« Mini cours en 6 étapes clés pour apprendre à lâcher-prise « 

 

6 étapes clés pour lâcher-prise

L’activité mentale est en mouvement perpétuel. Le lâcher-prise aide à libérer le mental (source image Flickr)

   Que votre intention soit de vous sentir plus en phase avec vous-même, que vous désiriez être plus intuitif, ou tout simplement pour apaiser des tensions psychologiques et émotionnelles, apprendre à lâcher-prise est un cheminement qui s’apprend.

    Il ne s’agit pas de se dire : 

      « Je lâche-prise », 

    Pour que le processus psycho-émotionnel se produise. La raison est que notre milieu culturel, notre milieu ambiant et surtout notre croyance absolue que l’on doit tout contrôler nous empêche d’accéder au lâcher-prise.

 

 copie-1-coche.jpg # Apprendre à lâcher-prise est un cheminement

    Je lisais dernièrement sur une page favorite FACEBOOK d’une de mes auteur-es favorite, Patrica DARRÉ que pour accéder à de bien meilleures perceptions, il est nécessaire de lâcher-prise.

    Mais, ce qui m’a attiré particulièrement l’attention, se sont les nombreux commentaires qui ont suivi son message. L’immense majorité des messages des commentaires revenaient sur le « comment lâcher-prise ».

    Me rappelant que quelques années plus tôt, j’avais moi-même été confronté à cet appel de ma conscience, j’ai cherché les moyens d’apprendre comment accéder au lâcher-prise. Je vais donc tenter de vous y aider en 6 étapes :

 

coche.jpg # 1. Je laisse une « marge de liberté » de ma vie sans vouloir tout contrôler

    C’est devenu pour certain un socle de vie (mais aussi de souffrance et d’épuisement). Je veux parler de celles et ceux qui veulent tout contrôler de leur vie (je sais de quoi je parle car j’ai été moi-même pris dans ce piège).

    Si vous voulez que les fondements de votre vie trouve l’accès à des opportunités, des« coups de chance«  , vous devez laisser de la marge à votre existence. C’est à dire, de ne pas tout régenter. Cela nécessite que vous accordiez une part de confiance à des « régions en friches de votre existence de vie ».

    Contrôlez ce qui est nécessaire et laissez faire les événements pour le reste vous étonnera des « bonnes coïncidences » qui surgiront dans votre parcours.

 

coche.jpg # 2. Apprenez à faire des pauses mentales

   La machine à fabriquer des pensées est un obstacle si vous ne parvenez pas à la maîtriser.

    Bien entendu, l’activité mentale est en mouvement perpétuel, je l’accorde. Néanmoins, il est possible de ra-len-tir l’activité mentale à certains moments de la journée. Et ceci, volontairement.

    Je vous rassure, cela s’apprend très vite.

   Je conseille par exemple pour « vider son esprit » de pensées pendant 2 ou 3 minutes en étant simplement conscient(e) de votre respiration (l’inspiration, la pause respiratoire, l’expiration, la pause respiratoire). Pendant le bref laps de temps de prise de conscience respiratoire, vous n’avez plus de pensée (ou beaucoup moins).

    Si vous voulez aller plus loin, j’ai mis au point un technique d’accès au vide mentale, l’hypnoméditation.

 

coche.jpg # 3. Libérez votre corps vous libère l’esprit

    J’insiste vraiment sur ce troisième point. La pratique d’une discipline sportive (un art martial, du yoga, la danse, la natation, etc.) exerce un puissant effet sédatif sur les tensions que l’on peut accumuler.

    Or, après un cours ou le corps a transpiré, j’ai remarqué que mes problèmes, qui parfois me semblaient insolubles, à l’arrivée trouvaient la clarté en sortant.

    Je suis convaincu que le « lâcher-prise » passe par une activité physique. C’est indispensable, je le répète.

 

coche.jpg 4. Devenez PLUS observateur(trice) et conscient(e)

    Nous croyons observer, mais ne voyons pas en réalité. Prenez par exemple, vous entrez dans une pièce pour la première fois. Vous rencontrez les personnes présentes. Vous dialoguez, vous y travaillez peut-être. Pour autant, qu’avez-vous vraiment observé de cette pièce.

    Il y a des centaines d’informations qui nous échappent. De nombreux objets, formes, couleurs, odeurs, etc, qui nous entourent et sont « filtrés » par notre mental.

   Or, si vous faites une relative introspection – bien consciente – de ce que vous croisez chaque jour dans la rue, le lieu de votre travail, de votre boulangerie favorite, de votre jardin, vous découvrirez une multitude de perceptions qui vous échappaient jusqu’ici.

    Le lâcher-prise passe par cette capacité à développer votre capacité être plus conscient et donc, d’observer davantage.

 

coche.jpg # 5. Faites davantage confiance  la vie

   Acceptez plus de nouvelles situations, de nouvelles opportunités, de nouvelles rencontres.

    Si vous organisez tout dans votre existence, c’est le reflet que vous ne faites pas suffisamment confiance en la vie. Pourtant, elle est pleine de bonnes surprises que vous pouvez « capter » à la condition d’y être préparé.

    Comment vous y préparer ?

    C’est une question d’état d’esprit. Par exemple, tentez de changer d’itinéraire aux grès de vos désirs (et non de vos habitudes) pour vous rendre à la piscine. Modifiez votre parcours le soir en débauchant de votre job et acceptez de prendre une route totalement différente.

    Ceci rejoint le point 1 de cet article.

 

coche.jpg # 6. Posez-vous moins de questions et vous lâcherez-prise

 

    C’est souvent le point le plus délicat à produire. En effet, le mental « fabrique » des multitudes de questions, en permanence.

 –  Questions existentielles

 – Questions sur le « pourquoi et le comment »

 – Questions sur nos erreurs, nos doutes

    Bref, notre esprit est constamment en « surchauffe » sur cette incroyable inflation de questionnements (souvent sans réponse). Or, il est impossible de lâcher-prise quand le cerveau produit ces questions à foison. STOP ! Du moins, donnez-vous la consigne de ne plus vous poser de question pendant par exemple une heure.

    Cette heure – sans question – va ouvrir des champs nouveaux de votre conscience. Vous constaterez que des idées, des solutions novatrices vont apparaître dans votre esprit.

   Ce sont les « retombées » positives de votre heure de lâcher-prise produites sans question.

 (c) Didier Pénissard

initiation calme « Initiez-vous à la pratique du Calme Puissance – Et accédez à la parfaite maîtrise de vous-même »

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: ,