Comment la Méditation Peut Améliorer la Confiance en Soi et Réduire le Stress

   

Clef de la confiance en soi avec la méditation

la méditation est non seulement adoubée, mais elle est surtout la plus utilisée en médecine et en psychologie

   Méditation : les origines

   Dans le courant des années 1970, Jon Kabat-Zinn, médecin américain (Lire sa biographie => ICI) , décide de s’intéresser aux méthodes des moines bouddhistes, dans leur approche de la maîtrise du stress.

   C’est à ce moment que naît la « méditation de pleine conscience », une méthode reconnue qui a fait ses preuves depuis.

   À l’heure actuelle, la méditation est non seulement adoubée, mais elle est surtout la plus utilisée en médecine et en psychologie, tant ses bienfaits sont majeurs.

  Vous vous sentez souvent stressé ? Vous avez un manque de confiance récurrent en vous ?

  Ces difficultés psychologiques altèrent votre qualité de vie au sens large ? Et si vous vous laissiez tenter par la méditation ?

 

# Qu’est-ce que la pratique méditative ?

 

   La méditation est une technique qui vise à éduquer notre esprit en restant connecté au moment présent.

   Concrètement, un méditant va se concentrer sur tout son corps en écoutant : sa respiration, ses sensations, ses émotions, en les accueillant sans préjugés.

 Retrouver la confiance en soi et gérer son stress grâce à la méditation

   Le mécanisme de la confiance en soi :

   Les causes du manque de confiance en soi sont multiples, elles peuvent être liées à une éducation stricte et rigoureuse, mais pas seulement, elle peut aussi se manifester suite à un événement au cours de sa vie, qu’il soit d’ordre professionnel ou personnel et ainsi vous abîmer ponctuellement.

   En général, ce manque de confiance en soi se caractérise par des ruminations intérieures. La personne affectée réécoute ces petites phrases insidieuses, et se remémore des injonctions entendues ici et là.

   Deux attitudes peuvent découler de cet état :

   1. Soit la personne n’arrive pas à prendre de la distance, elle cultive et alimente ces injonctions en y pensant sans cesse et par la même occasion lui attribue une légitimité jusqu’à les approuver.

   2. Soit elle peut aussi tenter de les rejeter en bloc, lutter à chaque fois qu’elles resurgissent.

 

# Le stress : rival ou allié ?

Méditation et confiance en soi

« Il existe deux types de stress, le bon et le mauvais. La pratique régulière de la médiation va justement agir et apporter ses bienfaits sur le second »

 

   Il est vrai que le stress n’a pas toujours bonne presse, pourtant n’oublions pas que ce phénomène physiologique n’est pas toujours invalidant, au contraire, il peut être aussi synonyme d’émulation et dépassement de soi.

   2 types de stress :

   Lorsque ce dernier s’exerce positivement sur une personne, il lui permet dans une situation difficile de trouver les ressources nécessaires, il stimule et démultiplie les énergies, permettant ainsi de se surpasser et réussir un objectif. Ce type de stress est reconnaissable par sa durée, il s’évanouit dès que le contexte s’achève, en laissant des sensations agréables ou de travail accompli, selon le sujet
du stress.

   Le mauvais stress, quant à lui ne s’estompe pas, il se maintient dans le temps et s’installe chez un sujet, sans que le poids ne retombe. Une pression continue ayant pour conséquence des réactions physiologiques nombreuses, pour en citer quelques-unes : tachycardie, irritabilité, insomnies, nervosité…

<= écoutez ici le podcast pour comment la méditation peut améliorer votre confiance en soi  et réduire le stress

Les vertus de la méditation :

 

   Si une seule phrase devait résumer la méditation :

   c’est l’art d’entretenir une relation différente à ses pensées. La méditation à l’instar de l’homéopathie, traite le mal par le mal. Plutôt que de nier ou se laisser ronger et dévorer par des ressassements, elle invite à reconnecter à soi-même, en exerçant à vivre dans le présent.

 

# Comment se reconnecter à soi-même ?

 

   Tordons le cou aux préjugés :

   Il existe une idée préconçue, selon laquelle pour réussir un exercice de méditation, il faut au préalable bloquer ses pensées et faire le vide.

   C’est faux ! Nous n’avons pas à forcer notre esprit à être calme, il s’agit avant tout d’être ouvert à tout ce qui se passe, laisser passer ce flot de pensées, au lieu de s’en soucier.

   Avec la méditation, nous accueillons tout ce qui se produit ici et maintenant, sans examiner et dans un total lâcher prise. Cette méthode permet de se décharger sans analyser, ni intellectualiser.

   Progressivement, nous acceptons de ne rien faire, juste être !

   Vous brûlez d’envie d’en savoir plus sur ce sujet ? Christophe André, psychiatre de renom et expert dans la méditation de pleine conscience, vous en explique le fonctionnement et ses bénéfices, dans cet article.

 

 # Exercices pratiques :

   Un entraînement régulier pour une meilleure efficacité

   Tel un ordinateur parasité par des virus ou logiciels malveillants, faîtes une sorte de Reset mental en vous libérant des pensées toxiques. Grâce à cet exercice et sa récurrence, vous obtiendrez une clarification de la pensée et par là même une ouverture à l’action et à la prise de décision, jusqu’ici figée.

   Apaisez votre esprit en utilisant une pratique méditative journalière. Adoptez-là tel un rituel, afin d’envoyer de nouveaux schémas de pensée à votre cerveau et déprogrammer votre ancien système. C’est ce que nous appelons la neuroplasticité, notre cerveau grâce à sa plasticité nous permet d’intervenir sur notre conscience pour la reprogrammer positivement.

   Afin d’observer des résultats sur du long terme, la méditation nécessite un entraînement, entre 5 et 10 minutes par jour. Elle peut se pratiquer seul ou également être guidée par des supports tels que des vidéos.

   En effet, pour des néophytes, démarrer par soi-même une séance de méditation peut s’avérer complexe et abstrait.

   Dès que vous aurez pratiqué et atteint un niveau avancé d’écoute de votre corps, vous deviendrez un initié et serez en mesure de gérer ces exercices en toute autonomie, à n’importe quel moment et n’importe où.

 

# Vade-mecum de la méditation :

 

   Voici 3 types d’entraînement :

=> Pratique méditative brève : Elle intervient à tout moment de la journée, dès que nous avons un créneau disponible et dure de 3 à 5 minutes. Ces exercices brefs peuvent être effectués le matin au réveil, pendant la pause-déjeuner ou après sa journée de travail.

=> Méditation de l’action : C’est la capacité à être et rester centré sur l’action que nous réalisons à un instant T, en s’y consacrant pleinement sans anticiper nos futures tâches.

=> Technique méditative approfondie :  Pour cet exercice, il faut avoir un peu de temps devant soi, généralement, il faut y consacrer entre 15 et 30 minutes. Il s’agit ici de faire un scan de tout son corps, d’observer notre état intérieur, habiter son corps et explorer son ressenti dans toute sa globalité.

A retenir :

   La méditation c’est un changement de posture, c’est le regard que nous posons sur nous que nous modifions.

   N’oubliez pas que le cerveau est malléable, plus nous lui envoyons les bons signaux, plus il enregistrera et intégrera en vous une nouvelle conception de pensée plus apaisée. C’est un outil simple, puissant, accessible à tous et qui peut être utilisé en toute autonomie.

   L’essayer, c’est l’adopter !
Nathalie Marty
 article invité du magazine Bonheuretsante.fr
Narrateur Didier Pénissard

 

Comment développer sa confiance en soi ebook gratuit  à télécharger

Comment acquérir une grande confiance en soi Ebook à Télécharger

Comment Développer sa Confiance en Soi => Guide pratique gratuit à télécharger ICI

 

 

 

 
– Plan du site –   Page d’accueil – Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg
 C’est ICI et Gratuit !
Tags: , , , , , , , , ,