« La Parabole de la Haie pour

Ne Pas se Décourager Aux Premières Difficultés »

 

la parabole de la haie pour ne plus se décourager aux premières difficultés

A l’image de cette parabole du taillage de haie, on peut très vite se sentir décourager dès les premières branches à couper. Pourtant, c’est en élaguant les zones les plus aisées que l’on parvient à avancer

   J‘ai commencé hier à m’attaquer à la taille de mes haies.

   Je ne vous cache pas que je redoute ce moment, tant la densité des feuilles et des branches est importante. C’est comme entrer dans une forêt vierge tropicale à l’échelle d’une haie.

   Dès que vous souhaitez accéder à une branche mère, vous êtes immédiatement bloqué par des petites branchettes et des feuillages épais.

   Je me souviens même avoir eu l’idée d’abandonner cette tâche ingrate, tant les difficultés me paraissaient trop lourdes.

  Et puis, j’ai compris que je faisais une erreur majeure !

  En fait, j’avais tendance à toujours commencer par les zones de feuillages les plus délicates.  Le résultat est qu’en attaquant le dur en premier, j’étais vite confronté à de grandes difficultés

  En quelques minutes, j’étais quasiment bloqué après mes premières tentatives de taille. Découragement 
assuré !
 

 

# Il dégage les petits obstacles faciles à traiter en premier

 

   C’est là que j’ai compris comment mon voisin (qui lui aussi taille ses haies) s’y prend – et sans se décourager -).

   Il commence toujours par dégager les zones les  plus faciles. Les petites branches aisées. Les zones accessibles. C’est 1000 fois plus faciles de les traiter quand tout est clairement dégagé.

   Bref tout le contraire de moi !

   Avec les minutes, c’est lui qui a raison. Car, lorsque les zones faciles sont élaguées, elles libèrent la vision et l’accès a celles plus difficiles.

   Ainsi, sereinement, il taille ses haies sans se décourager.

 

# Dans la réalisation de vos ambitions, c’est pareille !

 

    Si vous commencez par entamer les tâches les plus lourdes, vous risquez de vous décourager.

   Il est très courant que les premières difficultés, minent le moral lorsque l’on désire avancer dans un projet. Dès que les obstacles pointent leur nez, des pensées défaitistes peuvent apparaître à l’esprit.

   Néanmoins, c’est avec une approche différente que vous parviendrez à dépasser ces moment de découragement hâtifs.

  La parabole de la haie est très explicite à plus d’un titre.

   Comme pour cet exemple imagé (mais très concret et vécu), vous n’y verrez point clair pour avancer. Les feuillages des petites difficultés seront là pour cacher la zone fragile des problèmes que vous avez à traiter.

Vous naviguez a vue, sans y voir clair. Donc, pour ne pas se décourager aux première difficultés :

      => Commencez par dégager les petits problèmes (en premier) !

     =>  Élaguez les petits obstacles (en premier)!

     => Taillez les toutes premières difficultés (en premier)!

  Quand le problème est bien dégagé et clairement identifié, il vous sera 1000 fois plus facile de trouver les solutions.

   Ainsi, vous aurez un accès et une compréhension plus limpide pour traiter le problème principal.

(c) Didier Pénissard Coach

Programme complet pour renforcer votre persévérance

Pour Sortir des épreuves que la vie vous prépare parfois, il vous faut un mental d’acier. Découvrez comment le renforcer ICI

 

 
– Plan du site –   Page d’accueil – Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg
 C’est ICI et Gratuit !
Tags: , , , , , , , ,