Interview Comment détecter si vous êtes victime du stress

11
81

[ Interview]

  » Comment détecter si vous êtes victime du Stress? « 

Interview Comment détecter si vous êtes victime du stress
Il y a un bon et un mauvais stress. Le premier dynamise, le second affaiblis et peut engendre des soucis de santé (source image https://www.flickr.com/photos/22964099@N05/2204059683 )

    Comment gérer le Stress ? :

   Savez-vous  que des médecins constatent un phénomène qui se développe de façon inquiétante.  Les crises cardiaques avant 40 ans.  

  Et bien ce n’est pas par hasard ! La cause ?

   Les doses d’adrénalines et de Cortisol  dans le sang sont de plus en plus importantes de nos jours;

     – Les consultations médicales explosent pour des arrêts de travail,

      – Des problèmes de dos, sans explication particulière.

      – Les consommations d’anxiolytiques explosent comme jamais.

   Alors, la question qui se pose, est:

     -« Est-ce que tout cela est une fatalité ? »  La réponse est clairement… NON !

 

Téléchargez l’interview, cliquez ici

 

telech-mp3-ici.jpg

Interview Audio de Didier Pénissard par Magalie Bretonnnière  

 

coche.jpgD’abord, qu’est-ce que c’est que le stress ?   Est-ce réellement «invivable» ?

 

   … Le stress provient en quelque sorte de la « poussée intérieure » qui vous invite soit :

   –  à vous lancer vers l’avant,

   –  soit à vous réfugier dans votre coquille comme un escargot… et à ne plus rien faire !

   Autrement dit, il existe un «bon stress» et un  mauvais stress .  De la même manière qu’il existe un « bon cholestérol » et un mauvais cholestérol.

=> Le « bon stress », c’est celui qui pousse un sportif à dépasser ses limites pour améliorer ses performances.

=> Le « bon stress », c’est celui qui fait qu’un acteur devient formidable de talent dès qu’il arrive sur une scène alors qu’avant il était «mort de trac».

=> Le « bon stress », c’est celui qui pousse un écrivain à rédiger des pages et des pages pour créer un best-seller, …alors qu’il ne se sentait même pas capable d’écrire une seule ligne !

 

coche.jpg #   Mais,… il y a un « mauvais stress » !

 

   *  Le « mauvais stress », c’est celui qui vous bloque au moment d’un entretien d’embauche capital pour vous.

   *  Le « mauvais stress « , c’est celui qui vous empêche de dire à votre patron ce qui, à votre avis, ne va pas dans l’entreprise.

   *  Le « mauvais stress », c’est l’impression désagréable que vous ressentez au moment où vous vous rendez compte que votre banquier ne va rien faire pour vous. Si vous ne lui donnez pas une information importante que vous connaissez, mais que vous n’osez pas lui dire…

 

coche.jpg # Ce « bon stress » qui vous pousse à agir

 

   Pour résumer, le « bon stress », c’est celui qui vous pousse à l’action immédiate et efficace.

  Ce dernier vous aide à vous adapter, qui vous donne une énergie parfois considérable. Alors, alors que le « mauvais stress », est celui qui vous paralyse dans des situations délicates. Il vous interdit de vous contrôler vous-même.

   Le problème, c’est que si vous savez – grâce à votre médecin, entre autres – comment faire pour augmenter le «bon cholestérol» et diminuer le «mauvais», il est très vraisemblable que vous ignorez comment éliminer le « mauvais stress » ? 

(c) Didier Pénissard Caoch

Investissez en vous-même !

 

Programme Complet Pour Apprendre Gérer Votre Niveau de Stress et vous sentir en harmonie avec vous-même
Bien-être ! Programme Complet Pour Apprendre Gérer Votre Niveau de Stress

« Savez-vous que le stress peut  7 ans de votre vie ? » Des solutions efficaces existent : Cliquez ici   

 

 

11 Commentaires

  1. Oui en effet , le stress que j’ai subi est du aux facteurs suivants :
    1- je bosse et j’étudie au même temps pour une bonne auto-formation au moins et je suis inscrite au concours pour me spécialiser
    2-trajet parcourus chaque jour et un congé annuel q »un seul mois réparti sur plusieurs mois
    3 -les horaires atypiques surtout assurer les gardes de nuit
    4-les cas cliniques difficiles par apport à la théorie
    5-un directeur orgueilleux , un salaire non motivant et des collègues avec un complexe d’inferiorité
    6-travailler chaque jour même pour le week end
    et il y en a d’autres facteurs de plus en plus stressants avec le temps

    • Bonsoir Kaouther
      il est clair qu’à lire ce que vous vivez chaque jour, vous avez de très nombreux facteurs de stress.
      Néanmoins, il faut savoir que ce n’est pas le stress qui est le problème (même si c’est désagréable à vivre, j’en conviens parfaitement).
      Mais, la manière dont vous le gérer (ou pas).
      Celui qui que le gère ne subira pas ( ou très peu) de dommage causés parle stress.
      Celui qui ne sait pas le gérer aura des symptômes (maladies psychosomatiques, trouble de santé, ect)
      La clé est donc la façon de le gérer – Et cela s’apprend !
      bien à vous
      Didier Pénissard Coach

  2. Bonjour Didier,
    S’il vous plaît j’aimerai quelques conseils pour être moins sensibles. À chaque fois qu’il y’a un problème qui me touche je fond en larmes, tellement mes émotions remontent et je ne contrôle plus rien à force. Je ne sais pas comment changer ça.
    Merci vraiment pour vos précieux conseils, car ils me galvanisent.
    Au plaisir de vous lire!!

  3. Bonjour,
    Je vous ai écouté attentivement.
    Evidemment si je vous contacte c’est que j’ai un manque de confiance en moi.
    Ce souci me bloque énormément lors des entretiens d’embauche où je deviens quasi muette et donc dans l’incapacité de me « vendre » pour le poste.
    Merci de me dire ce que vous pouvez faire pour m’aider.
    Cordialement
    Delphine

  4. je comprends votre difficulté !
    C’est un sujet que je connais très bien. en réalité, vous vous induisez vous-même dans cet état émotionnel qui vous paralyse dans vos capacités. une grande partie de votre cerveau primitif (ou reptilien en est la cause principale). En clair, vous vous projetez dans un imaginaire qui vous fait peur. ceci à pour conséquence d’engendrer une réaction émotionnelle excessive.
    Bon, dans votre situation, il faut prendre le problème à bras le corps, car il ne se réglera jamais de lui-même, sachez-le !
    Vous devez apprendre à « domestiquer » ce cerveau primitif. Il existe un véritable protocole ( ou une technique si vous voulez).
    Pour y parvenir, je ne peux que vous inviter fortement à suivre ce programme complet sur le sujet :
    « comment développer un puissant sentiment de confiance en vous » le programme SP.
    Je vous indique le lien :
    https://www.developpement-perhttps://www.developpement-personnel-club-boutique.com/avoir-la-confiance-en-soi-absolue/
    je vous dévoilez cette technique, mais aussi comment vous allez libérer vos ressources de confiance (car elles existent au fond de vous-même)

    Votre Bien Dévoué,
    Didier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*