Les mystères dévoilés du sommeil paradoxal et des rêves par le Pr Michel JOUVET

5
2997

Les mystères révélés du sommeil paradoxal et du monde des rêves … , par le Pr Michel JOUVET

dr michel jouvet
 » Le dr Michel Jouvet est un des grands spécialiste du monde des rêves et de la phase paradoxale du sommeil « 

   Le Professeur Michel Jouvet, neurobiologiste au monde, pionnier de l’Hypno-onirologie (études des rêves en laboratoire du sommeil)..

  Ce scientifique, est un des plus grand chercheur dans le domaine du sommeil, auteur des plus grandes découvertes comme le « sommeil paradoxal » et des rêves vous expliquer au micro de la radio Canal Académie dans l’émission « éclairage » interviewé par Solène ROBIN : 

   Vous dormez mal ? Pas assez, trop ?

 Voici dans cet interview radiophonique des réponses qui ne vont pas manquer de vous apprendre  : 

=> Les dernières découvertes sur les mystères du sommeil,
=> Pourquoi rêvons-nous ? ,
=> Pourquoi un « mécanisme » étonnant de votre sommeil vous permet de vous maintenir en vie ?
=> Les effets indispensables de votre température de votre corps sur votre sommeil,
=> Qu’est-ce que l’on appelle l' »Horloge Biologique »,
=
> Le rôle fascinant des rythmes ALPHA de l’activité électrique du cerveau pendant les rêves !
=
> Pourquoi votre corps entre en paralysie pendant que vous rêvez ?
=
> La découverte qui a révélé que le rêve est en fait un demi-éveil !
=
> Rêvez-vous pendant le sommeil profond ?

Le troisième état du cerveau entre repos et activité : une découverte qui a bouleversé tout ce que l’on croyait sur le sommeil.

 Je vous laisse écouter les informations, parfois stupéfiantes, sur le rôle majeur du sommeil paradoxal sur notre santé. Mais, le Pr Michel Jouvet va plus loin ; il nous captive en nous amenant à nous intéresser aux mondes oniriques qui nous accompagnent chaque nuit.

 Partie 1 Audio podcast Les premières expériences et la découverte du sommeil paradoxal

 

Partie 2 Audio podcat Les effets du rêves et la mémoire ainsi que les découvertes sur ses fonctions fondamentales sur notre santé mentale ( somnambulisme )

 
 

Question membre de développement personnel club

« Selon vous Didier Pénissard, la paralysie du sommeil est-elle une pathologiee ?  Qu’est-ce qui peut la déclencher ? »

En réalité, nous sommes tous paralysés pendant que nous rêvons (et heureusement). La cause est dans notre cerveau, dès que la phase du rêve (paradoxale) se produit, une substance se répand dans le corps paralysant les muscles (sauf les paupières).

La nature a créée cette paralysie pour que nous ne vivions en réel ce que nous révons. (Exemple, si vous rêviez sans cette substance paralysante, la nuit vous risqueriez de plonger de votre fenêtre en rêvant que vous marchez sur une plage).

Les personnes qui parviennent à réver tout en étant éveillés, ressentent que leur corps est incapable de se mouvoir.

Info : Si nous n’étion pas soumis à cette substance paralysante pendant la phase paradoxale, nous serions tous des des personnes souffrants de somnambulisme (car ces individus concernés par le somnabulisme, eux, souffrent de cette absence de cette substance paralysante). Ils vivent ce qu’ils rêvent avec les riques qui vont avec (chutes, chocs physiques, etc).

Didier Pénissard coach auteur et formateur en développement personnel
Didier Pénissard est un spécialiste en France des rêves et notamment comment les comprendre, les contrôler, les diriger ainsi que de devenir un rêveur créatif

Didier Pénissard Auteur de :
« Comment devenir un Rêveur Lucide à volonté ? => ICI

 
Le professeur Michel Jouvet fait une découverte étonnante sur le rôle des rêves sur notre mémoire. Il répond notamment à cette question que beaucoup de gens se posent : 
« Mais à quoi cela sert-il de rêver ? »
Voici la réponse du Professeur Michel Jouvet :
Le rêve a été étudié depuis presque 40 ans dans des « laboratoires du rêve ». Il a découvert que la fonction principal du rêve est de permettre à notre mémoire de bien fonctionner. C’est d’ailleurs une des principales fonctions.Concrètement, lorsque nous rêvons (principalement les premiers rêves de la nuit), ces derniers permettent un stockage dans nos neurones des informations apprises dans la journée. Le rêve classe, organise chaque éléments que vous appris dans votre journée. En laboratoire, des tests sur des chats privés de rêve pendant leur sommeil (avec un électroencéphalogramme on observe les phases de rêves) pendant deux ou trois jours montrent que rapidement, ces félins perdent rapidement leurs repères et oublient leurs environnement. leur mémoire est très affectée et les félins oublient quasiment les informations précédentes. Ainsi le chat ne se souvient plus où se situe habituellement sa gamelle. La perte de ses fonctions de mémorisation s’affaiblissent dès que les périodes de rêves sont supprimées, prouvant que le manque de sommeil est préjudiciable (y compris pour l’homme au fonctionnement de la mémoire. « 

 

Selon les travaux scientifiques du Professeur Jouvet sur le lien entre la mémoire et le sommeil (surtout les rêves), il existe plusieurs études  qui ont établi un lien entre la mémoire et le sommeil. Les recherches ont montré que le sommeil joue un rôle important dans la consolidation de la mémoire, en aidant à fixer les informations nouvellement acquises dans la mémoire à long terme. Pendant le sommeil, le cerveau peut trier et organiser les informations, ce qui les rend plus accessibles et plus faciles à rappeler ultérieurement.

De plus, des études sur la privation de sommeil ont montré que le manque de sommeil peut entraver les performances en matière de mémoire. Les personnes privées de sommeil ont tendance à avoir des difficultés à retenir et à rappeler des informations, ce qui montre l’importance du sommeil pour la mémoire.

Enfin, des études sur les cycles de sommeil et sur les différentes phases du sommeil, comme le sommeil paradoxal, ont montré que certaines phases de sommeil sont plus importantes que d’autres pour la consolidation de la mémoire.

En résumé, les preuves scientifiques montrent que le sommeil est un facteur clé pour la mémoire et la consolidation de la mémoire, et que la privation de sommeil peut avoir un impact négatif sur les performances en matière de mémoire.

Si vous intéressez à vos rêves, il est important de bien connaître la physiologie de votre sommeil. La neurophysiologie est est une science qui apporte de nombreuses réponses, notamment dans la révélation du mystère du sommeil.
 
(c) Didier Pénissard coach 2010
 
 
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/07/bandeau.jpg
>>> Découvrez Comment Diriger vos Rêves en Dormant en Pratiquant le Rêve Lucide => Cliquez ICI

.

Plan du site    –    Page d’accueil    –   Boutique du club

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpgC’est ICI et Gratuit ! 

5 Commentaires

  1. JE VOUS REMERCIE INFINIMENT. C’EST PASSIONNANT DE POUVOIR SE METTRE A SA VOLONTÉ DANS UN MONDE PARALLÈLE AU VECU. JE TRoUVE QUE C EST MAGIQUE.merci encore une fois.

  2. Bonjour Mr. DIDIER; svp je voudrais bien savoir, car j’ai une demande que je vais résoudrai un problème.
    J’attends une explication et avec un coup de main de votre part.

    J’ai remarqué étant membre de cet excellent club du développement personnel ; que vous avez une très profonde connaissance qui n’est pas probablement branché sur un seul domaine de la vie humaine.

    C’est pour cela je tiens à vous poser ce cas; j’ai un problème très sérieux depuis longtemps dans ma vie . Le problème est celui-ci :
    très souvent quand je dors ; il y a un phénomène qui se passe au niveau de mon cerveau (psychologie) que je n’ai pas toujours compris la cause. Pendant le sommeil, il y a une forte peur qui me tient jusqu’à tel point d’épouvanter tout mon corps du pieds jusqu’à la tête et cela paralyse presque toute l’aspect physique ( corps).

    Et je ne peux faire aucun mouvement gestuel ou verbal à ce moment que cela a eu lieu. Donc le corps est Presque mort. Permettez-moi d’utiliser ce terme; Tout est paralysé et après quelque minutes; mon corps revient à l’état normal de la vie humain

    . Alors comment-pourrais-je résoudre un tel problème et à quoi cela est dû ?. (Merci beaucoup pour votre services. )

    • Bonjour Simon, ce que vous décrivez est un phénomène très bien connu en études des effets du sommeil.
      C’est ce qu’on appelle la « paralysie du sommeil ». En réalité, quand vous entrez en phase de sommeil paradoxal (même des des rêves),
      vous avez tendance à entrer (c’est votre cas) dans un état de vigilance (mi sommeil – mi éveil). Normalement, à ce moment précis, la majorité des dormeurs
      sont endormis dans leurs rêves.
      Sauf que vous, vous vous revenez à l’état de conscience d’éveil dans le sommeil. Or, il faut savoir que lorsque vous êtes dans ce sommeil paradoxal,
      votre cerveau produit une substance qui paralyse les membres, les muscles de votre corps. Ceci pour éviter de vivre en réalité votre rêve (sinon
      vous seriez somnambule). Donc, comme vous vous éveillez à ce moment précis de votre rêve, vous constatez que vous êtes (naturellement) paralysé –
      ce qui normal à ce moment précis.
      Donc, désormais, programmez-vous que la prochaine fois que vous virez cette expérience de paralysie du sommeil, vous vous direz intérieurement :
      « Ok je sais que je suis en train de rêver, donc tout va bien »
      Voilà tout
      Bien à vous
      Didier Pénissard Coach

  3. Bonjour Didier, je suis plutôt une fille qui me couche très tard. Et je loupe donc une grande partie de sommeil paradoxal. Est-ce que cela peut nuire à mes capacités cognitive ?
    Merci de me répondre (j’apprécie beaucoup votre programme sur votre boutique sur l’autohypnose – génial)
    Clémentine (de Brest)

    • Bonjour Clémentine. Oui c’est préjudiciable à vos facultés cognitive – et notamment la mémoire.
      Une grande partie des informations que vous avez apprises dans la journée sont stockées dans la mémoire pendant le rêve paradoxal. Des expériences en laboratoire du sommeil ont montrées que lorsque l’on prive un sujet de sommeil paradoxal (qui se produit pendant les rêves) la mémoire est lourdement impactée. Les pertes de mémoire à court terme sont la conséquence désastreuse de la réduction de cette phase du sommeil paradoxal.
      Didier Pénissard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.