« Si vous vous sentez noyé par les soucis »… Lisez ceci

soucis

« Pour vous libérer de vos soucis principaux, il est plus pertinent de chercher à régler d’abord ceux qui sont les plus faciles. Votre faculté de discernement vous permettra de vous attaquer avec plus de force aux principaux »

  Il y a quelques jours j’ai décidé de tailler mes haies qui bordent ma maison.

  Des feuillages épais et denses de lauriers palmes avaient poussés en force. Le travail me semblait titanesque, tant l’étendue des branchages à tailler était importante.

  Au départ, j’ai voulu commencer par tailler les plus grosses branches.

  Un échec total.

  J’étais bloqué dans mon avancée. Certains feuillages résistaient à mes coups de sécateur et me semblaient inaccessibles. Alors, un combat ultime entre moi et les branches s’engageait.

  Et au bout d’une heure de coupe, je constatais que mes progrès étaient trop modestes. Il me restait encore de nombreux arbres à tailler.

   Le découragement commençait à me traverser l’esprit.

 

coche # Dénouez d’abord les petits problèmes vous aidera 

 

  C’est alors, que j’ai trouvé une astuce !

  Au lieu de m’attaquer aux branchages les plus denses (ce qui est très épuisant), j’ai changé de stratégie

  J’ai donc coupé – d’abord – les petites branches, faciles d’accès. Et là, j’ai constaté très vite que je progressais bien mieux et sans fatigue. 

  Mieux ! 

  Je dégageais suffisamment les grosses branches (qui me posaient soucis jusqu’à présent). Leur accès m’a permis de couper avec beaucoup plus de facilités celles-ci. En moins d’une heure, j’avais deux fois plus progressé dans ma coupe que lorsque je voulais couper les plus grosses en premier.

  La leçon de cette situation m’a fait penser après, qu’il est parfois plus difficile de s’attaquer aux grosses difficultés en premier.

   Même si notre instinct nous pousse à prendre les plus lourds problèmes prioritairement, il est plus pertinent de se libérer des soucis annexes en premier.

 

coche # Dégagez-vous en premier des petits soucis et le reste s’améliorera dans votre vie

 

  Lorsque vous vous attaquez :

    – Aux petits tracas en premier,

    – Aux problèmes (mineurs) .. en premier,

  Votre vision est ainsi dégagée. Vous voyez mieux, vous identifiez mieux les problèmes sérieux. Vous détectez mieux leur point-faible… Pour mieux vous y attaquer.

  Quand vous semblez noyé par les soucis, ayez pour démarche de supprimer – en première étape – les problèmes et les soucis mineurs (qui vous polluent l’existence).

  Vous aurez plus de force et plus de stratège pour vous attaquer aux « gros morceaux » après.

  J’ai en souvenir cet homme d’affaire qui possédait de grandes responsabilités dans son entreprise. Il disait souvent :

  « Les petits soucis me tuent »

 

coche # Dégagez votre terrain pour voir clair vos priorités

 

  Ne soyez pas comme cet homme !

  C’est en coupant en premier les petites branches (les petits soucis), que vous parviendrez à identifier les grosses branches (vos problèmes principaux).

  Les petits soucis brouillent votre discernement. Ils dissimulent et cachent les voies d’accès et les solutions qui peuvent se dessiner

   Or, lorsque votre vision des problèmes principaux (et autres soucis majeurs) est troublée par d’autres tracas secondaires, vous perdez une grande partie de votre capacité de les résoudre.

  Au contraire, dégagez la voie pour mieux cerner ce qui est le plus important à traiter.

  Vous serez plus fort, plus précis, plus « centré » sur « comment régler votre obstacle principal » (les grosses branches de vos soucis).

(c) Didier Pénissard Coach

 

programme complet anti stress

« Soucis, stress, anxiété ! Réagissez en reprenant le contrôle avec ce programme qui a changé la vie de milliers gens »

Laissez-moi vous apprendre à recouvrer votre mieux-être à l’aide de ce programme complet de gestion du stress 

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

cours ebook audio vidéo gratuits de développement personnelC’est ICI et Gratuit !

Tags: , , , , , ,