« Ce que Carlos Ghosn vous enseigne des gestes à maîtriser pour être un bon communicant Partie 2/2 »

 

10 gestes à maîtriser pour être un bon communiquant Partie 2/2

 » Etre un bon communicant, passe avant-toute chose par la communication non verbale. Les gestes sont des outils pour faire passer votre message à votre auditoire « 

   Nous voici à la seconde partie pour étudier les gestes de communications tactiques qui parlent.

  Ces 5 autres gestes vont appuyer encore plus fortement votre communication non verbale. 

   Ce que Carlos Ghosn vous enseigne pour utiliser la puissance des gestes dans une communication efficace. C’est une excellente leçon que vous pouvez vous inspirer.

Personnellement c’est un de mes modèles dans ce domaine précis. 

 Regardez cette vidéo d’un grand industriel qui utilise beaucoup les gestes pour appuyer sa communication

  Il est donc utile de les utiliser uniquement quand votre discours à besoin d’une imprégnation forte pour que votre message s’imprègne pleinement dans l’esprit de votre auditoire.

  

coche.jpg # Le geste de communication non verbale qui veut mettre l’accent une sur une « disproportion »

 

 « C’est une réaction tout à fait disproportionnée ».

 Ce geste de communication non verbale est là pour argumenter votre discours en évoquant une réaction disproportionnée (ou vraiment excessive d’une réaction) ou encore d’une situation que vous jugez inappropriée.

 Ce geste de communication efficace  consiste à dessiner la forme d’un gros ballon va mettre en lumière ce point précis (Fig 6).

 

Didier Pénissard conférencier  (fig 6) Le geste du "gros ballon" en  communication efficace

(fig 6) Le geste du « gros ballon » en  communication 

  

coche.jpg # le geste de communicateur efficace pour exprimer un élément plutôt délicat 

 

   Votre message peut aborder un sujet sensible.

   Or, la difficulté de choisir les mots n’est pas toujours évidente.

   Votre auditoire peut mieux percevoir cette « nuance » quand vous abordez un thème qui peut être quelque peu sensible (ou fragile) en présentant vos deux doigts (pouces et index) en forme de pinces, d’où l’expression, prendre avec des pincettes (Fig 7).

 

 

 

Didier Pénissard conférencier (fig 7) les geste  des pinces du communicateur efficace pour évoquer un sujet délicat

(fig 7) les geste  des pinces du communicateur efficace pour évoquer un sujet délicat

 

  coche.jpg # Le geste qui veut démontrer que c’est un élément bien réfléchi

 

   La force de la réflexion peut être mise en relief quand vous voulez suggérer l’idée d’un travail bien pensé ou réfléchi.

   Ce peut être aussi l’illustration que vous même êtes dans la démarche d’un « travail mental » approfondit.

   Pour cela, je vous suggère de porter votre tête légèrement vers l’avant, le regard en diagonal vers le bas et de mettre votre main près du front (fig 8).

 

 

 

 

 

Didier Pénissard conférencier en communication efficace e geste de la main sur votre front pour évoquer une travail de réflexion

(fig 8) Le geste de la main sur votre front pour évoquer une travail de réflexion

 

coche.jpg # Le geste qui indique et une fermeté dans votre discours

 

    Parfois, votre communication doit s’imposer, ne serait-ce que pour vous affirmer en tant « leadership » ou bien pour appuyer très fortement une argumentation.

   Bien entendu, cette situation doit être employée avec parcimonie pour ne pas prendre trop de densité par rapport à votre public.

 Pour y parvenir, présentez-vous la hanche en avant (comme pour marcher) et présentez votre main au niveau du visage et qui indique une direction claire. Votre regard et votre tète sont tournées vers le sens de votre main pour indiquer une convergence. (Fig 9)

 

 

 

Didier Pénissard conférencier Le geste de communicant efficace pour montrer un limite ou préciser un point

(fig 9) Le geste de communicant efficace pour montrer un limite ou préciser un point

  coche.jpg # Le geste de bon communicant qui délimite votre discours 

 

    « Savoir mettre les points sur les I »

   C’est une façon de résumer ce geste. Le doigt en forme de condition ou encore de « délimite » du champ de votre intervention.

  Attention, c’est un geste très fort en soi. Il faut donc l’employer uniquement quand vous estimez que des conditions précises (ou importantes) ne sont pas mise en avant.

   En penchant votre corps et en ayant la hanche vers l’avant, l’index levé vous apporter une touche de conditionnel qui va appuyer votre discours. (Fig 9)

 

 

 Très proche du geste de la figure 9, plus vous rapprochez votre index de votre tête, et plus il indique à votre interlocuteur que vous ne transigerez pas sur vos positions. (Fig 10). Très utile lorsque vous voulez absolument qu’un point soit souligné avec clarté et fermeté.

 

Didier Pénissard conférencier en communication efficace très proche du geste de la figure 9, ce dernier indique que vous ne transigerez pas

(fig 10) très proche du geste de la figure 9, ce dernier indique que vous ne transigerez pas

coche.jpg # Conclusion

 Considérez le geste comme un outil de votre communication.

 Vous pouvez progresser en regardant les « grands orateurs » s’exprimer avec leurs gestes vous parviendrez par mimétisme à être un bon communicant.

 

 

  

 

 

(c) Didier Pénissard Coach
et Formateur d’Orateur de haut Niveau

Rappel de la première partie à revoir =>  10 gestes à maîtriser pour être un bon communicant Partie 1/2

pack parler en public

« Etre un bon communicant ne s’improvise pas. C’est un ensemble de secrets et de techniques que je vous dévoile dans ce Programme vidéo complet »

« Comment Vaincre la peur de parler en public et vous Exprimer avec Charisme

www.parleravecaisance.com

– Plan du site –   Page d’accueil – Boutique du club  –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: , , , , , , , , ,