Comment expliquer les périodes de malchance … et de chance ? (et savoir en profiter)

Comment expliquer les périodes de malchance ... et de chance ?

Certaines personnes semblent être plus chanceuses ou au contraire malchanceuses que les autres. Est-ce du simple hasard ?


Avez-vous noté que les des périodes de malchance se produisent en bloc. 

Personne n’aime ça, mais nous le constatons tous : 

   – Les problèmes, les ennuis arrivent en « rafale ».  C’est un vrai déferlement de soucis qui s’abattent alors en cascade. Comme si les mauvaises nouvelles s’étaient données RV au même moment.

 

checkbox.gif  # Tout tourne mal pour lui de façon mystérieuse 

 

   J’ai un ami a qui cela est arrivé avec un tel déferlement de mauvaises nouvelles que cela laisse songeur le plus rationnel des individus. Toutes ses actions tournent à la catastrophe de façon mystérieuse. 

   Sa voiture tombe en panne juste avant un spectacle (c’est son métier). Pas de chance, les pièces sont en rupture de stock. Après une semaine d’attente, son garagiste reçoit la dite pièce. Là encore, mauvaise nouvelle car il manque un partie de l’élément de montage dans l’emballage (chose extrêmement rare).

   De « guerre lasse », il décide d’acheter une voiture d’occasion. Il recommence ainsi à refaire ses spectacles, quand en rentrant chez lui en pleine nuit, un daim traverse la route et « VLAN » sa voiture est très endommagée. 

   Obligé d’être immobilisée, il annule des contrats de spectacles dans la même semaine. Une perte considérable de revenu.

   Quand bien même il parvient à se faire emmener à un spectacle qu’il a réussi à sauver dans le centre de la France, il apprend que l’organisateur recruté cette semaine pour l’organisation est un  homme malhonnête. Il ne verra jamais son cachet. 

   J’arrête là la longue liste (car elle ne s’arrête malheureusement pas)…

checkbox.gif # Les périodes de chance existent ! 

 

  A contrario, quand vous recevez une bonne nouvelle, il y a de fortes chances que d’autres vont arriver juste après.

  Par exemple, une des amies me racontait qu’elle était en période de malchance. Tout allait mal pour elle.  Or, depuis 3 semaines, elle décroche un contrat important pour sa société. Enfin, une bonne nouvelle

   Puis, la semaine suivante, elle reçoit un chèque d’une belle somme, d’un de ses client qui traînait depuis 6 mois à la régler. Enfin, elle a un client pour son appartement qui restant invendu depuis 1 an. 

   Mieux ! Elle vient l’administration fiscale vient de lui envoyer un remboursement de 500 euros de « trop perçu ».

    Bref, c’est un constat que j’ai moi-même fait : 

   Les périodes de chance et de malchance existent bien !

 

 checkbox.gifComment profiter des « marées de la chance ? »

 

    Il vous est arrivé sans aucun doute de constater que vous étiez peut-être, vous aussi en période de chance ou de malchance.

    Max Gunther, un auteur qui a enquêté pendant 10 ans sur les personnes chanceuses et malchanceuses a constaté ceci d’étonnant :

        « Les périodes favorables (ou défavorables) arrivent comme des marées«  affirme-t-il. Il y a un – flux et un reflux -.

    Le tout est de « profiter » affirme-t-il au MAXIMUM de ces périodes quand la chance est phase de « marée montante ».

    De même, quand arrive une période de malchance, il est conseillé SURTOUT de ne rien entreprendre de risqué.

 

 checkbox.gif # Comment les chanceux utilisent les marées de chance ?

 

    Gunther, encore une fois, a observé que les personnes chanceuses ont une très nette propension à augmenter leurs initiatives quand elles voient qu’une période de chance arriver.

    En revanche, elles STOPPENT tout ce qui peut être risqué quand la marée reflux.

    Les malchanceux font le CONTRAIRE !

    Avec surprise, en interrogeant des personnes « malchanceuses chroniques« , M. Gunther a noté qu’en période néfaste, ces derniers PERSISTENT à prendre des décisions, des initiatives (parfois risquées)… … En vain !

    Les soucis s’accumulent en avalanche pour eux.

 

 checkbox.gif # Comment vous préparer aux « marées de la chance » ?

 

 Vous savez maintenant,  que la chance (et son contraire) se produisent :

 > 1. Comme des « marées ».

 > 2. Il faut être attentif aux flux et au reflux

 > 3. En période faste, augmentez vos actions et vos initiatives, jouez, entreprenez des démarches au maximum.

 > 4. En périodes néfastes, ralentissez au minimum vos initiatives. Ne jouez pas. Soyez prudent(e).

 (c) Didier Pénissard 

Si ce sujet vous intéresse, je suis l’auteur d’un programme très complet sur ce sujet (fruit de 15 ans d’études sur le sujet) : 

Une enquête passionnante sur les gens chanceux et la malchance chronique

Une enquête passionnante sur les gens chanceux et la malchance chronique

« Les Secrets des gens Chanceux »

www.etrechanceux.com

 – Plan du site –   Page d’accueil  Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,