Que Penser du Coaching en Ligne ?

La tendance du coaching en ligne est forte progression dans le monde. gain de temps, freins psychologiques levés, et  la capacité de ester le coach expliquent cet engouement

La tendance du coaching en ligne est forte progression dans le monde. gain de temps, freins psychologiques levés, et la capacité de ester le coach expliquent cet engouement

  La tendance est sans appel !

  Le coaching en ligne est devenu en moins de 10 ans la première démarche des clients qui veulent être coaché.

  Rare de nos jours, sont encore les séances de coaching réalisées en face à face dans un salon. Même si ce mode de pratique existe encore, il devient chaque jour plus marginal.

  Là encore, les U.S.A ont été les premiers à vulgariser ce mode de coaching. Même si au-début, bon nombre de professionnels du coaching ont critiqué ce modèle.

  Néanmoins, les chiffres sont éloquents de vérité ; 90 % des demandes de coaching se font via Internet ou des appli. A y regarder de près, le coaching en ligne présente de très nombreux avantages :

<= écoutez le Podcast sur le sujet « que penser du coaching en ligne »

1. Le futur coaché se libère des freins internes que cette démarche peut engendrer 

 

  En effet, il faut bien l’admettre, ce n’est pas toujours évident de prendre l’initiative de se déplacer à un cabinet de coaching.

  de nos jours, le manque de temps, mais aussi les difficultés de mobilité, le timing des rendez-vous rendent la démarchent souvent lourde.

  Il y a aussi l’implication personnelle d’affronter sa propre image de soi (ego) face à un coach que l’on ne connaît pas en encore. Selon un sondage menée par une fédération de coach aux u.s.a, il ressort que c’est le tout premier frein pour des clients intéressés par être coaché. Dévoiler en face-à-face sa vie, ses difficultés de confiance en soi (par exemple) n’est point une démarche aisée.

  A contrario, lorsque le coaché d’un simple clic sur un bouton Skype, peut accéder à son coach, cette démarche est facilité. Or, dans le sondage dont j’ai parlé plus haut, près de 75 % des sondés affirment que leurs sollicitations ou besoin d’être coacher, sont souvent impulsionnelles.

   En clair, suite à une nécessité du moment, la personne intéressée franchira allègrement le pas d’une simple pression sur son smartphone

 

2. Le dialogue entre coach et coaché est facilitée par les nouvelles technologies

A contrario, le coaching en cabinet et en face-à-face, ont encore leurs adeptes. Ma la demande évolue vers le coaching en ligne de manière inexorable

A contrario, le coaching en cabinet et en face-à-face, ont encore leurs adeptes. Ma la demande évolue vers le coaching en ligne de manière inexorable

 

  On le constate, mais les comportements changent à une vitesse vertigineuse dans ses activités.

  On peut désormais être coaché sur un parking dans sa voiture, juste avant un rendez-vous important (professionnel, amoureux, etc.). 

  On dépasse la difficulté du bon vieux rendez-vous classique à un cabinet de coaching. Ici, le coaché privilégie la notion d’instante / besoin. Il le comble en quelques clics de souris.

  Un autre aspect observé par la profession de coach, est que la communication est facilité entre les deux intéressés. Comme si les craintes ou les appréhensions qui peuvent naître au moment d’aborder les vrais problèmes, le futur coaché se libère de celle-ci plus facilement. Comme si la distance physique jouait le rôle de déverrouillage psychologique.

  On peut objecter que les observations, tant mises en avant par les coach PNListes seront absent.  C’est un argument solide en effet. Car, certaines techniques de coaching qui emploient la PNL nécessitent d’observer les sub-modalités peut manquer dans une relation purement OnLine. Cela peut faire partie des objections et des critiques formulées par les coach qui pratiquent leur discipline en cabinet.

  Sauf que depuis quelques temps, les appli avec la vidéo en live permettent d’obtenir des informations précises pour le coach.

3. On peut changer de coach en moins d’une minute

 

  C’est une demande qui se dévoile chaque jour plus.

  Certes, les professionnels du coaching sont mis en concurrence comme jamais. On peut désormais interrompre une séance de coaching en ligne, à tout moment.

  Si la prestation ou la (les) compétence du coach ne convient pas à son client, il peut en changer d’un clic. On peut regretter cette « marchandisation » du coaching. Car, une relation de confiance doit s’établir entre les deux protagonistes.

  Mais, il semble bien que cette demande n’est pas prête de s’interrompre. Les coachés veulent garder le contrôle de leur demande du début jusqu’à la fin. Même s’ils vont interrompre la relation d’un coup de tête.

 

4. Le coût d’une séance de coaching est plus abordable

 

  On constate que les tarifications d’une séance de coaching en ligne est réduite.

  Beaucoup de personnes ayant besoin d’être coaché, étaient parfois limitées financièrement dans leur demande. Le tarif d’une heure de coaching en cabinet pouvait atteindre des sommets d’engagement financier.

  Aujoud’hui, les tarifications des prestations en coaching sont quasi abordables pour tout-un chacun. La raison est que les frais d’entretien d’un cabinet (absence de loyer), d’une salle d’attente peuvent très vite être répertoriés sur la facture.

   Alors, que coacher de chez soi (ce qui est le cas de la quasi totalité des coaching en ligne) réduit fortement ces coût, qui hier encore étaient incompressibles.

 

5. On peut tester un coach AVANT de faire appel à ses compétences 

  A part le bouche à oreille qui existe toujours dans ce métier, les coach sont désormais soumis à une sélection drastique par les clients potentiels.

  En revanche, ce que l’on observe dans la profession de coach, c’est la présélection qui s’opère AVANT de faire appel à ses compétences. Désormais, la grande tendance est de consulter les blog, les vidéo (VLOG), les podcast des coach. Ceci est désormais possible en ligne. L’internet ayant incité les professionnels du coaching à être testé par leurs expertises.

  Concrètement, si les articles publiés par l’intéressé sont intéressants, ou bien que les solutions sont proposés en libre accès à des internautes en demande de coaching en ligne, ils pourront très facilement faire une première sélection d’un(e) coach.

  Or, une grande partie des coach, qui aujourd’hui ont des carnets de rendez-vous pleins, sont très majoritairement ceux qui publient des articles (ou sont présents) de manière très active sur les réseaux sociaux.

  C’est particulièrement le cas en coaching de développement personnel. La première approche d’un futur coach sera de consulter les différentes interventions, interview, articles diffusés par le coach.

  Reconnaissons ce que c’est un moyen sans frais et pertinent de sélectionner sans trop de risque de se tromper le « bon coach ».

(c) Didier Pénissard 
Formateur de Coach en développement personnel

devenir coach en développement personnel

Et si vous changiez de métier !
Devenez coach en développement personnel (sans bouger de chez vous)

  

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: , ,