Comment Activer votre Mécanisme Interne de Succès !   

« Comment mettre à profit votre Gouverne subconsciente« 

 

Comment Activer votre mécanisme interne de succès "Interview de Didier Pénissard par Pierre Carreau sur les dernières découvertes en matière de recherches sur l'esprit humain et les clés du succès"

« Interview de Didier Pénissard par Pierre Carreau sur les dernières découvertes en matière de recherches sur l’esprit humain et les clés du succès »

 

Le Dr Maxwell Maltz parle dans son livre « Psychocybernétique » d’un servomécanisme qui fonctionne en nous de façon permanente. Sa fonction première, nous aider à atteindre nos objectifs personnels.

   Pierre – Vous dites Didier que nous possédons un mécanisme interne de réussite ! Que voulez-vous dire ?

 Didier –  Oui en effet ! Et il est très perfectionné. Sa puissance est phénoménale. On ne connaît pas a l’heure actuelle, ses limites. Son mode d’action est un mystère, mais le fait est là : il fonctionne en permanence. 24 h / 24. Que l’on dorme ou que l’on soit actif ! .

 Pierre – Comment fonctionne-t-il ?

 Didier –Son processus est inconscient. Mais très puissant. Il a accès des informations, intuitions que notre analyse logique n’a pas. Il est autonome. Dès l’enfance il est actif. Notamment quand vous avez appris à marcher. Il se sert des expériences vécues (erreurs, et réussites) pour corriger la stratégie.

 Pierre – Que peut-il faire ?

 Didier –Vous permettre d’atteindre votre but dans la vie. Il semble que c’est sa fonction principale. La réussite dans sa vie est liée très directement à son emploi. Il semble que réussir ou bien échouer sont deux objectifs qui sont aussi aisés à atteindre pour ce mécanisme interne de succès.
En fait, on pense à tort que la réussite est plus difficile que l’échec. C’est une croyance limitative. En réalité, le succès aussi facile que d’échouer.

 

Pierre – Pouvez-vous préciser cela ? 

Je m’explique ! 

Un échec, comme une réussite est pour notre servo-mécanisme interne de succès un but à atteindre. Or, dès que ce mécanisme est en marche, il lui revient de vous le faire atteindre, de façon quasi automatique. Ce n’est donc pas plus difficile pour lui de vous faire trébucher dans un projet que de l’atteindre. C’est juste une donnée que vous lui transmettez et qu’il traite de façon totalement neutre. 

Pierre – Mais alors, les personnes chanceuses,  qui atteignent leurs buts, emploient sans le savoir ce mécanisme ?

 Didier –Oui ! Sans conteste. Sans le savoir, il adopte une façon de programmer leur mécanisme interne de succès. …Et cela leur réussi bien, croyez-moi ! C’est en étudiant leur mode de penser que l’on peut affirmer cela. Certains attirent la chance et la réussite, d’autres les ennuis et les échecs.

 Pierre – Comment l’utiliser à profit ?

 Didier – Il faut bien comprendre que le servomécanisme est comme un missile à tête chercheuse. On défini la cible. Puis on lance le missile ou la torpille. Or, pendant sa course, il dévie de gauche à droite. Parfois, il dirige dans une direction totalement contraire à sa cible.

  Pierre – Quel rapport avec notre système interne de réussite ?

 Didier –Le rapport ! Il est évident. La plupart d’entre-nous considérons Un échec comme une situation négative. FAUX ! Comme le missile a tête chercheuse, votre mécanisme interne de réussite va vous orienter parfois vers le but, parfois vers l’échec.

 Pierre – Où est l’intérêt alors ?

 Didier – Justement,, c’est là le secret si je peux parler ainsi. Quand vous avez fixé un but, et que vous savez précisément ce que vous voulez obtenir, votre Servomécanisme se met immédiatement en action. Or, il agit comme un ordinateur.

 Pierre – Un ordinateur mental vous dîtes ?

 Didier –  Du moins cela y ressemble beaucoup. C’est à dire qu’il analyse en permanence les données (vos échecs et réussites) pendant vos actions vers vos buts. L’esprit humain est comme un mécanisme cybernétique disait le Dr Maltz. C’est à dire, qu’il apprend en faisant des erreurs et ayant des réussites.

Pierre – Attendez, Didier, vous êtes en train de nous dire que nous devons échouer pour réussir ? C’est cela ?

 Didier – Et bien oui ! 

Rappelez-vous l’enfant qui apprend à marcher. Il tombe, il trébuche, il se blesse parfois, mais aussi il se stabilise de temps en temps. Le servomécanisme de l’enfant enregistre, et analyse les informations de l’enfant. « tu tombes, OK, tu es déséquilibré Ok, tu te relèves OK, tu te fais mal OK, tu avances OK » etc.

 Pour vos buts dans la vie, c’est la même chose. Vous allez vous tromper, parfois revenir en arrière ou vous diriger à contre-sens de votre objectif. Oui, mais en apparence seulement ! Car, votre servomécanisme exploite ces informations. Il ne perd pas de vue VOTRE BUT.

 Pierre – Et cela se manifeste comment ?

 Didier –  Là je vais vous surprendre !
Votre mécanisme interne de réussite VOUS POUSSE A VOUS TROMPER. Je n’ose pas employer le mot échec, car il y en a qui vont m’incendier. (Rire). Sérieusement, cela va loin. Comprenez ceci, ce mécanisme A BESOIN d’infos pour corriger sa course vers votre objectif. Comme le missile à tête chercheuse ! .

 Pierre – Mais c’est révolutionnaire comme idée ?

 Didier – Si vous voulez ! Du moins, vous ne voyez plus l’échec comme une fin, mais comme un élément fondamental pour votre réussite.

 Pierre – Les bras m’en tombe !

 Didier – (Rire). Et oui, je vous comprends ! On pourrait écrire l’équation suivante :
Plus j’ai d’échec, plus je vais réussir !

 

Pierre – Mais alors Didier, vous parlez de pensée positive et de visualisation mentale de l’objectif !!! J’avoue que je ne comprends plus !

 Didier – On y vient ! Notre missile a été programmé avant d’être tiré sur sa cible. Vous voyez ? De même, votre servomécanisme de réussite à besoin d’être programmé… Vous devez lui fournir des données (le but) par des programmes (Vos pensées et vos images mentales).

 Pierre – Je comprends mieux ! Mais alors, dès que l’on se programme positivement, le mécanisme se met en marche ?

 Didier –Assurément oui ! Et donc, si vous voulez accélérer le processus, vous DEVEZ AGIR aussitôt. Je veux dire qu’après un exercice de visualisation mentale sous auto-hypnose par exemple, vous devez agir pour commencer des initiatives vers votre but.

 Pierre -Et comment on sait que l’on se dirige réellement vers son objectif ?

 Didier – C’est difficile de le savoir. Soit en vous dirigeant vers des erreurs (que l’on appelle à tort échec), soit par des bons résultats (que l’on appelle à tort réussite.)

Retenez ceci, votre servomécanisme EST NEUTRE. Il ne connaît pas la valeur de la réussite ou de l’échec. C’est nous-même qui définissons cela par l’analyse ou notre mode de culture. Pour lui, si vous vous imaginez échouer à un examen devient pour votre servomécanisme UN OBJECTIF A ATTEINDRE. De la même manière qui si vous vous visualisez réussir votre examen.
Le servomécanisme ne juge pas. Il exécute ce que vous lui demandez de faire.

 Pierre -Et comment ?

 Didier – Par nos pensées et nos images mentales. Elles finissent par devenir des croyances. Toujours !

 Pierre -Quels conseils nous donneriez-vous pour atteindre nos buts en utilisant notre mécanisme interne de succès ?

  Didier –

 Mes conseils pour atteindre votre but et mobiliser ce mécanisme internes de succès seraient ceci : 

1 – Fixez-vous des objectifs dans tous les domaines de votre vie,
2 – Visualisez avec l’émotion le résultat dans le temps présent,
3 – Mettez-vous dans la scène de la réalisation de votre but,
4 – ressentez la joie du but atteint,
5 – Faites cet exercice en relaxation,
6 – Ne vous posez plus de question du comment, pourquoi cela va arriver; AGISSEZ immédiatement !

 Pierre -Vous parlez de l’action comme élément indispensable pour activer ce fameux mécanisme interne de succès. Pouvez-vous préciser Didier ?

  Didier –  C’est facile à comprendre ! Quand vous agissez vers votre buts, vous apportez des données à votre servomécanisme. Il les utilise pour corriger la course et vous guider par un processus que j’appelle :

Gouverne subconsciente . C’est là que cela devient « magique ». Vous êtes réellement guidé dans vos actions, décisions, intuitions vers ce qui est votre priorité. C’est un monde « merveilleux » qui apparaît ou on découvre que l’homme peut maîtriser sa vie dans beaucoup de domaines.

 

Pierre – Un dernier point Didier, Cela s’applique a l’ensemble de nos buts ?

 Didier – Oui tous ! L’esprit humain fonctionne ainsi pour toutes vos priorités. Buts professionnels, buts de connaissances, etc. En réalité Pierre, vous utilisez cela déjà. Ce qui est navrant, c’est que beaucoup de gens l’utilise en négatif. Avoir une image négative de soi, c’est donner l’ordre a son mécanisme interne d’atteindre … cet objectif négatif ! Vous comprenez ?

 Pierre -Merci beaucoup Didier de cette interview !

 Didier – Ce fût un plaisir pour moi.

Pierre Carreau –

 (c) Didier Pénissard

Investissez en vous-même !

Programmez votre subconscient vers le succès

Programmez votre subconscient vers le succès

 

>>> Découvrez comment Bosster votre vie

et Découvrez comment atteindre votre but :

Programme des Parchemins Universels du_Succès

 

 

– Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

http://idata.over-blog.com/0/06/61/73/oeil/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 

Tags: , ,