Indécision chronique Minute coaching pour s’en libérer

3
1096

Une minute de coaching pour se libérer de l’indécision chronique

Je suis indécis que faire ?
Indécision chronique Une des solution est prendre connaissance d’un phénomène neurologique du timing de 7 secondes

  Lorsque l’on soufre d’indécision chronique, la technique que je vous expose  montre d’excellents résultats positifs sur des milliers de gens.

   On part du postulat que l’indécision est un processus psychologique complexe dans le cerveau. Or, ce processus peut s’aggraver (avec le temps) si vous laissez les tergiversations s’auto alimenter.

  Concrètement, plus vous laissez de temps entre la proposition de choix et la décision, plus vous laissez votre cerveau analytique se poser des questions sans fin, du style :

=> Ecoutez ici le podcast pour se libérer de l’indécision chronique avec cette technique

  « Bon, si je prends cette voie, je risque de… »
  « Oui mais entre temps, si je prends cette autre solution, je crains que … »
  « Faut que je pèse le pour et le contre »
  « Le problème est que si je prends cette décision, je peux me tromper de… »

Bref, comme vous le constatez, vous entrez de facto dans un cercle infernal d’indécision qui peut ainsi se créer dans votre mental. N’espérez pas qu’il s’apaise, au contraire. Car, il s’amplifiera jour après jour comme une seconde habitude néfaste.

 

# L’indécision chronique est la conséquence facheuse d’un timing trop long que l’on s’accorde pour choisir.

  La solution est de vous donner un temps limite ! Par exemple 7 secondes maximum.

Concrètement, vous vous obligez à prendre (au début des décisions sans grande importance) en moins de 7 secondes. Puis, quand l’habitude est prise, vous le ferez pour des décisions un peu plus difficiles, tout en sachant que le degré de risque doit bien entendu être pris en compte dans votre décision finale.

 

# Pourquoi prendre ma décision en moins de 7 secondes me direz-vous ?

   L’explication est psycho-neurologique. Plus vous attendez dans vos tergiversation et plus les associations d’idées s’amplifient et se démultiplient dans votre cerveau.

3 conseils qui m’ont aidé à ma prise de décision

La prise de décision doit être dédramatisée. C’est une des raisons qui engendre fréquemment du stress et de l’anxiété. Or, décider est un acte créateur où le discernement prend toute sa place.
Concrètement, on peut améliorer sa prise décision en 3 étapes :

1. Il est essentiel de refuser la fausse croyance qui consiste à considérer qu’il n’existe qu’une bonne et une mauvaise décision. Cette croyance fait des ravages pour l’acte décisionnel. En clair, il y a dans la plupart des cas – plusieurs choix -. Et si ces choix peuvent sembler se heurter, in fine, ils peuvent vous mener au même but. Il existe plusieurs chemins pour accéder au sommet de la pyramide.

2. Donnez-vous un délai maximum. Souvent on laisse traîner sans limite de temps sa décision. Le risque devient qu’un état d’esprit d’indécision chronique s’installe. Apprenez à vous donner une date limite.

3. Comptez sur votre capacité d’adaptation. Vous ne risquez pas votre vie quand vous décidez pour la plupart des situations. Rappelez-vous ce principe à l’esprit. Sachez que vous pouvez rectifier le tir, changer de cap, et revenir en arrière. Vous avez le droit à l’erreur. Mais souvenez-vous que ne pas décider est en soit une erreur.
Didier Pénissard coach => voir aussi la vidéo => ICI

 

C’est donc une arborescence de nouvelles connexions neurologiques qui se matérialise. Le problème est que cette soudaine activité électrique du cerveau à pour conséquence des auto-questionnements (sans réponse) qui alimentent de la confusion et donc in fine augmente votre indécision chronique.

Or, 7 secondes correspondent à un temps bien connu pour produire une multitude d’ association d’idées. C’est un timing (à condition de ne pas le dépasser) qui évite que les tergiversations infructueuses puissent s’établir dans votre esprit d’analyse. Vous interrompez ainsi ce processus infernal.

Comment convaincre et persuader les autres
Didier Pénissard Coach directeur de developpement personnel club

Didier Pénissard coach

Les visiteurs de ce podcast article vous recommande : « Les 3 conséquences catastrophiques du perfectionnisme »

 

 

Manquez-vous de confiance en vous ? Ne vous laissez plus pourrir la vie avec ce problème. Découvrez cette solution (avec des sons) => ICI

.

Plan du site    –   Page d’accueil    –    Boutique du club 
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit !

3 Commentaires

  1. Bonjour Didier,
    Etant moi-même dans l’indécision quasi chronique, je viens de trouver intérêt à votre conseil. Je viens de constater ce matin que sur une simple prise de décision où j’avais tendance à tergiverser sans fin, votre technique à marché pour moi. De quoi me motiver sur ce point.
    Envisagez-vous dans vos programmes de développement personnel que vous diffusez sur votre boutique en ligne de créer un nouveau sur la prise de décision ? Car cela m’intéresse vraiment.
    A vous lire,
    Marina (Liege)

    • Bonjour Marina,
      heureux que que mon conseil vous apporte une meilleure prise de décision.
      Oui, en effet je suis en train de rassembler de nombreuses connaissances et compétences pour créer un nouveau programme de développement personne sur le sujet de l’indécision.
      Un peu de patience, je l’envisage en janvier, car je termine un pack complet sur : »Techniques secrètes pour convaincre »
      Bien à vous
      Didier

  2. Merci beaucoup Didier,
    Exactement l’isolement et le silence structuré est étape principale pour prendre décision de changement dans la vie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.