Comment chasser les pensées négatives avec la méthode de l’écriture sémantique

19
473

« Comment chasser les pensées négatives avec la méthode de l’écriture sémantique » 

Comment contrôler votre esprit et chasser les pensées négatives avec la méthode de l'écriture sémantique
 » L’utilisation d’un simple mot écrit sur une feuille de papier vous permet de chasser les pensées négatives  » (source image flickr)

   Je viens à l’instant de recevoir un email d’un correspondant fidèle du blog qui m’a donné l’idée d’approfondir sa question.

   En effet, ce correspondant m’interroge sur la technique qui consiste à écrire nos pensées négatives pour les rendre moins actives en nous-même.

   Je connais cette auto-thérapie de longue date, l’ayant moi-même expérimentée par le passé.

  Or, je sais reconnaître que le fait de coucher sur le papier une pensée négative (qui nous obsède par exemple), peut nous aider à lui enlever son potentiel de nuisance.

  => écoutez ici le podcast

 
# Ecrire une pensée négative libère

  De nombreux psychologues conseillent cette méthode pour chasser les pensées négatives obsédantes.

   Le principe est qu’une pensée négative perd une grande partie de sa capacité de nuisance dès lors où cette dernière est conscientisée. En clair, en prendre conscience lui fait perdre sa force.

   Mais, si vous couchez sur le papier cette pensée négative, c’est comme extirper « psychologiquement » en dehors de vous de ce qu’elle représente.

  J’ai personnellement essayé cette méthode lorsqu’un jour, une pensée défaitiste pour une décision difficile que je devais prendre. Alors, je l’ai précisé sur une feuille de papier.

   Le résultat a été que j’ai senti qu’elle me quittait, ou du moins qu’elle avait moins de pouvoir sur moi.

   
# Écrire une pensée négative pour s’en débarrasser ne suffit pas !

   Ayant obtenu un premier effet satisfaisant, comme une forme d’apaisement après avoir projeter sur une feuille de papier cette pensée défaitiste, une partie de moi-même conservait une relative insatisfaction.

   Cette situation quelque peu indéfinissable, mon esprit restait comme « entre deux feux ». J’étais mieux, mais pas complètement libéré.

  Alors, j’ai décidé d’explorer plus en avant cette technique. Et, j’ai trouvé une solution bien plus efficace pour annihiler toutes pensées négatives obsédantes.

   Elle part du principe du pouvoir sémantique des mots principalement des capacités pour convaincre.

 

# Un mot au pouvoir sémantique fascinant

   Je vous dévoile ici ce principe :

   Tout ce qui est exprimé après un « MAIS » est considéré comme prépondérant (ou accepté) dans une phrase lorsque ce dernier est placé après.

  En clair, si vous transcrivez par écrit une pensée négative, vous lui faites perdre sa force de nuisance. Et, si vous adossez à celle-ci un « MAIS » en tentant de relativiser le sens de cette pensée, vous détruisez complètement ses effets négatifs en vous OCTROYANT en plus un pouvoir POSITIF puissant.

 

# Passons à la pratique si vous le voulez bien…

  Supposons qu’une pensée négative, à l’approche d’un rendez-vous important vous obsède, en ayant cette affirmation dévalorisante qui occupe votre conscience:

   « Je n’arriverai jamais à être à la hauteur »

1. Vous prenez conscience que vous avez cette pensée.

2. Vous vous désolidarisez de celle-ci en vous disant : « Mon esprit l’abrite, mais ce n’est pas MOI »

3. Vous écrivez la pensée sur un cahier.

4. Vous notez en face => « Mais, j’ai des ressources qui m’ont prouvé par le passé que j’ai franchi avec succès des situations identiques ».

 

# Le cerveau ne prend en compte que ce qui se passe après le « MAIS »

   C’est dans les cours de sémantique et du pouvoir de convaincre que j’ai appris le pouvoir du « MAIS ».

  On y apprend que lorsque l’on place un « Mais » dans un argument, c’est TOUJOURS ce qui est dit APRES ce mot que l’on prend en compte. En d’autres termes, après le « mais », on considère l’argument comme vrai. Ce qui est avant le « mais » est oublié (ou négligé).

   Les experts en sémantique, la science qui étudie le pouvoir des mots est tout à fait adaptable pour les pensées envahissantes et négatives.

  Concrètement, cette méthode à le pouvoir de rendre inactive les pensées dévalorisantes et de chasser les pensées négatives – et ceci en quelques instants seulement.

Reprenons, si vous le voulez bien d’autres exemples avec quelques pensées négatives:

      « Je me sens incapable de réussir cet examen« 

   Avec notre méthode,

  « Vous suivez les 4 protocoles scrupuleusement en indiquant par exemple :

      « Je me sens incapable de réussir cet examen » = >  « Mais, ce n’est qu’une impression subjective et je vais travailler dur et finalement je réussirai ».

  La seconde partie de cette affirmation sera seule prise en compte par votre cerveau. La première n’aura plus d’effet et n’influencera en rien votre état d’esprit.

 

# Un outil mental prodigieux d’efficacité pour chasser les pensées négatives

  Je vous révèle ici un très GRAND secret du contrôle mental (Mind control, comme le dise les Américains).

  J’ai testé cette technique et je peux vous ASSURER qu’elle MARCHE !

  Donnez-moi svp de vos nouvelles ! 

(c) Didier Pénissard coach

Réalisation de CD Subliminal personnalisé
Réalisation de CD Subliminal personnalisé

 Comment influencer positivement et durablement vos ressources subconscientes avec le programme subliminal personnalisé => ça m’intéresse

 

  

Plan du site  –  Page d’accueil   –  Boutique du club
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit !

19 Commentaires

  1. c’est vrai sans m’en rendre compte en écoutant ton truc là , j’ai repensé à des situations où j’avais dit le MAIS , et en fait je réussissais donc super encore une prise de conscience sur qqch que l’on utilise SANS LE SAVOIR, et donc encore un OUTIL qui est le « MAIS » pour chasser les pensées négatives ALORS VRAIMENT MERCIIIIII !!!!!!!!!!!!!!

  2. Bonjour Didier, merci pour cette méthode, je suis remplie de pensées négatives depuis quelques années, avant mon slogan était à » tout problème il y a une solution » !! je vais tester votre méthode qui j’en suis sûre va beaucoup m’aider.

  3. Une des meilleures méthodes pour cela est la défusion dans la thérapie ACT de Stephen Hayes. Après tout on peut méditer en marchant en faisant quelque chose de précis etc.J’aimerais vous appeler ce week-end au sujet de la créativité. En outre sur quelques autres sujets intéressants. Ah, au fait, je ne suis pas seulement formateur en management. Et je ne suis pas bloqué. Il se trouve que j’ai une maladie très difficile à guérir ce qui me complique les choses. Mais :
    1. Je suis certain de trouver une solution.
    2. Je suis certain de pouvoir réaliser mon projet.
    J’ai du mal me faire comprendre au téléphone.
    Je suis comme vous consultant formateur coach en développement personnel. Expert sur le sujet. Je m’y intéresse depuis 1983. J’ai certes du mal à lancer mon projet de création d’entreprise. Il devrait naître en Suisse. Dans une France devenue un enfer fiscal et un pays de désordre et de dysharmonie il est normal que les personnes éprises d’équilibre y réfléchissent à deux fois avant de créer. C’est bien ce que me dit Michel Saloff-Coste consultant ami qui est un de mes mentors. Il ne fait pas bon entreprendre dans ce pays. Il faut démarrer ailleurs et c’est pourquoi je développe mon réseau sur Genève en vue de m’y installer dès que possible (L’école de Management de Lausanne est la meilleure d’Europe idéale pour y faire une thèse. Et la Suisse est première en Innovation depuis 4 ans déjà. Le meilleur élève du continent n’est pas l’Allemagne mais la Suisse. Cordialement,

  4. Méthode excellente.
    Ne serait-elle pas d’autant plus efficace, si on part du principe que notre inconscient nous raconte parfois un peu ce qu’il a envie de nous raconter et partir du principe qu’une « pensée » n’est pas la « réalité ».
    Cordialement

    • @Séverine,
      Je ne comprends pas vraiment votre question.
      Une pensée reste une pensée. Le principe est ici de changer – volontairement – son style d’écriture pour modifier notre propre comportement. On fait l’inverse de le graphologie.
      Didier

  5. Bonjour;

    j’ai une question
    Comment je dois améliorer « l’estime de soi » ?
    quels sont les problèmes si l’estime de soi est trop faible ?

    Merci d’avance
    Cordialement;
    Kacem G.

    • Bonsoir Kacem

      Il faut savoir que votre manque d’estime de soi ne s’est pas installé en un jour. Des échecs, des « étiquettes négatives » que l’on vous a peut-être dans votre enfance, sont sans doute des causes de ce problème.

      Il faut pour cela, commencer par vous rassurer. Et pour y parvenir, vous allez repenser chaque jour à ce que vous avez fait de bien, de réussi. un travail bien effectué, une tâche faites convenablement, une journée qui s’est bien déroulée, une attitude juste que vous avez eu, etc.

      Faites-cela chaque jour pendant 30 jours et vous constaterez que votre niveau d’estime s’élève progressivement.

      Bien à vous
      Didier Pénissard

  6. Bonjour cher Didier,

    Dans ce jour spécial je vous envoie mes pensées ensoleillées.
    La superbe mission que vous vous êtes donne est admirable.
    Je vous apprécie beaucoup,
    Lilia 🙂

    P.S. comme moi sont tous ceux qui ont eu la chance de connaitre votre travail-passion

  7. Bonjour Didier c’est mon problème le plus grave les pensées négatives m’envahissent et
    ça me fait souffrir au point au point ou mon potentiel n’est plus valorisé est ce qu’ont vraiment travailler sur cette question?
    Christian

    • Bonjour Christian,
      La première remarque qui me vient à l’esprit, est d’essayer la technique que je vous enseigne dans cet article.
      La seconde est que les pensées négatives n’ont aucun pouvoir de nuisance sur vous si vous réagissez aussitôt. Vous devez leur couper l’herbe sous le pied, si j’ose utiliser cette métaphore.
      En clair, dès les premiers instants où une pensée défaitiste ou négative apparaît dans votre esprit, contrecarrez-la en pensant le contraire – ou si cela vous semble difficile, de vous occuper l’esprit à une activité qui vous plait (musique, lecture valorisante, chanter, ect). Les pensées négatives disparaîtrons .
      Didier Pénissard Coach

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*