Les 5 attitudes d’un chef qui sait se faire respecter en douceur

2
646

 Les 5 attitudes d’un chef qui sait se faire respecter en douceur  

Comment manager sans force
Les  attitudes d’un chef qui sait obtenir le respect de tous et manager les autres en douceur, c’est savoir dire stop à des attitudes qui ne sont pas adéquates, ne pas le faire c’est assurément risquer de perdre le respect de tout ou partie de votre auditoire et/ou de vos collaborateurs

  Dans ce nouvel article que j’ai le plaisir de publier sur le blog de Mr Didier Pénissard Coach de Développement Personnel Club, je vous parlerai de 5 attitudes fortes qu’un chef ou un manager doit maîtriser pour obtenir en douceur le respect de ses collaborateurs !

  Je me présente rapidement, Franck Augry. Je suis manager d’équipes depuis plus de 30 ans, et j’aide les personnes désirant accéder et s’épanouir dans le management au travers de mon blog  » le Manager Ethique  » https://lemanagerethique.fr/

  Se faire respecter est un impératif que tout manager doit avoir à l’esprit, il en va de sa crédibilité et de son autorité certes mais aussi de la « santé  » de son équipe, ou de ses équipes !

  Obtenir ce respect qui est dû à chacun et chacune d’entre-nous est essentiel pour obtenir l’adhésion et la saine collaboration de toutes et tous au sein de l’entreprise, mais aussi en dehors de celle-ci.

  Et cela est valable pour ses collaborateurs et collaboratrices, mais bien entendu aussi de la part de sa direction , et des autres managers et collaborateurs de l’entreprise.

  Il n’y a jamais de hasard aux choses, et si vous avez actuellement des difficultés à vous faire respecter, il est temps de prendre de bonnes habitudes et attitudes, envers les autres mais aussi envers vous-même.

 

# Origines du manque de respect :

  Les origines de tout manque de respect, viennent souvent d’un manque d’estime, voir de respect de sa propre personne!

  Nous avons tous plus ou moins la sensibilité de ressentir se mal être en chacun des personnes avec qui nous interagissons , et nous ressentons plus que nous identifions, les failles des autres..

  La peur, la timidité, le manque de savoir vivre sont des facteurs qui incitent vos interlocuteurs au manque de respect, car à la base ils peuvent eux aussi ressentir de votre part un manque de respect.

 

# Les mauvaises façons de se faire respecter !

  Comme en tout il y de bonnes et de mauvaises méthodes, quand on ne connait pas les bonnes, nous tentons de résoudre nos problèmes en nous appuyant sur notre expérience, ou en mimant des personnes qui semblent avoir la bonne méthode ….

  Mauvaises idées, car lorsque l’on ne se sent pas bien face à une situation, nous avons une réelle tendance à faire de mauvais choix dans nos modèles car nous sommes sous les effets du stress et nous recherchons alors des solutions « expéditives » à nos problématiques.

  Pour avoir moi-même du travailler sur le respect, je peux vous dire que ce n’est pas si simple que de prendre à ces moments là le recul nécessaire pour bien faire.

  Lorsque j’ai pris il y plus de 32 ans mon premier poste de directeur commercial, ce fût un des plus challenges que j’eu à relever !

  Pour situer le contexte, j’avais 23 ans, seulement un BAC technique en poche, et 3 ans d’expérience ( certes réussie) dans ce groupe Belge N°1 mondial du Pvc et N° 2 en France !

  Je n’avais pas beaucoup d’assurance en moi, et j’étais assez timide et totalement introverti ( je vous conseille de lire mon article : Peut-on être un manager introverti ? en cliquant sur le titre ).

  J’ai donc accumulé les erreurs lors de ma prise de fonction, en usant de l’autorité que me conférait le titre et aussi de la grande tendance qu’avait l’entreprise à se séparer de tout commercial ne filant pas droit… Le règne par la terreur était une pratique courante et personne n’osait trop contredire le Pdg … Donc étant devenu un « mini » Pdg je pouvait aussi agir de la même manière !!! Erreur grave !

Contrer les personnes difficiles
Comment gérer (au travail ou ailleurs) les personnes (employés) difficiles => cliquez ici

« Je pensais que mes résultats, et cette promotion, étaient suffisant pour obtenir un respect inconditionnel de toutes et tous … »

  J’essayai aussi d’autres attitudes ( catastrophiques ), telles que la multiplication de notes de services « dirigistes » , les écarts de langages, et une certaine insolence verbale et gestuelle.

  Désirant montrer mon statut et ses prérogatives en ne respectant même pas les règles que j’avais édité lors de réunions par exemples …

    • Utiliser mon Pc alors qu’ils doivent être fermés pour se concentrer sur ce que dit votre interlocuteur
    • Envoyer des SMS, répondre au téléphone,
    • Arriver en retard, on peu bien m’attendre …,
    • Ne pas être attentif aux autres et intolérants lorsque l’on ne m’écoutait pas …,
    • Monter le ton lorsqu’une personne ne respecte pas MES règles,
    • Interrompre et donner constamment mon avis,
    • S’appuyer sur le Pdg pour conforter toute décision ..
    • Et la liste ne s’arrêtait pas ici … 🤢

  Les retours de bâtons furent douloureux, et je fut à deux doigts de quitter mon job de Dr commercial France..

  Mais un de mes collègues, Dr technique me pris par la mains et me donna de merveilleux conseils dont je me sert depuis plus de 30 ans …

  Les bonnes manières sont indémodables, et le resteront éternellement …

 

Tout s’apprend en matière de respect :

   Mais quoi que vous fassiez, le prérequis est de respecter TOUTE personne que vous croisez, avec qui vous parlez, sans aucune exception et en y mettant encore plus d’énergie, s’il s’agit d’un ou d’une personne avec qui vous n’avez pas de bonnes relations (actuellement) ou d’atomes crochus !

TOUTE PERSONNE SANS EXCEPTION !

 

Mes 5 attitudes d’un chef qui sait se faire respecter en douceur :

  1. Soyez vigilant sur votre manière d’être
    • Notre attitude en dit long sur chacun d’entre-nous, et vous devez en prendre conscience et vous assurer que votre façon d’être est parfaitement celle d’un gentleman ! Prenez le temps de regarder un épisode d’Hercule Poirot (lire sa biographie => ici) et vous comprendrez de suite ! 
    • Soyez d’une courtoisie infaillible en prenant soin d’écouter avec attention chaque personne, en prenant soin de cette personne ou de cette assemblée, comme si c’était la plus importante des personnes que vous ayez jamais côtoyée.
    • Ne parlez que peu de vous, faites parler les autres  de ce qui les intéressent le plus, eux.
    • Privilégiez un vouvoiement respectueux à un tutoiement de circonstance … Ce sera plus confortable lors de problèmes à discuter ensemble.
    • Soyez cordial mais pas trivial, cela étant réservé au conversation privées, et encore…

 

  1. Ayez un look adéquat
    • Non l’habit ne fait pas le moine et pourtant …
    • Qu’on le veuille ou pas, c’est au premier regard que nous sommes jugés, et je pense qu’une partie de notre jugement est alors BON et JUSTE ….Avant de parler vous êtes et l’on vous perçoit tel que vous vous laissez paraître ( une bonne idée : Branding personnel : cliquez ici )
    • Attention il faut que votre tenue soit en adéquation avec vous même , sinon le remède sera pire que le mal, vous serez ridicules …
    • La cohérence entre votre tenue et votre être rassurera vos interlocuteurs, n’hésitez pas à vous faire coacher en ce sens , c’est un excellent investissement, pas une dépense !
    • Quelle que soit votre « look », chacun à droit à sa personnalité, mais assurez-vous d’être d’une propreté irréprochable … Ce n’est que du respect envers eux et envers vous … Chaussures propres et cirées …Pas de pellicules sur les épaules …
    • En plus vous vous sentiez bien , et quand on se sent bien on est mieux perçu, plus détendu et serein …

Extrait d’une citation de Franck Augry dans les 5 attitudes d »un chef pour se faire respecter en douceur de ses équipes 

 

  1. Affirmer votre point de vue !

    • Ne croyez jamais qu’éviter de faire des vagues ou de gérer des conflits, augmentera votre autorité et le respect qui vous est dû !
    • Les conflits, sont nécessaires pour clarifier des situations qui en ont besoin, en y travaillant vous augmentez le respect des autres.
    • Tout le monde se méfie des personnes qui semblent être d’accord avec tout, et surtout avec le « chef ».
    • Au mieux on vous considéra pas comme un perturbateur, on vous ignorera, mais attention si vous changez de position vous serez alors en difficulté . Ne devenez pas un « béni oui oui » à qui on fait avaler des couleuvres . Pire vous pourriez passer pour l’opportuniste de service.
    • Soyez droit dans vos bottes, et défendez ce qui vous semble juste en vous appuyant sur des faits, des chiffres et jamais des impressions, des ressentis ou des préjugés !
    • Vous ne gagnerez pas toujours, c’est la vie, mais vous gagnerez toujours le respect des autres, parce qu’ils vous jugeront à juste titre comme « fiable » .

 

  1. Sachez mettre des limites !
    • Obtenir le respect de tous c’est savoir dire stop à des attitudes qui ne sont pas adéquates, ne pas le faire c’est assurément risquer de perdre le respect de tout ou partie de votre auditoire et/ou de vos collaborateurs.
    • Quand certains dépassent les bornes, ceux qui eux respectent les règles attendent de leur chef qu’il mette des point sur des I à certains ou certaines .
    • Les règles que nous fixons sont pour le bon déroulement des réunions et pour que chacun puisse profiter des moments de partages, si vous ne les faites pas respectueux, ceux qui veulent avancer vous en voudrons et vireront du côté du non respect.
    • Une de mes techniques lorsque dans une réunion les règles ne sont pas ou plus respectées est de changer la tonalité de ma voix, ou de me taire en attendant que cela se remette dans l’ordre, c’est bien mieux que de monter le ton voir de crier.
    • De toute façon soyez cohérent avec les règles éditées, je suis d’ailleurs très favorable à ce que ces règles fassent l’objet d’une discussion commune et d’une approbation toute aussi commune, charge à vous de bien mettre en évidence les bénéfices que chacun en tirera !

 

comment manager des collaborateurs
« Pour se faire respecter en douceur, ne laissez pas les choses filer par peur de l’adversité, prenez le temps de regarder avec soin la véracité et l’a-propos de vos arguments »
  1. Soyez « critiquables« 
    • Attention soyons clairs, critiquable au sens, accepter la critique, pas critiquable par une attitude ou un comportement inadapté !
    • N’ayez jamais la crainte d’être critiqué sur une vos décisions, orientations ou choix, tant que cette critique reste dans des termes respectueux accueillez-la comme une vraie forme de respect, car celui ou celle qui se lance à vous la proposée, veut avancer avec vous et non contre vous.
    • Prenez le temps de discuter des points qui font débats et/ou polémiques pour faire dégonfler les choses et montrer votre grand respect envers l’opinion et les avis même divergents de tous.
    • Ne mettez qu’une seule limite, celle qui est fixée par les règles de travail qui sont éditées et reconnues comme acceptables de toutes et tous, et sachez mettre fin à ces discutions qui se doivent d’avoir un commencement et une fin ! En affirmant votre point de vue et en mettant des limites …

 

  • . 5  Soyez loyale dans l’adversité
    • Pour certains la perspective d’une confrontation = conflit et engendre une peur qui peut devenir paralysante, pourtant se confronter ne veut pas dire se combattre ( à la vie à la mort).
    • Se confronter c’est mettre en avant vos arguments et les juger vis-à-vis de ceux des autres.
    • Ne laissez pas les choses filer par peur de l’adversité, prenez le temps de regarder avec soin la véracité et l’a-propos de vos arguments, et mettez les en avant , sereinement en acceptant qu’ils puissent être remis en questions.
    • On a toujours du respect pour celui qui défend avec courage et sincérité ses positions, surtout s’il est capable de revoir sa vision des choses, s’il est remis en question.
    • Ici comme dans les points précédents, prenez le temps de bien poser les choses, de regarder vos arguments d’un point de vue autre que le vôtre, et de les juger avec une objectivité la plus poussée que vous puissiez mettre en avant.
    • Quand on travaille en bonne intelligence il n’y a ni vainqueur ni vaincus ! Ou plutôt si il y a un vainqueur : votre respect mutuel acquis !

 

En résumé : les 5 attitudes d’un chef qui sait se faire respecter en douceur:

=> Soyez une personne respectable et vous serez respecté de toutes et tous, et même si certains ou certaines se tiennent mal, ils et elles seront de fait mis à l’écart.

=> Ayez pour toutes et tous les plus grand des respects, en écoutant pour comprendre et non pour répondre.

=> Ayez pour toutes et tous les plus fort des respects en adoptant une attitude de gentleman quelques soient les circonstances.

=> On respecte plus ceux qui parlent peu, mais qui interviennent avec douceur, justesse, fermeté parfois, que ceux qui ne cessent de déverser un flot continue de paroles ( destinées à renforcer celons eux leur leadership) .

=> On respecte plus ceux qui portent attention à chacun et chacune, en étant serviable, dévoués mais pas soumis, prévenant et conscient de la présence essentielle de chacun.

Comme pour chacun de mes articles, n’hésitez pas à le commenter, le partager et à nous rejoindre sur la page Facebook qui vous est réservée : club management .

Merci d’avoir pris de votre temps pour lire cet article.

A très bientôt,

manager
Franck Augry (Auteur de l’article invité)


Franck Augry
Le manager éthique

 

 

 

Comment Gagner (vraiment) du Temps et Avoir plus de temps libre pour vous ? => je découvre ici

gagner du temps
Comment gagner du temps (et à vos collaborateurs) et et tripler sa productivité

 

 

Plan du site   –  Page d’accueil  –  Boutique du club

cadeau_developpement_personnel_gratuitC’est ICI et Gratuit !

2 Commentaires

  1. Merci Franck et merci Didier pour cet article !
    Beaucoup de très bon points évoqués dans ces lignes.
    Pour moi, le respect va dans les deux sens. Respecter ses collaborateurs c’est être respectés par eux. Bien sûr et comme dit au cours de l’article, il faut parfois savoir dire stop (et savoir quand).
    Mais je crois dur comme fer au cercle vertueux. Au sujet du respect ou dans d’autres domaines d’ailleurs.

    En tous les cas, une très bonne piqure de rappel et une chouette découverte 🙂

  2. Très édifiant. C’est une joie pour moi d’avoir lu ce article, car il m’a apporté des éléments nouveaux pour mon coaching personnel.
    Ce que je voudrais savoir, est-il possible d’avoir cela sur un support en vue de conserver l’enseignement ?
    Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*