos aspirations, posez-la consciemment pendant le rêve lucide.  Votre inconscient est un réservoir de sagesse et d’intuition.

Comment faire des  rêves lucides créatifs pour résoudre un problème ?

Ce peut être une expérience fascinante et potentiellement productive. Voici quelques étapes pour vous guider dans cette démarche :

Commencez par la préparation mentale : Avant de vous coucher, concentrez-vous sur le problème que vous souhaitez avec la ferme intention de le résoudre. Visualisez-le clairement dans votre esprit et répétez-vous que « Je vais devenir conscient dans mon rêve et trouver une solution ».

Pratique du rêveur pour les rendre plus conscient : Si vous n’êtes pas habitué à faire des rêves lucides, pratiquez des techniques telles que la tenue d’un journal de rêves, les réalités alternatives (vérifier régulièrement si vous êtes éveillé ou en train de rêver), ou la méditation avant de vous coucher pour améliorer votre conscience pendant le sommeil.

Induction du rêve dirigé conscient : Avant de vous endormir, répétez une affirmation telle que « Je serai conscient dans mes rêves et je résoudrai mon problème ». Vous pouvez également visualiser le processus de devenir conscient dans un rêve.

Comment savoir reconnaître que vous rêvez ? : Pendant votre rêve, soyez particulièrement attentif aux signes qui indiquent que vous êtes en train de rêver. Par exemple, regardez une horloge, si l’heure change de manière illogique ou si elle est floue, cela peut être un signe que vous êtes en train de rêver.

La phase de l’engagement avec le problème : Une fois que vous réalisez que vous êtes en train de rêver, concentrez-vous sur le problème que vous souhaitez résoudre. Visualisez différentes solutions possibles et essayez de les tester dans votre rêve.

Analyse post-rêve : À votre réveil, prenez le temps de noter tous les détails de votre rêve lucide, y compris les solutions que vous avez envisagées. Réfléchissez à la pertinence et à la faisabilité de ces solutions dans votre vie éveillée.

la mise en œuvre : Si vous avez trouvé une solution dans votre rêve lucide, envisagez de la mettre en œuvre dans la réalité. Parfois, notre subconscient peut offrir des perspectives uniques et créatives sur les problèmes que nous rencontrons.

Par expérience, en utilisant cette approche, vous pouvez exploiter le potentiel du rêve lucide pour résoudre des problèmes de manière innovante et inspirante. N’oubliez pas que la patience et la pratique sont essentielles pour développer cette compétence.

Didier Pénissard Auteur
Didier Pénissard Auteur et formateur de rêveur lucides

 

Journaliste (Zaskias Thuot) : Quels sont les autres avantages de cette pratique au delà de la connaissance de soi et de la résolution des problèmes personnels Didier ? Et y-a-t-il des risques à être rêveur lucide selon vous ?

J’en discerne un que l’on constate après plusieurs mois de pratique. On constate chez la majorité des « onironautes » (et oui c’est ainsi que l’on appelle les rêveurs lucides), de bienfaits thérapeutiques tels que la réduction de l’anxiété, et une relative amélioration des capacités cognitives. Au niveau des risques je n’en n’est pas noté. Peut-être une forme d’addiction à vouloir aller se coucher pour revivre ce type d’expérience extraordinaire.

On peut aussi constater des problèmes ponctuels légers de troubles du sommeil, notamment le réveil au milieu de la nuit en utilisant des techniques pour induire des rêves lucides. C’est la cas quand un onironaute cherche à faire tout le temps à diriger lucidement ses rêveries nocturnes. Il y a un juste milieu à tout.

A part cela, il existe la paralysie du sommeil  qui peut être également un risque potentiel, où l’individu se sent temporairement incapable de bouger malgré sa conscience. Quand on le sait on ne s’affole pas. Car lorsque l’on entre en phase de sommeil paradoxale, le corps entre en contraction musculaire.

Journaliste (Z. Thuot) : Pouvez-vous nous en dire plus Didier sur ce protocole dont vous parliez au début de notre interview ?

Oui volontiers , alors tout d’abord cette méthode a permis aux individus d’expérimenter et de contrôler leurs rêves lucides quasi à volonté – et ce en quelques jours.  On peut aussi remercier d’avoir eu le courage comme le professeur Jouvet de contribuer à populariser le concept. En tout cas, il a stimulé un intérêt croissant du public pour cette fascinante expérience onirique.

Alors, grosso modo, le protocole pour faire votre premier rêve lucide consiste à prendre l’habitude (dès votre réveil) de tenir un journal de rêves. Il vous suffit de commencer par prendre l’habitude de noter vos rêves chaque matin. Cela vous aidera à mieux vous souvenir de vos expériences oniriques et à repérer des motifs récurrents. Un journal de rêves est essentiel pour développer votre conscience onirique et que vous rêvez chaque nuit au moins 5 fois toutes les 90 minutes.

La seconde étape se nomme la technique du MILD qui signifie en « Mnemonic Induction of Lucid Dreams ». Concrètement, avant de vous endormir, essayez de vous répéter mentalement une phrase comme :
“La prochaine fois que je rêve, je me rends compte que je rêve. 

« On parvient après cette phase ce que j’appelle la réalité augmentée ».

En même temps que vous vous répétez intérieur comme une autosuggestion mentale cette phrase, visualisez-vous en train de devenir conscient dans un rêve. Cette technique renforce votre intention de devenir un rêveur lucide. Car il faut un très grand intérêt à pratiquer ce protocole. La motivation doit être très forte.

Ensuite, il y a la phase de réveil au milieu de la nuit. Je reconnais que c’est un peu perturbant, surtout au-début de votre apprentissage. Donc, réveillez-vous environ 4 à 6 heures après vous être endormi. Je vous rassure, on se réveille en moyenne 5 fois par nuit. Donc après votre réveil, concentrez-vous sur l’intention d’avoir un rêve lucide. Cette méthode augmente vos chances de devenir conscient pendant un rêve.

On parvient après cette phase ce que j’appelle la réalité augmentée. Quand vous plongez dans les premières somnolences, vous entrez de facto dans la phase hypnagogique et de sommeil paradoxal propice aux expériences oniriques. Alors, dès que des images non contrôlées se diffusent sur l’écran de votre esprit, posez-vous régulièrement la question : “Suis-je en train de rêver ?”.

J’attire votre attention sur cette phase. Dès que vous voyez les premières images se projeter, c’est le signe que vous entrez en phase de sommeil paradoxal. Par exemple, vérifiez l’heure si vous rêvez d’une pendule ou d’une montre, lisez le texte si le scénario onirique vous y invite devant une page d’un livre , ou essayez de traverser un mur si vous en voyez un dans votre rêve.

Contrôler ses rêves
le protocole et la méthode rêve lucide s’élabore par différentes étapes et surtout une grande motivation de contrôler ses rêves

Journaliste (Z. Thuot) : Quel est le but de cette phase ?

Le but est de vérifier que vous rêvez vraiment. Reconnaissez que si vous êtes capable de traverser un mur, c’est anormal. Si vous voyez votre grand mère qui est décédée depuis plusieurs années et que vous la voyez à côté de vous, vous avez là encore la preuve que vous rêvez. Si vous faites cela régulièrement, vous parviendrez à  devenir un rêveur lucide.

« … Soudain, elle a réalisé qu’elle rêvait. L’excitation et la liberté qu’elle a ressenties étaient indescriptibles. Elle a volé au-dessus des fleurs, exploré des mondes imaginaires » 

Un point important à savoir ; soyez patient et persévérant. Ayez à l’esprit que le rêve lucide ne se produit pas toujours dès la première tentative. Personnellement il m’ fallu une semaine pour y parvenir. Mais ce fut une grande joie d’y parvenir.  Plus vous pratiquez, plus vos chances de succès augmentent.

Il réalise son premier rêve lucide – Témoignage 

Ce témoignage de Franck montre à quel point les rêves lucides peuvent être une expérience extraordinaire. Ils nous permettent de vivre des aventures hors du commun et de découvrir des aspects cachés de notre personnalité. Si vous êtes intéressé par les rêves lucides, il existe de nombreuses techniques pour les induire. N’hésitez pas à les essayer et à partager vos expériences !

« J’ai toujours été fasciné par les rêves. Ces mondes étranges et fascinants que l’on explore chaque nuit, sans jamais pouvoir les contrôler. Mais tout a changé la nuit dernière. J’ai fait mon premier rêve lucide.

Au début, c’était un rêve ordinaire. Je marchais dans une forêt, admirant les arbres majestueux et la lumière du soleil qui filtrait à travers les branches. Mais soudain, quelque chose a changé. J’ai ressenti une sensation de déjà-vu, comme si j’avais déjà vécu ce moment précis.

A ce moment-là, j’ai réalisé que je rêvais. Un sentiment d’émerveillement m’a envahi. J’étais conscient d’être dans mon propre rêve, et je pouvais le contrôler !

J’ai décidé de tester mes pouvoirs. J’ai essayé de voler, et j’ai réussi ! Je me suis envolé au-dessus de la forêt, et j’ai pu admirer la vue imprenable. J’ai ensuite décidé de changer le décor. J’ai imaginé une plage paradisiaque avec du sable fin et une eau turquoise. En un instant, le décor du rêve s’est transformé, et je me suis retrouvé sur la plage de mes rêves.

J’ai passé le reste du rêve à explorer ce monde onirique. J’ai rencontré des personnages fascinants, j’ai vécu des aventures extraordinaires, et j’ai même réalisé des choses impossibles dans la réalité.

Lorsque je me suis réveillé, j’étais encore sous le choc de cette expérience incroyable. J’avais l’impression d’avoir voyagé dans un autre monde. J’étais tellement heureux et excité que je n’ai pas pu me rendormir pendant des heures.

Depuis cette nuit-là, je n’ai qu’une hâte : redevenir un rêveur lucide. Je veux explorer encore plus loin les possibilités infinies de ce monde onirique. Je suis convaincu que les rêves lucides peuvent nous apprendre beaucoup sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure ».

 

Journaliste (J) : Didier, pourriez-vous partager avec nous deux anecdotes de personnes qui ont vécu leur premier rêve lucide et qui sont désormais obsédées par l’idée de le revivre ?

Didier Pénissard (DP) : J’ai le souvenir de deux histoires fascinantes. La première est celle de Sophie. Sophie, une jeune étudiante, a eu son premier rêve lucide lorsqu’elle était en vacances. Elle se souvient d’être dans un champ de coquelicots. Elle convient d’en cueillir un, mais la fleur devient jaune au moment de couper la tige. Comme c’est illogique de voir changer de couleur un coquelicot, soudain, elle réalise qu’elle était en train de rêver. L’excitation et la liberté qu’elle a ressenties étaient indescriptibles. Elle a volé au-dessus des fleurs, exploré des mondes imaginaires et même rencontré des personnages fantastiques. Depuis ce jour, Sophie pratique régulièrement et est devenir une rêveuse lucide confirmée. Elle dit que c’est comme avoir un accès privilégié à un univers parallèle, où tout est possible.

« Marc utilise le rêve lucide comme une échappatoire créative. Il résout des problèmes professionnels, explore des idées novatrices »

La seconde histoire est celle de Marc. C’est un homme d’affaires très occupé. Il a découvert le rêve lucide lorsqu’il cherchait des moyens de gérer son stress. Son premier rêve lucide s’est produit lors d’un voyage d’affaires. Il se trouvait dans une salle de réunion, et il a réalisé qu’il pouvait contrôler son environnement.  Il a transformé la salle en une plage tropicale et a nagé avec des dauphins. C’était pour lui la confirmation qu’il rêvait. Depuis lors, Marc utilise le rêve lucide comme une échappatoire créative. Il résout des problèmes professionnels, explore des idées novatrices et se détend en plongeant dans ses propres mondes imaginaires. Pour lui, le rêve lucide est un outil puissant pour la croissance personnelle et la créativité.

Ces deux histoires illustrent à quel point le rêve lucide peut être captivant et transformateur. Il n’est pas étonnant que Sophie et Marc cherchent à revivre cette expérience extraordinaire encore et encore !

J : Intéressant ! Quelle est votre méthode Didier, car vous êtes l’auteur d’une méthode complète que vous avez perfectionné ?

D P : Ma méthode, que j’ai développée au fil des années, est basée sur une combinaison de techniques. Elle est principalement présentée sous forme de vidéos, mais aussi avec du texte pour approfondir les concepts. Je guide les apprenants à travers des exercices de reconnaissance des rêves, de développement de la conscience et du contrôle mental. L’idée est d’éveiller sa conscience pendant le sommeil à volonté et d’être capable de  reconnaître les signes que l’on est en train de rêver, puis de les contrôler…

J : Et où peut-on trouver cette méthode ? Vous avez mentionné un site web.

Didier Pénissard : Oui, absolument ! La méthode s’intitule “Comment pratiquer et maîtriser le rêve lucide ?” et elle est disponible en ligne sur le site du programme complet => ici.

Ce programme permettent à tout un chacun à travers de vidéos explicatives, de conseils pratiques et concrets, étape par étape pour apprendre et  vivre des rêves lucides. J’ai édulcoré les éléments qui me semblent inutiles par expérience. Bref, tout le monde y arrive en suivant bien ma méthode.

Journaliste (Z. Thuot) : Merci, Didier, pour ces informations précieuses. En résumé, le rêve lucide peut vraiment enrichir notre vie. Merci d’avoir partagé votre expertise avec nous aujourd’hui. Et merci à vous, chers lecteurs, de nous avoir rejoints pour cette interview.

Didier Pénissard : Merci à vous, et à bientôt dans vos rêves !

Technique du rêve lucide
Programme complet en vidéo pour vous accompagner à faire l’expérience de vos premiers rêves lucides (cliquez sur l’image)

***

Plan du site   –   Page d’accueil   –   Boutique du club

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

4 Commentaires

  1. Bonjour Didier, c’est vraiment super intéressant ce sujet. J’avais déjà il y a quelques années un interview de vous dans Télé Loisir. Je crois il y a 3 ou 4 ans sur les rêves lucides.
    Vous m’avez convaincu désormais de m’initier plus en avant à cette méthode pour diriger mes rêves.
    Je vais donc passer commande de votre méthode qui me semble très complète (contrairement à ce qui se vend).
    Une question Didier, est-ce que je peux la recevoir dans une clé USB (au lieu du DVD que vous proposez) ?
    merci d’avance de votre réponse.
    Un fidèle abonné
    Rémy

    • Bonjour Rémy, oui je me souviens de l’interview dans Télé Loisir sur ce sujet. Le temps passe …
      pas de soucis pour l’option du programme rêveur lucide sur une clé USB. Je surveille la commande et dès qu’elle est arrivée, je vous fais signe par email.
      Bon WE,
      Didier

  2. Bonjour monsieur Didier, votre éclaircissement sur le rêve lucide m’as beaucoup intéressé mais seulement, moi ça fait plus d’une décennie que je n’ rêve plus. Je me réveille chaque matin sans avoir une seule idée précise sur ce que j’ai bien pu rêver. Dernièrement j’ai passé nuit avec l’un de mes amis, et pendant mon sommeil, il m’a entendu parler et même rigoler , ce qui veut dire que je rêvais. Mais dès au moment où il m’a réveillée pour me poser la question, je ne me souvenais complètement plus de quoi j’étais entrain de rêver, mais je me souviens bien d’avoir rêver.

    Alors voici ma question monsieur, comment faire pour recommencer à se souvenir entièrement de mes rêves ? Parce qu’en vrai tout sur quoi je rêve se réalise.

    Si vous pouvez m’aider, j’attends votre réponse avec impatience.

    • Bonjour, alors oui je vous rassure, vous rêvez bien et ce au moins 5 fois par nuit en moyenne.
      Sinon, vous ne seriez pas là à poster ce message car vous seriez …mort.
      En fait ce que vous rencontrez c’est l’oubli de vos rêves/. C’est un phénomène très courant chez 80 % des gens.
      Pourquoi cela ?
      La raison est que pour se souvenir de ses rêves il faut une très forte motivation de s’en rappeler. Aussi forte que celle de
      vivre votre journée. Et puis il existe des techniques pour s’en souvenir. Voici une technique :
      https://developpement-personnel-club.com/souvenir-de-vos-reves/

      Bien à vous
      Didier Pénissard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.