Compte-rendu Conférence Comment développer une étonnante mémoire

3
145

 Compte-rendu de conférence

« Comment Développer une étonnante Mémoire »

Conférencier : Vincent Delourmel 

Présentation

Vinent Delourmel Bonjour à tous, c’est Vincent DELOURMEL. On est réuni ce soir pour parler de la mémoire, de votre mémoire pour être plus précis. Vous avez probablement des attentes, je vais tâcher de mon côté de vous éclairer au maximum durant le temps qui m’est imparti.

Je me présente rapidement, de façon à ce que vous situez parfaitement mon rayon d’action dans ce domaine.

J’ai 31 ans, je suis illusionniste de formation et de métier. Mon job, c’est de créer des événements « inoubliables », des événements qui marquent l’esprit des gens. Pour ça j’ai créé une entreprise qui s’appelle Un Monde Magique. J’interviens donc aussi bien pour des repas d’affaires, des séminaires, que pour des spectacles plus classiques. J’organise également des journées complètes sur le thème de la magie et de l’atmosphère magique. Mes clients, dans ce domaine, attendent de moi que je les fasse rêver et que je les emmène justement dans un monde magique.

 

coche4 # Illusionniste, il s’intéresse aux possibilités de la mémoire

 Concernant la mémoire : c’est une faculté que j’étudie depuis 11 ans maintenant. Il faut savoir que l’art de l’illusionnisme inclut plusieurs arts annexes, dont le mentalisme, qui consiste à créer des illusions psychologiques : lecture de pensée, prédictions et performances mentales en tout genre. Justement, dans ces performances mentales, il y a le phénomène de mémoire prodigieuse. 

En 1995, donc, je me suis intéressé au phénomène des mémoires prodigieuses. J’ai monté un premier numéro autour de ce thème. Il consistait à mémoriser dans l’ordre et le désordre une série de mots donnés par le public. C’était un petit numéro, mais déjà, je sentais le potentiel d’une telle performance.

 Puis, j’ai voulu en savoir plus, aller au-delà des simples numéros de mémoire prodigieuse. Je me suis posé cette question : comment fonctionne la mémoire ? Qu’est-ce qui fait que je retiens mieux telle ou telle chose ? Que j’ai plus de mal à mémoriser cette autre chose ? Mieux : qu’est-ce qui fait ou ferait que les gens mémorisent ce que je leur dis ou montre ? Comment créer ce que j’appelle un Impact Mémoriel ?

 J’ai commencé à étudier la mémoire en particulier et les Sciences Cognitives en général. Après plusieurs années, j’ai créé une première intervention sur ce thème, puis j’ai écrit un premier ouvrage, « Les 10 Secrets de Votre Mémoire », dans lequel j’explique toute la gestion d’une bonne mémoire,

 suivi d’un second « La Clé De Votre Mémoire » dans lequel j’aborde le phénomène des mémoires prodigieuses. 

Comment Développez une étonnante mémoire en 30 jours

 

coche4 # Engagé à l’école supérieure de Commerce de Renne

 J’ai finalement monté un véritable numéro de Mémoire, basé sur la performance, au cours duquel, notamment, je présente un magazine récent de 100 pages environ, que j’ai mémorisé.

 Suite à tout ça, j’ai été engagé par l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes pour former des étudiants sur ce thème. Je propose également mes services aux cadres et chefs d’entreprises désirant développer leur potentiel mental et cognitif, sous forme de séminaires ludiques, interactifs et magiques justement ! La magie dans ce cadre là, est pour moi un moyen de diffuser mes informations de façon à les rendre mémorisable.

 Car il y a un lien, un vrai lien entre la mémoire et l’illusionnisme : tous les deux s’appuient sur l’attention : la mémoire demande une maîtrise de l’attention alors que l’illusionnisme demande un détournement d’attention. Mais la base est la même !

 D’ailleurs, on va faire un test d’attention en direct. Etes vous prêt ? Je vais vous demander de choisir mentalement un chiffre entre 1 et 10. Vous y êtes ? Bien, maintenant, vous allez le multiplier par trois. Vous avez maintenant un résultat bien à vous, chacun le votre. Je vous demande de prendre ce résultat et de le multiplier par 3 à nouveau pour obtenir un dernier résultat.

C’est ok ?

Donc, je récapitule : vous avez choisi n’importe quel chiffre entre 1 et 10. Ce chiffre, vous l’avez multiplié par 3, et le résultat obtenu, vous l’avez également multiplié par 3 pour obtenir un résultat final. Bien. Gardez ce résultat en mémoire. Voici une liste de mots, numérotés de 1 à 100. Mémorisez le mot qui correspond à votre résultat final. Par exemple, si vous avez obtenu 31, fixez votre attention sur…. Ok ? Bien… Laissez moi me concentrer. Pensez très fort à votre mot… Est-ce que ça n’est pas le mot bijou par hasard ? (visuel).

 Bon, c’est un vieux truc, peut être même que certains d’entre vous le connaissaient. Vous avez été trompé un instant par votre manque d’attention. Car si vous aviez fait attention, vous vous seriez aperçu que tous les 9 mots il y avait le mot « bijou ». En effet, en multipliant deux fois par trois le chiffre que vous aviez choisi, vous êtes tous tombé sur un multiple de 9 ! Ainsi, si vous avez choisi 1, vous êtes tombé sur 9. Si vous avez choisi 5, vous êtes tombé sur 45. Des multiples de 9…

 

coche4# Petit historique des spécialistes de la mémoire

La mémoire a toujours fasciné. Il faut savoir qu’autrefois, la mémoire était le seul moyen qu’on possédait pour transmettre le savoir ! Il n’y avait pas de supports comme les livres, les CD, Internet… Et de toute façon, peu de gens savaient lire. La transmission du savoir se faisait de façon orale. Ainsi, quiconque possédait une bonne mémoire détenait un certain pouvoir, un certain prestige. La mémoire, à l’époque, était vraiment considérée comme un art.

 Les orateurs grecs, notamment, développèrent tout un tas de techniques, trucs et procédés pour retenir leurs discours. Les procédés mnémotechniques étaient nés. Ainsi, on raconte Dans l’Antiquité, donc, Simonide de Céos, poète grec, participe à un banquet organisé par un dénommé Scopas, un athlète qui avait remporté un pugilat. Simonide n’est pas là comme simple invité, mais pour réciter un poème en honneur de son hôte, vainqueur, comme il était d’usage. 

Une fois son poème terminé, Simonide continue et fait l’éloge des Dieux jumeaux Castor et Pollux. A cet instant précis, on prévient Simonide que deux jeunes hommes l’attendent à l’extérieur. Ce dernier sort, mais ne trouve personne. 

C’est à ce moment, raconte la légende, que le plafond de la salle où il se trouvait quelques secondes auparavant s’effondre sur tous les invités. Tous meurent et Simonide est le seul rescapé. Reconnaissance des dieux qui l’auraient attiré au-dehors ?

 

coche4 # L’arrivée de la mnémotechnie

Les corps des victimes, méconnaissables, sont impossibles à identifier. Mais Simonide, formé à l’art de la mnémotechnique, est capable de se rappeler la place exacte occupée par tous les invités ! Et c’est de cette façon qu’ils finissent par être tous identifiés. 

Mythe ou réalité, cette histoire, contée par Cicéron, se situe aux alentours de 480 av.J-C. Elle est la première trace d’une technique encore utilisée par de nombreux mnémonistes professionnels : la méthode des lieux ou « Loci ». Cette technique consiste à imaginer et mémoriser un itinéraire, avec des étapes clés. Ces étapes seront reliées aux informations que l’on souhaite mémoriser.

 

 

Avec le temps, les procédés ont évolué, et on a même pu assister à une « course » aux techniques, toutes plus ou moins farfelues. Certaines ont marqué leur temps et sont aujourd’hui profondément ancrées dans le milieu des mnémonistes professionnels. Moi-même j’en utilise deux, qui me permettent notamment de mémoriser un magazine complet de 100 pages en moins de 3h00. Harry Lorayne, un américain célèbre dans ce milieu, utilise différents systèmes pour mémoriser jusqu’à 400 noms en une soirée ! 

 

 

 

 

Acquérir une mémoire prodigieuse a toujours été un rêve pour de nombreuses personnes. Cependant, il ne faut pas se leurrer : on n’acquiert pas du jour au lendemain une mémoire à toute épreuve. Car la mémoire est une faculté qui se comprend et qui se maîtrise avec le temps. Pour ma part, je n’utilise pas qu’une technique, mais un ensemble de connaissances me permettant de mémoriser ce que je veux, quand je le veux, si je le veux, pour le temps que je veux.

 

 

 

 

 

Et tout le monde peut en faire autant, à condition bien évidemment de ne pas présenter de pathologie telle que maladie d’Alzheimer, dépression grave etc… A condition également de mener une vie normale, sans dépendance à l’alcool, stupéfiants ou antidépresseurs.

  

Comment Développez une étonnante mémoire en 30 jours

 coche4 La mémoire fascine 

Quand on parle de mémoire, on pense tout de suite aux choses qu’on apprend, à ce qu’on aimerait retenir. La mémoire, c’est plus que ça. La mémoire, c’est une faculté qui vous permet de vous construire tout au long de votre vie. Elle est votre repère. Si un jour vous vous brûlez au contact d’une flamme, vous saurez que c’est douloureux. Ainsi, à l’avenir, vous ferez attention.

Votre mémoire vous permet donc de survivre. C’est un point important. Mais pas seulement. Ainsi, votre mémoire permet également de progresser dans la vie : plus vous accumulez de connaissances, d’expériences, de rencontres, plus vous êtes puissant.

Imaginez une mémoire collective, une mémoire qui appartiendrait à tous et qui regrouperait tout le savoir de tous les hommes. Imaginez que vous soyez capable d’être un pilote de chasse, mais aussi un garagiste, un cuisinier, un professeur de maths, un artiste. Imaginez que soyez doté de toutes les compétences du monde !

 C’est impossible en une seule vie. Mais il vous est tout à fait possible d’acquérir, chaque jour, de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences, grâce à votre mémoire. Votre mémoire n’est à ce moment plus simplement cette faculté qu’on utilise à l’école ou dans la vie de tous les jours pour se souvenir de sa liste de course. Non, dans ce cas là, votre mémoire est votre sésame pour une vie plus riche et plus exaltante.

Votre mémoire est cette faculté grâce à qui vous pouvez acquérir une confiance inébranlable et une puissance personnelle qui augmente sans cesse.

 Tout ça est possible à partir du moment où vous maîtriser votre mémoire. Et c’est aussi mon métier d’expliquer aux gens comment maîtriser leur mémoire, de comprendre comment elle fonctionne, afin de mieux s’en servir.

 Souvent, des gens m’appellent pour un conseil. La plupart du temps, ces personnes se plaignent d’avoir un mauvaise mémoire. Elles ont 40 ans ou plus et ont l’impression que tout leur échappe. La vérité c’est qu’avec le temps, nous emmagasinons un tas de connaissances et d’expériences. Et que nous ne prenons pas le temps de classer les informations reçues. C’est un peu comme si vous entassiez dans une chambre des objets les uns sur les autres : au bout d’un moment, difficile de retrouver ce que vous chercher !

 

coche4 # Comment fonctionne votre mémoire ?

 

Votre mémoire fonctionne de la même façon : elle a besoin d’être structurée, de posséder des tiroirs, dans lesquels vous déposerez des souvenirs bien spécifiques.

 Est-ce pour autant que vous n’oublierez plus rien ?

Non, bien sûr que non. L’oubli fait partie de la mémoire de la même façon que la mort fait partie de la vie. L’oubli est nécessaire. Votre mémoire se charge d’oublier ce qui n’a pas forcément d’importance. Elle se charge de vous soulager et de ne retenir que ce qui est important. Est-ce que ça veut dire qu’à chaque fois que vous oubliez un rendez-vous, c’est parce que ce rendez vous n’avait pas d’importance pour vous ? Eh bien oui, parfaitement ! Car si ce rendez vous oublié avait vraiment été important, vous l’auriez : 

  • noté dans un calepin
  • révisé tous les jours 

Imaginez : vous êtes au chômage et on vous apprend que vous venez de gagner au loto. Vous avez rendez vous au 18 rue Montparnasse, à Paris, le 18 novembre 2006 pour empocher 75.000.000 d’euros. Allez vous oublier ce RDV ? Je ne pense pas ! Car outre le fait que vous l’avez rendu important (75.000.000 d’euros !!), vous vous êtes empressé de noter ce RDV sur un papier, papier qui sera mis bien en évidence pour ne pas oublier !

Et alors ? Qu’est-ce qui vous empêche de donner la même importance à tous vos RDV ? Vous voyez, c’est là un problème de motivation. La motivation est une des clés d’activation de l’attention et donc… de la mémoire !

Voir l’auteur en démonstration à la télévision !

Mais on parle de la mémoire… Saviez vous que nous possédons plusieurs formes de mémoire ?

Principalement 3 : 

  • la mémoire procédurale
  • la mémoire épisodique
  • la mémoire sémantique

 

  1. la mémoire procédurale :

 

  

 

Elle dépend du tronc cérébral. Elle nous permet de manger, respirer, conduire, marcher sans y penser. Elle s’appuie principalement sur la répétition pour fonctionner correctement.

 

 

 

 

  1. La mémoire épisodique :  

 

 

 

 

 

 

 

Elle dépend du cortex ancien. C’est le siège de notre vécu, de nos expériences personnelles. On l’appelle aussi mémoire autobiographique, bien que ce soit plus subtile que ça.

 

 

 

 

 

 

La mémoire sémantique :

 

 

 

 

Elle dépend du néo cortex, de la couche supérieure du cerveau. Elle s’occupe d’emmagasiner nos connaissances (scolaires etc…). C’est une mémoire intelligente, qui permet de résoudre des problèmes.

 

 

 

Ces trois formes de mémoire ne fonctionnent pas tout à fait de la même façon. Ainsi, la mémoire procédurale, celle des automatismes, privilégie la répétition.

 

En gros, si vous souhaitez mémoriser un nouveau mouvement, il faudra principalement répéter ce mouvement jusqu’à le faire de façon inconsciente. C’est le cas quand vous apprenez à conduire. Vous prenez des leçons pratiques qui vous permettent, à terme, de maîtriser avec un parfait synchronisme les pédales, le levier de vitesse et le volant.

Je suis interressé pour étudier sans engagement la méthode de Vincent Delourmel « Les 10 secrets de votre mémoire » 

Si vous souhaitez mémoriser un nouvel épisode de votre vie, vous tâcherez de mettre un maximum d’émotion.

 Si vous souhaitez mémoriser une nouvelle connaissance, en histoire, en maths, vous devrez avant tout faire un effort de compréhension. 

 

coche4# Appuyez-vous sur plusieurs mémoire

L’idéal est de vous appuyer sur ces trois mémoires. Je reprends l’idée de mémoriser un cours d’histoire. Dans les faits, c’est une information de type sémantique. Donc, dans une première étape, vous allez tenter de bien comprendre l’information : de quoi il s’agit, de qui etc… une fois bien comprise, vous allez utiliser votre mémoire épisodique afin de vous approprier l’information. C’est la seconde étape.

Ça veut dire quoi au juste « s’approprier » ?

Tout simplement vous immerger dans l’histoire et devenir acteur. Si vous désirez mémoriser un cours sur la Révolution, imaginez vous à cette époque. Ce que vous seriez, ce que vous feriez, ce que vous verriez, ressentiriez. Bref, créez vous un souvenir personnel.

Finalement, vous allez utiliser votre mémoire procédurale pour graver l’information dans votre mémoire pour un bon bout de temps. Pour ça, il vous suffit de répéter les étapes 1 et 2, de façon régulière. Tous les jours pendant une semaine, puis une fois par semaine et enfin une fois par mois etc…

 

coche4 # Comment acquérir une mémoire exceptionnelle ? 

 

 Vous voyez, acquérir une mémoire à toute épreuve demande une bonne compréhension de la mémoire. Et c’est bien là le drame de tout processus scolaire : on ne nous apprend pas à apprendre ! Alors comment devenir un champion de la mémoire ?

 

 

Dans un premier temps, vous devez apprendre à gérer votre mémoire, comme je vous l’ai expliqué tout à l’heure. La gestion d’une bonne mémoire, c’est avant tout respecter son fonctionnement. A partir du moment où vous êtes passé maître dans la gestion de votre mémoire, vous pouvez appliquer différentes stratégies mnémotechniques.

***Faire comme l’auteur de cette méthode – Développez une étonnante mémoire !***

On va faire un test, tous ensemble. J’aimerais que vous preniez votre stylo et une feuille de papier. Vous êtes prêt ?

Imaginons que vous ayez à mémoriser cette liste de 10 mots : je vous les passe à l’écran pour que vous les ayez en visuel :

  • lunettes
  • crayon
  • spaghettis
  • téléphone
  • fenêtre
  • danseuse
  • autobus
  • poisson
  • chèque
  • ordinateur

 

coche4 # Exercice pratique pour développer votre mémoire visuelle

 A la volée, comme ça, ça n’est pas simple, surtout sur le long terme. Je vous propose deux techniques différentes. La première est la technique du scénario : je vous demande de bien écouter et d’imaginer l’histoire que je vais vous raconter : 

« Vous vous levez tôt ce matin. Vous êtes fatigué(e) et le soleil est à peine levé. Vous cherchez désespérément vos lunettes. Vous les avez probablement laissées dans le salon, après le film d’hier soir. En effet, elles sont juste sur le divan, sous un tas de crayons que vous avez mis là avant d’aller vous coucher. Vous écartez les crayons et mettez vos lunettes sur le nez.

 Ce matin, vous avez une compétition sportive. Inutile de vous dire qu’en pareil moment vous vous devez d’être performant(e). Votre résolution est prise : vous allez vous offrir en guise de petit déjeuner une assiette de spaghettis ! Vous sortez une casserole, mettez de l’eau à chauffer et versez les spaghettis dans l’eau frémissante. Juste au moment où le téléphone sonne. C’est votre meilleur ami qui aimerait savoir ce que vous comptez faire ce week end. Il vous propose de le rejoindre avec d’autres personnes que vous ne connaissez pas. Tandis qu’il parle, votre regard se porte sur la fenêtre : qu’est-ce qu’elle est sale ! Vous vous étiez pourtant promis de la nettoyer avant la fin du mois. Derrière la fenêtre, vous apercevez une scène irréelle : sur le trottoir, une danseuse répète une chorégraphie ! Elle danse, sans se soucier de quoique ce soit. Les passants la regarde, admiratifs. Lorsque l’autobus qu’elle attend arrive, elle monte dedans, toujours en dansant. Et, à travers les vitres de l’autobus, vous la voyez qui continue à danser parmi les voyageurs…

 Zut, la casserole déborde ! Vous raccrochez et filez arrêter le feu. Vous égouttez l’ensemble et prenez votre petit déjeuner, tout en pensant à la danseuse dans l’autobus. 

Avant de partir, vous vous dirigez vers votre aquarium : c’est une vraie passion. Chaque matin, vous contemplez vos poissons qui semblent se mouvoir dans un paradis aquatique, à une température toujours proche de 23°. A cet instant, vous aimeriez vous-même être un poisson dans les mers des Caraïbes. Vous laissez là votre rêverie, vos sirènes et vous vous apprêter à sortir. Dans la boîte aux lettres, vous découvrez un chèque de 300 euros. Avec ce chèque, un petit mot de votre voisin :

« Pour rembourser les réparations de l’ordinateur. Encore merci, il fonctionne très bien maintenant ! »

 

Sans relire votre liste, êtes-vous capable de retrouver les 10 mots ?

  1. ………………………………………………………
  2. ……………………………………………………..
  3. ………………………………………………………
  4. ………………………………………………………
  5. ………………………………………………………
  6. ………………………………………………………
  7. ………………………………………………………
  8. ………………………………………………………
  9. ………………………………………………………
  10. ………………………………………………………

 

coche4# Vos résultats de mémorisation

Combien en avez-vous retenu ?

Plus de 7, c’est bien. 9 c’est très bien et 10 c’est excellent. En dessous de 7, le test n’est pas concluant pour vous. 

Que s’est-il passé concrètement ? C’est bien simple : d’une liste de 10 mots sans liens apparents, j’ai fait une histoire, un scénario qui les relie logiquement les uns aux autres. Il vous suffit juste de vous souvenir de l’histoire.

 Si vous avez pris du plaisir à écouter l’histoire, si vous vous êtes bien imaginé dans cette histoire alors vous ne devriez avoir aucun problème pour vous souvenir de ces 10 mots… Alors que pris séparément, un par un :

 

  • cela vous aurait pris du temps
  • ça aurait été fastidieux
  • et très vite vous auriez oublié la plupart des mots.

 

La preuve que ça fonctionne : si je vous demande de me réciter les 10 mots à nouveau, sans relire, de combien vous en souvenez-vous ?

 

  1. ………………………………………………………
  2. ……………………………………………………..
  3. ………………………………………………………
  4. ………………………………………………………
  5. ………………………………………………………
  6. ………………………………………………………
  7. ………………………………………………………
  8. ………………………………………………………
  9. ………………………………………………………
  10. ………………………………………………………

 

Etonnant, non ?

Et demain, vous essaierez à nouveau et vous verrez : vous vous en souviendrez encore !

 Avec cet exercice, j’ai juste voulu vous montrer que votre mémoire avait besoin de s’appuyer sur l’imaginaire, le visuel, la compréhension pour fonctionner de façon optimale. Mais dites-moi, n’auriez-vous pas en tête des exemples similaires ?

Réfléchissez… Et si je vous dis : 

« Mais Où Et Donc OrNiCar ? »

Cette petite phrase ne vous rappelle rien ? Si, évidemment, c’est une phrase que vous avez apprise à l’école pour vous rappeler vos conjonctions de coordinations. Plutôt que de les mémoriser une par une, sans lien apparent, elles vous ont été transmises sous forme de petite histoire facile à imaginer. 

Un nouvel exemple ? Imaginez que vous deviez mémoriser ces 3 mots : un homme, une rose, un vélo. 3 informations. Vous pouvez gagner du temps et surtout de la qualité de rétention en les liant en une seule image !

Visualisez « un homme, à vélo, humant une rose » : sur une seule image, vous mémorisez trois informations !

 Parfait. Maintenant, nous allons aborder une technique que j’aime beaucoup et qui vous permettra de structurer vos connaissances : les crochets mémoire.

 

coche4 # Techniques avec les crochets mémoire

 J’ignore qui a inventé cette technique, toujours est-il que Dale Carnegie l’a beaucoup utilisée lors de ses conférences. Notamment dans le cadre de ses formations sur « Comment Parler en Public ».

Je suis interressé pour étudier sans engagement la méthode de Vincent Delourmel « Les 10 secrets de votre mémoire »

 

 

L’idée est géniale et permet de raccrocher des informations à des nombres, afin de classer ces informations. Dans un premier temps, tout ce que vous avez à faire, c’est conceptualiser les chiffres, de 0 à 9.

A quoi vous font-ils penser ?

 

Par exemple, 1 pourrait ressembler à un pinceau, 2 à un cygne, 3 à Alfred Hitchcock, 4 un voilier… Vous comprenez ? Voici en images ce que je vous propose, à vous de vous en inspirer et, surtout de visualiser ces dessins. Je vous les passe en diapo, juste pour un moment afin de les reproduire grossièrement sur votre feuille. Faites le, c’est important pour la suite.

 Maintenant, considérons cette liste de 10 mots :

 

  • fauteuil
  • téléphone
  • cartes
  • radio
  • CD
  • Post-it
  • Classeur
  • Table
  • Valise
  • <p style= »MARGIN-BOT

Si vous aviez à les mémoriser dans l’ordre, mais aussi de façon moins linéaire, vous opteriez pour cette technique. Il vous suffit pour ça d’associer le mot n°1, « fauteuil », à un « Pinceau » (crochet mémoire « 1 »). Imaginez un pinceau planté dans un fauteuil par exemple. C’est tout !

 

 

 Faites la même chose avec le reste des mots et, surtout, visualisez bien la scène. Au besoin, dessinez la sur un morceau de papier. Par exemple, pour mémoriser « téléphone », il vous suffit d’imaginer un Cygne (2) qui téléphone !

 

 

 

 

 

 

En neuvième position, vous devez mémoriser « valise » ? Imaginez donc une valise pleine d’œufs (9) !

 

 

 

Et maintenant que vous avez parfaitement visualisé tout ça, si je vous dis 8, que me répondez vous ?

Et 6 ? 1 ? 10 ? Wow, je parie que comme moi au moment où je parle, les réponses vous viennent tout de suite à l’esprit. En effet, à la simple évocation du chiffre, votre cerveau imagine rapidement le dessin qui lui est associé (une huître pour 8 par exemple) et l’association que vous avez faite (une huître sur une table dans mon exemple).

Cette technique est très précieuse et très simple à mettre en application. Elle utilise très bien la clé principale de votre mémoire : l’indice récupérateur.

Il y a cependant un piège à éviter. Sans vouloir jeter la pierre sur les écrits de certains professionnels de la mémoire, on ne peut se contenter de procédés mnémotechniques pour tout mémoriser. C’est un leurre. C’est pour cette raison que j’ai scindé mon programme en 2 parties : d’un côté, « Les 10 Secrets de Votre Mémoire » s’attache à vous expliquer comment fonctionne la mémoire et quelles stratégies vous allez pouvoir utiliser pour mémoriser différentes informations en fonction de leur nature. 

« La Clé de Votre Mémoire » vous entraîne dans le monde des procédés mnémotechniques, qui vous permettront d’optimiser encore votre pouvoir de mémorisation. 

Ainsi, par exemple, en appliquant certaines stratégies, vous serez en mesure de mémoriser un jeu de cartes mélangées, une liste de 40 ou 50 mots, ou plus et même un magazine de 100 pages (et plus si vous le désirez !).

C’est d’ailleurs l’examen final de mes étudiants à l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes. Sur 36 heures, à raison de 2h00 par semaine, je leur enseigne à maîtriser leur mémoire. Petit à petit, ils découvrent les fondements d’une bonne mémoire et apprennent à développer des stratégies et des procédés mnémotechniques. En bout de parcours, ils se présentent avec un magazine de leur choix sur lequel je les interroge. Etonnant, non ?

 Voilà, c’est ici que se termine cette première conférence sur la mémoire. Il n’est évidemment pas possible de tout dire en 1h00 et pour être sincère avec vous j’ai dû freiner mes ardeurs pour me consacrer à l’essentiel.

La vérité, c’est qu’il m’aurait fallut 2 jours pour tout vous expliquer. Mais je pense que déjà, vous avez une idée plus précise du véritable potentiel de votre mémoire : une faculté qui est en votre pouvoir et qui, bien maîtrisée, peut vous permettre d’accomplir de véritables miracles à tous les niveaux de votre vie.

 Si vous avez des questions, c’est le moment. Je vais repasser la main à notre hôte, Didier Pénissard et tâcher de répondre à toutes vos questions. Merci de votre attention et de votre écoute ! 

Comment Développez une étonnante mémoire en 30 jours

 Je suis intéressée pour étudier sans engagement la méthode de Vincent Delourmel « Les 10 secrets de votre mémoire »

guide développer memoire gratuit

 

 >>> Gratuit ! Téléchargez le Guide pratique :

« Comment développer une étonnante mémoire » => cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

– Plan du site –   Page d’accueil 

http://idata.over-blog.com/0/06/61/73/oeil/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 

3 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour tout ce que vous nous envoyez de conseils e modes d’optimisation de nos potentiels.
    J’ai voulu savoir comment se retrouver en forme l’après-midi compte tenu que j’aime parfois prendre une petite sieste même d’une demi heure pour cela et je n’arrive pas a le faire.
    Y a t il de solution ?
    Merci pour votre aide
    Et je suis toujours reconnaissante a toi pour tous vos messages de développement personnel constructifs
    Salma

    • Bonjour Salma,

      il se peut que si vous manquez d’énergie l’après midi, deux causes peuvent survenir :

      1. vous avez mangé trop rapidement (et votre digestion est trop lente). ce qui a pour conséquence de puiser trop d’énergie dans le cerveau. Ralentissez en mangeant et mâcher plus longuement

      2. Prenez de la vitamine c régulièrement. Elle vous donnera l’energie qui vous manque.

      Votre Bien Dévoué,

      Didier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*