» Comment Dompter votre Intelligence émotionnelle pour Mieux Vivre avec le Autres « 

"La capacité de l'individu à dompter son intelligence émotionnelle, lui permet de ne plus être l'esclave de celles-ci"

« La capacité de l’individu à dompter son intelligence émotionnelle, lui permet de ne plus être l’esclave de celles-ci »

    Conflits avec les collègues,
     
Mésententes au travail, sont devenus le lot quotidien.

  Est-ce une fatalité ?

   Les livres et autres séminaires sur les bienfaits supposés de l‘intelligence émotionnelle ne faiblissent pas.

   Au contraire, la plupart des ouvrages et programmes de développement personnel intègrent ce credo dans leur formation.

   Il faut dire que l’intérêt pour une meilleure maîtrise des émotions s’amplifie, car il semble bien que notre capacité à bien nous entendre à les autres (mais aussi avec soi-même) passe par la capacité intrinsèque de chacun à mieux les apprivoiser.

 

coche6 # Pourquoi l’engouement pour l’intelligence émotionnelle ?

 

    Le principe est que pendant le siècle dernier, on a privilégié une approche purement logique des relations. Le problème est que nous sommes à la fois des êtres logiques, mais aussi émotionnels

   Or, dans nos relations professionnelles par exemple, il est essentiel pour tenter de ne pas entrer en conflit avec nos collègues en tentant de prendre en compte de l‘impact sur leurs émotions de vos comportements – et vice-versa-.

   Apprendre à comprendre comment l’autre peut vivre bien ou mal sur le plan émotionnel une de vos remarques désobligeantes par exemple, devient très utile pour tenter de vous accorder au mieux avec lui.

coche6 # Nous ne sommes pas nos émotions

 

    Le grand principe de l’intelligence émotionnelle est que nous apprenons un élément fondamental :

      « Nous ne sommes pas nos émotions ».

   Je veux bien admettre que lorsqu’elle nous submerge, nous pensons que nous faisons corps et âme avec elles. La réalité est tout autre !

   En fait, nos émotions ne sont présentent en nous que parce que nous les laissons grandir en nous. Elles ne nous appartiennent QUE dès lors où nous les acceptons comme telles. Pourtant, si vous observez deux situations où une remarque désobligeante est adressée à deux collègues différents. 

   Dans le premier cas, la personne le vivra mal. Elle ressassera pendant plusieurs heures, voir plusieurs jours en se souvenant de la remarque qui tournera en boucle dans sa conscience. Elle peut en subir des conséquences pénibles, comme des insomnies, de l’énervement, du replis sur soi.

   En revanche, un autre collègue qui subit la même remontrance réagira avec détachement. Il prendra note de la critique (de plus si elle est justifiée), mais n’en sera aucunement affectée.

 

coche6 # Comment contrôler nos émotions ?

 

   Je vais vous raconter une anecdote dont j’ai été l’auteur. 

   Je me trouvais il y a quelques années dans une salle de formation au milieu d’autres élèves. Le thème était sur les émotions et comme chacun des présents expliquaient leurs perceptions lorsque l’on est proche d’un malade. Faut-il montrer sa compassion, ou pas… ?

   Lors d’une pause, le formateur, compétant au demeurant, engage un débat sur la possibilité de contrôler ses émotions. Or, après quelques échanges le formateur nous explique qu’en réalité ce n’est pas vraiment possible. En d’autres termes, il nous explique que nos émotions nous gouvernent et que vouloir les contrôler ne fonctionne pas.

  N’étant pas d’accord, ni sur le fond, ni sur la forme, je veux le tester sans qu’il s’en aperçoive en lui répondant volontairement et sèchement (C’était un stratagème pour voir sa réaction) :

   « Je ne suis pas d’accord, vous vous trompez »

  J‘ai constaté que son attitude change du tout au tout. Il devient presque agressif à mon égard. Puis, je lui ajoute :

    « En fait, je vous testais, c’est un jeu de rôle ».

   Instantanément, il se met à sourire, reprenant son attitude initiale de formateur à l’écoute des ses élèves. En aparté, je lui demande:

    « Et si vous saviez dès le début que ma réaction était un jeu de rôle, comment auriez-vous réagi ?

   Il me répond, : « Ma réaction aurait été très calme »

 

coche6 # Comment ne plus subir émotionnellement les réactions des autres pour mieux se comprendre

 

    C’est ici que l’intelligence émotionnelle nous apprend quelque chose de fondamentale : Nous devons mettre un filtre entre nous et ce que nous percevons. 

   En clair, ce n’est pas ce qui nous arrive qui engendre un effet sur nous, mais NOTRE INTERPRÉTATION DES FAITS !

   Quand nous subissons une remarque ou une critique, nous avons tendance à l’intégrer sans filtrage. Or, si vous mettez volontairement un filtre entre ces propos à votre encontre et son auteur en vous disant :

   « C’est lui qui le dit, mais ce n’est pas MOI »,

   Cela change tout ! Vous ne subissez pas de la même façon la remarque.

   Concrètement, ce que nous entendons, ce que nous percevons, ce que nous voyons doit être filtré avec le recul suffisant pour ne plus être soumis émotionnellement au point de s’en sentir affecté. 

   Vous avez toujours la possibilité de vous raisonner en concevant les faits qui vous arrivent sous plusieurs angles. C’est vous – et vous seul – qui décidez si oui ou non vous en serez affecté ou pas.

 

coche6 # Filtrez, filtrez, filtrez encore et vous serez libre émotionnellement

 

   Il n’en tient qu’à vous de prendre « pour argent comptant » tout ce qui vous arrive ; et dans ce cas, vous serez dépendant émotionnellement en permanence au risque d’en souffrir.

   Ou bien, vous décidez de filtrer les situations de ce qui vous arrive en le prenant sur d’autres angles. Par exemple sous l’angle de celui qui vous critique, en vous interrogeant :

      « Finalement, si j’étais à SA  place est-ce que je ne critiquerai pas moi aussi ? »

Ou encore, 

      « Il a dit cela, mais il a sans doute une dure journée dernière lui ; demain il sera calmé »

Ou bien,

      « Je vais relativiser cette critique et me concentrer sur les bons points qu’il m’a octroyé dans le passé« 

   Vous comprenez le principe de l’intelligence émotionnelle
   Vous n’êtes plus l’esclave de vos émotions, mais vous en devenez le maître.

   Je compte réaliser un programme pratique sur le sujet. N’hésitez pas à me dire si cela vous intéresse.

(c) Didier Pénissard Coach

Accédez ICI aux Nombreux Programmes de Développement Personnel de l »auteur de ce Podcast Article

 

 

 – Plan du site –   Page d’accueil  –  Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit !

Tags: , , , , , , , ,