» Edison, Ford, Honda vous révèlent leurs secrets pour être des Génies Créatifs « 

Comment avoir des idées

 » Les génies créatifs savent exploiter les problèmes en utilisant leur hémisphère droit cérébral « 

   Les grands génies pratiquent la compression psychique pour avoir des idées. Les grands inventeurs tels qu’Edison ou Léonard de Vinci appliquaient ces trois principes:

   1. Ils accumulaient d’abord des informations et autres données sur le problème.

   2. Ils compressaient leur pensées sur ces informations en s’isolant dans une pièce (parfois une journée complète).

   3. Il lâchaient-prise en calmant leur activité mentale (en fumant, en marchant, ou une simple sieste).

 

coche6 # Le secret du génie, Elmer Gates

 

   Elmer GATES, un inventeur de génie (plusieurs fois récompensé à des concours d’inventeurs) se renfermaient dans une pièce. Il veillait à ce que toutes les conditions soient favorables lors de la phase de compression psychique en exigeant de ne pas être dérangé, ni sollicité, ni perturbé.

   Les grands génies comme Edison, Ford, Honda, possédaient une capacité exceptionnelle de compression psychique. Ils étaient capables de demeurer dans cet état psychologique pendant quatre heures d’affilées. Je le reconnais, bien peu de gens y parviennent aujourd’hui. Mais, je vous rassure, quatre heure ne sont point évidemment une obligation pour obtenir des résultats satisfaisants.

   Ordinairement, huit à neuf minutes de compression psychique suffisent et peuvent produire jusqu’à 10, 20, 30, 40 idées. Néanmoins, ayons bien à l’esprit que plus le ressort de la pensée est compressée, plus le rebond (les idées émergente) sera productif. C’est proportionnel. Si nous avons un investissement à faire pour être un grand génie créatif, c’est bien celui d’apprendre à nous concentrer.

 

coche6 # Apprendre à se concentrer est la clé de la compression psychique

 

   Aujourd’hui, les gens ont perdu en grande partie cette capacité de concentration élevée et éprouvent d’énormes difficultés à produire des idées. Notre société favorise la dispersion mentale.

   Nous sommes tous très sollicités en permanence par les événements extérieurs. Or, on ne nous apprend plus vraiment à travailler dans des conditions de concentration mentale élevée.

   Nous prenons très vite de très mauvaises habitudes à écouter par exemple la radio en étudiant des cours. De nos jours, bien peu de gens parviennent à se retrouver face à eux-mêmes.

 conseil créatif

coche6 # La bonne nouvelle est que la concentration mentale se travaille

 

   Essayez de créer une situation qui favorise cet état de concentration en fermant toutes les portes de la dispersion autour de vous. Créez une légère pénombre de manière à ce que votre pensée puisse être focalisée sur un seul et unique but.

   Au-début, vous parviendrez à maintenir cet état psychique pendant des séquences de 5 à 10 minutes. Puis, vous augmenterez progressivement ce temps afin de parvenir à rester dans cet état une heure entière.

   Pendant cette phase, nous devrons réfléchir très intensément au problème à résoudre. Après avoir accumulé le maximum de connaissances et d’informations sur le sujet qui nous intéresse lors de la phase d’absorption, nous devrons compresser la pensée par une concentration maximum sur le sujet en alimentant la réflexion sur l’ensemble des éléments assimilés.

 

coche6 # Un afflux de sang observé par des scientifiques pendant la « compression psychique »

 

   Lorsqu’on observe ce qui se produit dans certaines zones localisées du cerveau avec des instruments d’imagerie médicale moderne, on s’aperçoit que lors de la compression psychique, un afflux de sang apparaît dans la zone frontale du cerveau.

   C’est un signe révélateur d’un apport significatif de mobilisation de ressources cérébrales nouvelles.

 

coche6 # L’état de relâchement mental, clé des génies créatifs pour produire des idées

 

   Vient alors la phase de relâchement qui suit celle de la compression psychique. C’est aussi une phase primordiale. Elle est la clé du processus des génies créateurs.

On peut relâcher le mental en vaquant à des occupations de détentes comme :

– Une marche

– Une rêverie

   Nous pouvons également relâcher le mental en faisant une sieste de quelques minutes. Lorsque Napoléon recherchait des idées pour ses stratégies de batailles, il prenait l’habitude (d’après les dires de ses aides de camp) de se concentrer intensément pendant une heure dans sa tente. Il faisait ainsi de la « compression psychique » en rassemblant toutes les données du problème :

     (« Mes ennemis sont là, mes troupes sont ici, etc. »),

   Pendant au minimum une heure. Puis, après cet effort de concentration, il s’endormait – toujours – pendant 30 minutes. Au réveil, il sortait de sa tente en disant :

   « J’ai une idée d’un plan de bataille ! ».

   Il avait appliqué le protocole sans le savoir.

(c) Didier Pénissard Coach

Programme complet, comment avoir des idées et produire 200 idées à l'heure

 Le secret des Génies est Enfin Dévoilé
Voyez ICI « comment produire jusqu’à 200 idées à l’heure

– Plan du site –   Page d’accueilBoutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit !.

Tags: , , , , , ,