– Préparation mentale –

La technique des coachs sportifs pour atteindre votre but ? »

Le protocole des coachs sportifs de haut niveau consiste à une préparation mentale basée sur le sentiment de victoire déclenché par des images mentales dirigées

« Le protocole des coachs sportifs de haut niveau consiste à une préparation mentale basée sur le sentiment de victoire déclenché par des images mentales dirigées »

   Depuis des dizaines d’années, la représentation mentale a permis efficacement à d’innombrables athlètes de toutes disciplines de surmonter leur peurs, diminuer leurs tensions, mieux dormir, et gagner par une technique de préparation mentale.

   Comment ?

   Lorsque l’esprit d’un athlète est habitué en permanence à se voir en train de pratiquer une activité donnée, d’une façon donnée, dans un environnement donné, et même une période de temps donnée, il devient plus facile pour lui d’exécuter dans la vraie vie l’image répétée dans son esprit.

   En d’autres termes, lorsque l’athlète s’imagine constamment en train de réussir, le résultat typique est qu’il réussit vraiment.

 

coche# Ils pratiquent un entrainement mental et obtiennent 23 % de progrès

 

   Le Dr Maxwell Maltz, auteur bien connu de “Psycho-Cybernétique – La Nouvelle Découverte Scientifique Qui Permet D’atteindre Ses Objectifs Personnels”, est cité par beaucoup pour avoir fait mention dans son livre d’une expérience qu’il a menée sur les effets de l’entraînement mental.

   Cette expérience, telle que décrite dans la publication trimestrielle “Research Quarterly”, a tenté de déterminer si l’entraînement mental avait des effets sur les capacités des étudiants à marquer plus de lancers francs au basket-ball.

   Pour cette expérience, les étudiants ont d’abord été divisés en 3 groupes.

   => Le premier groupe a passé 20 minutes par jour pendant les 20 jours suivants à pratiquer leurs lancers.

   => Le second groupe n’a effectué aucun type d’entraînement de basket durant cette période de 20 jours.

   => Le troisième groupe s’est entraîné uniquement en effectuant les lancers francs mentalement pendant 20 minutes par jour durant la même période de 20 jours.

   Les lancers de chaque groupe ont été évalués 2 fois : la première fois le premier jour de l’expérience, puis à nouveau le dernier jour de l’expérience pour mesurer l’amélioration des lancers francs. Comme on pouvait s’y attendre, le groupe qui ne s’est pas entraîné du tout n’a montré aucun signe d’amélioration après la période de 20 jours.

   Ce qui en a surpris beaucoup fut de constater que le groupe qui avait pratiqué les lancers francs mentalement a obtenu un score presque aussi élevé que ceux qui ont pratiqué leurs lancers francs – 24 % d’amélioration pour le groupe qui s’était entraîné physiquement contre 23 % d’amélioration pour le groupe qui avait pratiqué mentalement les lancers !

   Si son but est de gagner, un cycliste de compétition doit démarrer tôt dans sa carrière à imaginer ce qu’on ressent lorsqu’on est sous les projecteurs.

   En plus de cette image de lui debout sous les projecteurs, il doit aussi imaginer ressentir le poids de la médaille autour de son cou et les crampes au niveau de ses joues à force d’avoir tellement souri.

   Il doit aussi faire jouer son sens de l’ouïe et imaginer le vacarme et les tonnerres d’applaudissement des milliers de supporters dans les tribunes. Quelle image mentale claire du gagnant !

 

coche # Une image mentale est comme une réalité pour le cerveau

 

   D’un autre côté, si son but est d’obtenir de bons résultats, l’image mentale qu’il crée peut être différente. Dans ce scénario, prendre le temps de faire du repérage et d’effectuer le parcours de la course longtemps à l’avance est réellement bénéfique.

   En effectuant le parcours alors qu’il n’y a aucune pression, le cycliste se donne l’occasion de se familiariser avec le décor, les virages, les montées, les descentes et toutes les nuances du parcours. En effectuant des parcours de tests, en apportant une attention particulière aux détails bien avant la course, il grave ainsi une image de la course dans son esprit.

   Plus tard, lorsque le cycliste commence le processus de création de l’image de lui en train de réussir sa course, il peut adjoindre des détails sensoriels à cette image mentale de la course.

coche # Comment faire participer vos 5 sens à cette préparation mentale de réussite ?

 

  Par exemple, il peut faire appel à son sens de la vue pour se représenter ses concurrents qui pédalent à côté de lui, son sens de l’ouïe en écoutant le son des changements permanents de vitesse, ou son sens du toucher en ressentant les brûlures au niveau des muscles de ses cuisses lors d’une montée difficile. Il doit aussi imaginer ses concurrents qui se fatiguent et qui perdent de la vitesse alors qu’il les distance de plus en plus.

   Quel que soit le scénario, le cycliste ferait mieux d’inclure également des images de dangers et d’autres problèmes qu’il pourrait rencontrer durant la course. Cela lui donne l’occasion de planifier à l’avance comment il va résoudre chacun d’entre eux. Ainsi, il sera mieux préparé lorsque la course commencera.

   Dans le cyclisme, aussi bien que dans les autres scénarios de la vie courante, il est en général plus facile de gérer les imprévus si vous vous y êtes préparé à l’avance !

 

coche#   Comment mettre en pratique ces principes de préparation mentale dans votre vie ?

Il existe 3 éléments pour appliquer ces principes d’entrainement mental dans votre vie :

– L’objectif

– La concentration sur l’objectif avec une image mentale claire

– L’état de conscience

1 – L’objectif : De la même manière que lorsque vous vous rendez le matin à votre travail, vous avez une destination précise. Si vous voulez atteindre un niveau de performance, vous devez donner une instruction précise à vos ressources. Par exemple, quel niveau (temps, efficacité, etc) dois-je atteindre ? Chiffrez ce but.

2 – La concentration sur l’objectif : Là, il faut apprendre à s’entraîner à la concentration mentale. Ne négligez pas cet aspect. Personne, absolument personne ne peut réussir sans un minimum de concentration mentale. Se représenter une image claire, précise, lumineuse et animer de l’objectif à atteindre, sans varier sur d’autres pensées. Comme sur un écran imaginaire, l’esprit humain projette et laisse une trace profonde dans notre subconscient.

3 L’état de conscience : Il est admis que les expériences d’hypnose ont mise en lumière que certaines zones cérébrales où se situent nos ressources, se mobilisent bien mieux dans un état entre veille et sommeil. Ce niveau de conscience s’acquiert aisément. Mais retenez que l’état de mi sommeil est favorable pour pratiquer avec succès cet entrainement mental.

(c) Didier Pénissard et Christian Godefroy

"La technique de préparation mentale des grands coachs adaptée pour réussir votre vie"

« La technique de préparation mentale des grands coachs adaptée pour réussir votre vie »

Extrait du programme complet « Pensez, Concentrez et Réussissez »

Programme pour développer la visualisation mentale

Programme pour développer la visualisation mentale

« Comment Produire des images mentales qui produisent des résultats »

 

– Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: , , , , ,