L’Hypnose Peut-elle Vraiment Vous Faire Agir Contre Votre Volonté ? Décryptage et Réalités

4
816

 Est-il possible de faire agir une personne contre son intention avec l’hypnose ?

Il existe une croyance que sous hypnose, il est possible d’influencer un individu contre ses propres intentions. La réalité est plus complexe explique Daniel Steller, hypnotiseur professionnel

  L‘hypnose, longtemps entourée de mystères et de controverses, suscite aujourd’hui encore de nombreuses questions. L’une des plus courantes est celle de savoir s’il est possible de faire agir une personne contre son intention grâce à cette technique.

Loin des clichés hollywoodiens et des spectacles de divertissement, l’hypnose est un domaine complexe qui mérite une exploration approfondie pour comprendre ses véritables implications et ses limites.

 Comprendre l’hypnose : entre mythe et réalité

L’hypnose est un état modifié de conscience, souvent décrit comme un état de relaxation profonde et de concentration intense. Elle est utilisée dans divers contextes, allant de la thérapie médicale à la gestion de la douleur, en passant par le traitement des addictions et des phobies. Contrairement à l’idée populaire, cet état de conscience modifié ne consiste pas à « endormir » quelqu’un ou à le rendre inconscient. Au contraire, les personnes hypnotisées restent conscientes de leur environnement et de leurs actions.

Ecoutez le Podcast sur l’influence hypnotique

Découvrez le secret derrière les suggestions hypnotiques

Car, sous hypnose, une personne est plus réceptive aux suggestions. Cela signifie qu’elle peut être plus ouverte à des idées ou des comportements proposés par l’hypnotiseur.

 L’état de transe : êtes-vous vraiment en contrôle ?

Cet état n’est pas synonyme de perte de contrôle. Les individus hypnotisé restent maîtres de leurs actions et peuvent sortir de la transe à tout moment s’ils le souhaitent.

 Etre hypnotisé : une danse en duo

Donc, c’est avant tout un processus collaboratif. Une personne ne peut être hypnotisée contre sa volonté, et sa coopération est essentielle pour que la transe hypnotique soit efficace.

 Ce que disent les experts : Hypnose et contrôle de l’intention

Les experts en hypnose s’accordent généralement à dire que l’idée de manipuler une personne pour qu’elle agisse contre son intention est largement exagérée.

 Le rôle crucial de votre conscience critique

Ernest Hilgard, un psychologue américain renommé pour ses travaux sur l’hypnose, a proposé la théorie de la dissociation. Selon cette théorie, l’hypnose crée une division entre différentes composantes de la conscience, permettant à une partie de l’esprit de répondre aux suggestions hypnotiques tandis qu’une autre partie reste consciente.

« Martin Orne, un psychiatre et chercheur en hypnologie. Il a montré que même sous hypnose profonde, les sujets refusaient de suivre des suggestions allant à l’encontre de leurs valeurs morales »

Cependant, même dans cet état dissocié, les personnes conservent une forme de conscience critique qui les empêche de commettre des actes contraires à leur morale ou à leurs valeurs.

 La vérité révélée par des expériences empiriques

Des études empiriques ont été menées pour tester la possibilité de faire agir une personne contre son intention sous influence hypnotique. Une expérience notable a été réalisée par Martin Orne, un psychiatre et chercheur en hypnologie. Il a montré que même sous hypnose profonde, les sujets refusaient de suivre des suggestions allant à l’encontre de leurs valeurs morales ou personnelles, comme commettre un acte illégal ou dangereux.

 Hypnotisme de spectacle : Ne vous laissez pas berner !

L’hypnose de spectacle, souvent perçue comme un divertissement, donne l’impression que l’hypnotiseur possède un contrôle total sur ses sujets. Cependant, cette forme d’hypnose repose sur la volonté des participants de jouer le jeu et de suivre les suggestions pour le divertissement. En réalité, les participants conservent leur libre arbitre et peuvent choisir d’ignorer les suggestions à tout moment.

 Exemples concrets : L’hypnose en action

Pour illustrer ces concepts, examinons quelques exemples concrets où l’hypnose a été utilisée, et comment elle influence les comportements sans pour autant violer l’intention des individus.

 Arrêter de fumer grâce à l’hypnose : Mythe ou réalité ?

L’hypnose est également utilisée pour aider les gens à arrêter de fumer. Les suggestions hypnotiques peuvent renforcer la motivation et la volonté du patient d’abandonner la cigarette. Cependant, l’efficacité de cette approche dépend en grande partie de la véritable intention du fumeur de cesser de fumer. Si la personne n’est pas réellement prête à arrêter, l’hypnose ne pourra pas imposer ce changement. 

Témoignage de suggestion hypnotique : L’expérience de Laura

Pour illustrer comment l’hypnose ne peut pas forcer une personne à agir contre sa volonté, voici le témoignage de Laura, 35 ans, qui a participé à une séance d’hypnose pour gérer son stress :

« J’ai décidé d’être hypnotisée pour m’aider à gérer mon stress au travail. J’étais un peu sceptique au début, mais j’ai entendu de bonnes choses sur cette méthode. Pendant la séance, je me suis sentie très détendue et réceptive aux suggestions de l’hypnotiseur. Il m’a demandé d’imaginer un endroit paisible et de laisser aller toutes mes tensions.

À un moment donné, il m’a suggéré d’envisager de faire un geste que je trouvais ridicule, comme imiter un poulet. Immédiatement, une partie de moi s’est réveillée et j’ai ressenti un fort désaccord intérieur. J’ai refusé de le faire, même sous hypnose. Cela m’a fait réaliser que, malgré l’état de transe, je restais pleinement consciente de mes valeurs et de mes limites. L’hypnotiseur a respecté ma décision et nous avons continué la séance avec d’autres suggestions plus adaptées.

Cette expérience m’a montré que l’hypnose peut aider à explorer certaines parties de notre esprit, mais elle ne peut pas nous forcer à faire quelque chose contre notre volonté ou nos convictions. J’ai ressenti un grand soulagement en réalisant que je gardais toujours le contrôle de mes actions. »

 

Les limites éthiques et légales de l’hypnotisme

Concrètement, l’hypnose soulève également des questions éthiques et légales, en particulier lorsqu’il s’agit de consentement et de manipulation potentielle.

Le consentement éclairé : Une règle d’or

Toute intervention hypnotique doit être réalisée avec le consentement éclairé du sujet. Cela signifie que la personne doit comprendre les objectifs, les méthodes et les possibles effets secondaires de cette pratique avant de participer. Les praticiens éthiques respectent cette règle fondamentale pour éviter toute forme de manipulation ou d’exploitation.

************************************************************************

Lire aussi 10 idées reçues sur l’hypnose et l’autohypnose => j’accède à l’article

************************************************************************

 Manipulation et abus : Des cas rares mais réels

Bien que rares, il existe des cas où un individu hypnotisé a été utilisée de manière abusive. Par exemple, certaines personnes vulnérables peuvent être manipulées par des individus mal intentionnés se faisant passer pour des hypnotiseurs. Cependant, ces cas restent exceptionnels et sont généralement dus à un abus de pouvoir plutôt qu’à la nature de l’hypnotisme lui-même.

« On ne peut influencer sous hypnose un personne à son insu si elle est opposée aux demandent de l’hypnotiseur »

Non, l’hypnose ne peut pas réellement vous faire agir contre votre volonté. C’est un mythe populaire qui est largement répandu, mais qui est faux.

Voici quelques précisions sur ce qu’un hypnotiseur peut et ne peut pas faire :

– L’hypnose est un état naturel de conscience modifiée et de concentration intense, mais vous restez éveillé et aux commandes. Vous ne pouvez être forcé à faire quoi que ce soit qui irait à l’encontre de vos valeurs morales ou de votre volonté profonde.

– Vous êtes toujours conscient de ce qui se passe et vous ne perdez pas le contrôle de vous-même. C’est une expérience généralement très agréable.

– L’hypnotiseur ne « prend pas le contrôle » de votre esprit. Vous entendez et choisissez d’accepter ou non les suggestions.

– L’hypnose ne crée pas un état de soumission aveugle. Vous restez votre propre juge et gardez votre libre-arbitre intact.

– Cependant, l’hypnose peut vous aider à moduler certains comportements, émotions ou sensations si vous le souhaitez, en travaillant avec votre subconscient.

Donc en résumé, bien que très relaxante, l’état de conscience hypnotique ne prive pas quelqu’un de sa volonté. C’est un mythe tenace, mais totalement infondé. Votre esprit reste libre et vous gardez le contrôle en tout temps.

 

 Hypnose: La réalité derrière le mythe

L’idée que l’hypnotiseur puisse être utilisée pour contraindre une personne à agir contre son intention relève plus de la fiction que de la réalité. Les recherches scientifiques et les avis des experts montrent que, bien que l’hypnotisme puisse influencer les comportements et les perceptions, elle ne peut pas supprimer le libre arbitre d’une personne.

Les individus sous hypnose conservent une forme de conscience critique qui les protège de toute suggestion hypnotique contraire à leurs valeurs ou à leur intention.

Cette technique reste un outil puissant et utile dans de nombreux domaines thérapeutiques, mais son efficacité repose sur la collaboration et la volonté du sujet. Les cas de manipulation ou d’abus sont rares et sont généralement liés à un non-respect des règles éthiques et légales plutôt qu’à l’hypnose elle-même.

En fin de compte, l’hypnose est un domaine qui continue de fasciner et d’intriguer, mais il est important de distinguer la réalité scientifique des mythes populaires pour comprendre véritablement son potentiel et ses limites.

(c) Daniel Steller Hypnotiseur professionnel au Canada

Enregistrement Audio Auto hypnose personnalisée sur mesure

Réalisation d’Audio d’Auto Hypnose Personnalisée Enregistrée Suivant Vos Besoins ; Je suis intéressé, information plus complète => ici

 

 

 

 

.

Plan du site    –   Page d’accueil   –  Boutique du club

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit !

4 Commentaires

  1. je me souviens d’un procès dans les années 70 (ou 60) sur ce sujet. Un prévenu avait été jugé non coupable car les juges du procès avaient été convaincu de son innocence en quand qu’hypnotiseur. Des psy étaient venues à la barre expliquer que le sujet ne peut agir contre sa volonté étant hypnotisé. Il garde son libre arbitre dans chaque cas.
    Merci de cette mise au clair.
    Evelyne

    • Bonjour Evelyne, c’était dans les années 50 (oui ça remonte). Mais en effet le jugement avait dédouané l’hypnotiseur par les psychiatres qui étaient venus témoigner à la barre de leur expertise.
      Bonne journée
      Didier Pénissard

  2. Bonjour, à l’âge de 20 ans j’ai participé avec un ami à une séance publique d’hypnose dans la salle de l’Olympia de Paris.
    j’y étais venu par curiosité pour voir cet hypnotiseur réputé se nommant le Grand Robert.
    Un fois dans la salle et en sa présence il a demandé au public de monter sur scène pour participer à une séance d’hypnose.
    Assis dans les premier rangs nous nous sommes proposés. Se trouver sur la scène d’une telle Salle pleine de monde qui vous regarde est déjà très impressionnant ! Nous étions une dizaine à avoir répondu et mis en rang devant le rideau de scène qui était fermé. Chacun de nous avait une personne placée derrière soi. Puis arrive le Grand Robert, très maquillé. Après applaudissements de la Salle et quelques mots solennels adressés à la Salle, il se tourne vers moi qui était en tête de la rangée des volontaires. Son visage était très maquillé, particulièrement ses yeux et d’une voix très solonnelle et modulée il me dit des mots dont je ne me rappelle plus le sens mais dans un langage très modulé et un lent mouvement oscillant de son corps ….. et je me suis retrouvé allongé derrière le rideau de scène, réceptionné par deux personnes qui m’aidèrent à m’allonger en me disant à l’oreille de me taire, qu’il y en aura pour peu de temp… Je me suis aperçu ensuite que nous étions 3 ou 4 dans la même position. Et j’entendais à travers le rideau la voix du « Grand Robert  » récitant d’une façon aussi solonelle les mêmes paroles dont d’ailleurs je ne me souvient plus.
    Deux autres personnes passèrent également comme moi de l’autre côté du rideau en restant allongés et silencieux.
    On entendait à travers ce rideau la voix qui demandait aux autres, restés sur la scène, de choisir un cavalier ou une cavalière pour danser sur une musique…. puis les applaudissements de la salle… Enfin au bout de quelques minute la musique s’arrêta sous les applaudissements de la Salle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.