Le 3ème critère pour réussir dans les affaires Êtes-vous une coccinelle ou une Abeille ?

8
105

 [Le 3ème critère pour réussir dans les affaires]

Êtes-vous une coccinelle ou une Abeille ?

Le 3ème critère pour réussir dans les affaires
 » Un des fondamentaux pour réussir dans les affaires consiste à explorer toutes les facettes et les possibilités – a fond – de votre activité « 

Voici la suite des « 7 ème critère pour réussir dans les affaires » 

    Le 3 ème critère

# Êtes-vous une coccinelle ou une Abeille ?

   Non, il ne s’agit pas d’un cours sur les insectes.

   Vous l’aurez compris, je veux parler de comportements qui s’observent chez ces insectes, mais aussi chez les hommes (ou les femmes d’affaires).

   Observez une abeille quelques instants. Elle butine, sur une fleur, puis une autre, encore une nouvelle.., etc.

   Une abeille butine sans cesse sur de nouvelles fleurs. Toujours en quête d’un nouveau pollen et d’un autre nectar. Mais si on observe en détail son comportement, on constate qu’elle ne cherche pas à extraire les pollens jusqu’à épuiser le cœur de la fleur.

  Non, au contraire, elle butine partiellement sans jamais aller au bout de sa démarche. 

   Regardez maintenant une coccinelle.  C’est une tout autre démarche. Elle reste sur sa feuille pour déguster,un à un, les pucerons qui se trouvent ici et là. Elle prend le temps d’exploiter totalement la surface de la tige où elle est cherche à se nourrir. 

 

# Si vous êtes une « Abeille » vous échouerez tôt ou tard !

   Pardon ma franchise, mais c’est la stricte (et cruelle) réalité.

   Je suis frappé par certains de mes correspondants qui changent et essaient seulement quelques jours, puis se relancent à nouveau dans une affaire.

   Certains de mes correspondants se sont lancés, essayés jusqu’à 50 affaires différentes, à la suite !!! …

  … Pour obtenir absolument rien au final !

  Ils stagnent et doutent d’eux-mêmes. Les jours, les semaines passent, les mois, parfois les années, et ils n’ont rien fait de bon. Réussir dans les affaires nécessite une constance et une exploration à fond de votre activité. 

 

# Restez sur votre fleur et vous réussirez !

   Pourquoi changer tout le temps et n’explorer une affaire de façon partielle (comme l’abeille sur sa fleur)

   Il n’y a aucune raison !

   Au contraire, une affaire demande du temps, de la patience, de la constance, de l’approfondissement. Si vous « survolez » d’affaires en nouvelles affaires, vous n’obtiendrez que des déceptions et échecs.

  Mon conseil est d’approfondir ce que vous commencez.

 Explorez :

– toutes les facettes,

– toutes les possibilités,

– tout le filon jusqu’à épuiser son potentiel.

  Refusez d’explorer superficiellement votre affaire. Allez à la découverte des »strates et des couches » en profondeur de votre activité.

   Elle recèle sans aucun doute des trésors que seule votre imagination peut mettre à profit.

 

# Cessez de butiner de fleurs en fleurs ; soyez contant à explorer à fond votre affaire.

   Le comportement « Abeille »est une calamité quand on veut réussir en affaire. Posez-vous et chercher le filon dans l’opportunité que vous cherchez à réussir.

     – Une affaire se construit dans le temps : C’est un piège mortifère que de simplement survoler les bases d’une affaire. Elle doit se découvrir par votre étude de marché, de la possibilité (ou non) de l’adapter à votre concept.

– Une affaire s’édifie : en se construisant pierre par pierre. Or, vous ne pouvez édifier le succès d’une affaire si vous changez constamment de concepts. Vous devez au contraire en connaître toutes les facettes et les tenants et le aboutissants. 

– Une affaire se solidifie : Cela passe par une démarche de prendre en compte l’opportunité que vous souhaitez développer en lui fournissant de l’énergie (la vôtre et celle de vos partenaires). Mais aussi par une implication en profondeur. 

   N’allez pas croire que « butiner » d’affaires en affaires vous sera profitable. C’est tout simplement faux !

   Ne partez plus en chasse de nouvelles « opportunités »tant que vous n’aurez pas fait le tour complet de celle qui se présente à vous.

   Devenez une coccinelle en affaire !

 Rappel : Premier  Critère pour réussir votre affaire  – Rappel : Second  Critère pour réussir votre affaire

 (c) Didier Pénissard Coach
Vous aider à devenir la personne que vous rêvez d’être

7 habitudes de ceux qui réalisent ce qu'ils désirent et la clé infaillible du succès gratuit
Gratuit ! 7 habitudes de ceux qui réalisent ce qu’ils désirent et la clé infaillible du succès gratuit

 GRATUIT ! Téléchargez le Guide Pratique :

« La Clé Infaillible du Succès »
Cliquez ICI pour le Télécharger maintenant

 

Plan du site    –     Page d’accueil  –    Boutique du club –

C’est ICI et Gratuit !

8 Commentaires

  1. Bonsoir Didier !

    Je me permets de répondre à votre mail car il m’a touché en lisant les premières phrases. Vous n’avez pas besoin de vous excusez d’avoir été absent car votre maman est malade. Je suis passée par cette épreuve tout au long de l’année 2013 pour mon papa.

    Je tenais à travers cet email à vous exprimer toute ma sympathie, je sais que je n’ai pas grand chose à vous apprendre étant vous même dans le domaine du développement personnel mais inondez votre maman d’amour et de bonheur.

    J’ai fait d’énormes erreurs avec mon père et malgré les circonstances, heureusement qu’il a été malade car il serait parti sans que je lui ai dit ne serait-ce qu’une fois « papa je t’aime ». Entre mon père et moi il y a eu 35 de haine mais 6 mois on suffit pour réparer le mal qu’on s’était fait. Il a pu partir serein avec ma mère et moi à ses côtés.
    Alors, accordez-vous le droit de lacher votre pc pour prendre soin de votre maman. Je ne manquerai pas d’avoir une pensée pour vous et votre maman.

    Amicalement

  2. Bonjour Didier. C’ est pour vous dire que je suis ravie de recevoir ce 3ème critère pour réussir dans les affaires. Cela me convient parfaitement. Je suis en train de créer une petite entreprise. Vraiment vos conseils me sont et me seront très utiles et je vous assure qu’à partir d’ aujourd’hui je cesserai d’ être une abeille car j’ ai touché à toutes les fleurs sans succès .

  3. Merci pour ce mail pour ma part j’ai choisi d’investir en bourse malgré la volatilité de ce marché, j’y suis avec passion et je fais mon chemin!Merci car je pense avoir le comportement d’une coccinelle.

  4. Bonsoir Didier,
    Je vous écris du Maroc ce pays que vous connaissez parfaitement. J’ai eu le plaisir et la chance d’assister à l’une de vos formations. J’en garde un très bon souvenir. Je n’hésiterai d’ailleurs pas à en faire d’autres avec vous. Je vous souhaite tout le bonheur du monde. Je souhaite à votre maman un bon rétablissement. Merci encore une fois pour votre générosité et votre sens du partage. Très cordialement

  5. bonjour, je suis contente d’être tombée sur votre site , j’ai appris certaines choses mais je ne reçois pas facilement les videos que je demande ,elles mettent du temps
    néanmoins je suis toujours contente de découvrir les nouveautés.

    samou

  6. Merci pour ce message que vous m’avez envoyé.
    Il m’entraîne dans de nombreuses réflexions.
    Encore une fois, comme l’abeille je suis tenté par une nouvelle direction tout comme elle.
    Regardez l’abeille tout n’est pas négatif. Nous sommes particulièrement friand du fruit de son butinage.

    Je suis finalement à nouveau tenté par autre chose. Je suis comme cela, tenté par tout et, avant d’avoir terminé je suis
    confronté à une nouvelle envie.
    Certes le résultat financier n’est pas là mais de temps en temps (mais pas trop souvent de préférence… ) la nouveauté
    permet aussi un épanouissement personnel.

    Encore merci, je vous donnerez « peut-être » de mes nouvelles si je m’éclate ou me concrétise tout simplement dans ce nouvel objectif.

    Bonne journée, avec toute mon amitié.
    Jean-Michel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*