Je n’arrive pas à m’affirmer Solutions

25
175

« Je n’arrive pas à m’affirmer »

Solutions …

Je n'arrive pas à m'affirmer "Si vous même, vous pensez que vous n'arrivez pas à vous affirmer suffisamment, ne désespérez pas. L'affirmation de soi s'apprend"
« Si vous même, vous pensez que vous n’arrivez pas à vous affirmer suffisamment, ne désespérez pas. L’affirmation de soi s’apprend »

   Quand j’ai connu Catherine pour la première fois, c’était au poste de secrétaire de l’atelier de réparation.

  Dans la concession automobile ou je travaillais, son regard était fuyant. Elle essayait d’abréger la conversation quand j’essayais de lui parler.

 

<= écoutez le Podcast pour savoir s’affirmer

# Son affirmation de soi l’a boosté dans sa promotion 

   J’ai très vite compris de Catherine souffrait d’un cruel manque de confiance en elle. 

   7 ans plus tard, alors que j’avais décidé de me mettre à mon compte, je décide de voir mes anciens collègues. Catherine était toujours secrétaire. Le regard toujours aussi fuyant. Elle n’était plus au même poste.

   En échangeant quelques mots avec elle, je compris sa terrible frustration… Sa « remplaçante », Valérie, moins performante qu’elle,… gagnait 200 euros de plus !!! 

   Comment cela était-il possible ? 

   J’ai senti que les larmes n’étaient pas loin de sortir quand elle m’expliquait cette »injustice ». 

–« Tu comprends Didier, moi je traitais les factures et les ordres de réparations en 2 fois moins de temps… Et c’est elle qui a été augmentée »– 

   Puis, j’ai été discuter avec Valérie. Son regard était franc. Contrairement à Catherine, elle cherchait à dialoguer, me connaître. Il est clair que Valérie possédait un « PLUS » que Catherine ne possédait pas. 

   Elle s’AFFIRMAIT ! 

   Elle avait affirmer et défendu ses compétences auprès de son chef de service. Ses 200 euros de plus venaient de son pouvoir de s’affirmer ! POINT ! 

 

# Comment s’affirmer en vous déprogrammant ? 

   Il y a d’abord des causes à ce problème d’affirmation. Très souvent, les origines viennent de l’enfance. Nos parents, éducateurs nous ont formaté avec des phrases du style : 

– « Tais-toi quand on parle ! »

– « Fais pas ceci, fais pas cela ! »

– « Sois sage ! »

  Ces injonctions, même si elles partent d’un bon sentiment, finissent par devenir de puissantes  et impressionnent notre inconscient.  Quelques années plus tard, on a peur se s’exprimer, d’oser et de s’affirmer.

 Il convient donc, d’inverser le processus en « déprogrammant » nos mécanismes internes psychologiques par des suggestions inverses :

 « J’ai le droit de m’affirmer »  

« Dire mon avis est bon pour moi »

« Je suis chaque jour plus assuré(e) »

 « Plus je m’affirme et plus je suis heureux(se) »  

 Il faut si possible avoir en tête ces pensées et les répéter en état de mi sommeil (ou d’auto hypnose) afin qu’elles s’imprègnent mieux dans nos mécanismes internes inconscient. 

 

# Comment formuler une demande, un refus?

La peur de s'affirmer vient souvient d'origine de l'enfance
La peur de s’affirmer vient souvient d’origine de l’enfance

   Osez l’ annoncer de manière très explicite !

 Expliquez pourquoi vous voudriez ceci, pourquoi vous refusez cela.

  Si vous n’osez rien dire, rien demander, vous serez mal à l’aise, vous ruminerez et le comportement qui suivra trahira votre mécontentement.

   Utilisez le “Je”. Si votre amis passe des heures sur son ordinateur sans s’occuper de vous, ne dites pas d’un air exaspéré :  

 “Mais arrête un peu ta machine !”, là, c’est la dispute garantie.

  Dites plutôt : 

“Quand tu me délaisses trop longtemps, je me sens seule et frustrée. Je comprends que tu adores pianoter sur ton PC, mais j’aimerais exister un peu plus pour toi. Ne pourrais-tu pas m’accorder quelques instants ?”

   Même chose pour le refus. Votre copine vous demande de lui prêter une robe. Répondez d’un ton chaleureux mais ferme :  

 “Je suis désolée, mais je ne revois jamais ce que je te passe, ou alors en mauvais état. Je conçois bien que ça ne te fera pas plaisir, mais j’ai envie de garder cette robe pour moi.”

 Il est fort probable qu’elle vous répondra :

“C’est pas grave !” 

  Attention ! 

   Ne jamais porter un jugement sur la personne globale de votre interlocuteur (souvenez-vous des blessures narcissiques). Si vous dites à votre bru : “T’es trop souillon”, vous la blesserez et vous vous brouillerez.

  (c) Didier Pénissard Coach
Vous aider à devenir la personne que vous rêvez d’être

Comment avoir confiance en soi>>> Souhaitez-vous que je vous apprenne les 3 clés de la confiance en soi ? => www.confiance-en-moi.com/

 

 

– Plan du site    –   Page d’accueil  –    Boutique du club – 

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg    C’est ICI et Gratuit !

25 Commentaires

  1. Bonjour Didier.
    Je vous suis très reconnaissant de vos encouragements en vers moi. Je me suis retrouvé dans tout ce que vous dite.
    Oui je suis très agressif (palabre) dans mon couple & dans mes relations, pour moi c’est ma manière de m’affirmer. Comme je suis handicapé, j’ai trouvé la violence comme solution a mon comportement. Étant tout petit on me cheriessait par pitié et pour leurs dire qu’ils se sont tromper (en m’exprimant par la violence) et mon foyer en a payé le prix.
    Depuis l’année passe j’ai commencé a baisser la garde, mais les enfants et mon épouse garde les signes dans mon parler. Mais a chaque fois je ne fais que les rassurece de mon comportement.
    Je vous remerci pour votre caoching (confiance en soi).
    Et a bientôt.

    • Bonjour Kissa
      Il existe d’autres moyens pour exprimer vos émotions que la violence (même si votre situation est j’imagine très lourde à vivre).
      Exprimez cela par les art par exemple, vous parviendrez ainsi à sublimer ces frustrations qui s’animent en vous , en quelque chose de beau, de grand et qui vous apportera du bonheur et de la paix intérieure.
      votre dévoué
      Didier Pénissard

  2. Merci. vos conseils sont très utiles. en effet je n’ai pas confiance en moi. je n’ose plus dire non. je dois faire un effort pour améliorer mes compétences et mes comportements.
    cordialement

    MAIHI

  3. bonjour mr DIDIER , merci pour vos conseils, vous etes vraiment professionnel dans votre travail.
    Mon probleme en est que chaque fois je prends une decision de faire qlq chose je n arrive jamais, j’ai toujours des problemes dans ma vie mais avec votre aide je vais affronter le mal face en moi, j utilise souvent la colère ; pas de patience et manque de maîtrise de soi. Je suis congolais je suis au katanga à sakania la frontiere de la zambie.
    grand merci

  4. Bonjour Fabien
    Merci de vos encouragements !
    Peut-être que vous avez tendance à prendre des décisions qui se ressemblent (ou d’effectuer souvent les mêmes choix). Einstein, le grand physicien disait :
    « Si on applique toujours les même méthodes qui ne marchent pas, on obtiendra toujours les mêmes résultats »
    je vous conseille de changer votre manière de décider. faites d’autres choix. utilisez d’autres protocoles..Modifiez vos process.
    C’est ainsi que vous pourrez atteindre vos buts.
    bien amicalement
    Didier Pénissard Coach

  5. Merci infiniment M. Didier pour tous les conseil que vous m’apporte. Et que me permet de réussir ma vie. Les gens comme vous son rare dans notre monde actuel.

  6. bien le merci à vous Didier j’en avais vraiment besoin surtout en ce moment où doute et confusion se mélangent en moi et que je ne sais où donner de la tête à force de penser à comment faire pour retrouver cette confiance en moi vis à vis des autres.

  7. Merci pour ces informations importantes et pour votre motivation ..
    En fait, j’ai lu beaucoup des histoires, des articles ,.. dont les écrivains donnent des solutions et des outils pour être confiant en soi même .. j’ai compris ce que je dois faire mais je n’avais ps le courage de commencer à appliquer ce que je lisais ..
    Je ne sais pas si c’est un problème et que je dois obligatoirement voir un psychologue ou un psychiatre ..
    Parce que les solutions que vous avez cité ne marchent plus dans mon cas ..
    Le problème c’st que je n’ai même pas assez de courage pour dire à mes parents que je veux aller à un psychologue ..
    Je suis désolé pour ces phrases floues mais je n’arrive pas à bien exprimer mes sentiments surtout oralement ..
    Et je suis chanceuse aujourd’hui puisque j’ai pu écrire ces banales idées ..
    Je vous remercie encore une fois
    Leila

    • Bonjour Leila ,

      il n’y aucune honte à voir un psy.
      Et puis, vous avez la possibilité aujourd’hui de consulter un coach, ou un psychologue en ligne, – sans sortir de chez vous. Il existe des sites très sérieux pour cela (en toute discrétion).
      Maintenant, sachez que le programme dont je suis l’auteur :
      http://www.confiance-en-moi.com
      fonctionne et donne des résultats tout-à-fait étonnants. La plupart du temps, ces techniques que je dévoile ne sont pas enseignés, ni dans les livres, ni dans d’autres méthode pour apprendre à vous affirmer.
      bien à vous
      Didier

  8. Bonsoir Monsieur, j’ai reçu beaucoup de vos mail sur la confiance en soi, je voulais vous dire que bien avant de recevoir vos messages, j’avais déjà entamer de moi-même le processus pour avoir confiance en moi.

    En effet on m’a souvent dit que j’étais très timide, aujourd’hui encore on me le dit, et ma famille même ne remarque pas la différence. Mais moi j’ai remarqué un changement au niveau de mes pensées, mais apparemment ca ne change pas le regard que les gens, même étrangers, ont sur moi. Le problème ne se trouve pas vraiment la vu que je ne fais plus attention à leur jugement, mais souvent il m’arrive de soudainement être en colère ou triste sans aucune raison. Je crois savoir d’où sa vient mais même si j’ai l’impression que j’ai changer de façon de penser, c’est comme si une partie de l’étiquette était restée et que je n’arrive pas à l’enlever.

    Dans les derniers mails que vous avez envoyer, vous disiez que si l’on veut refuser une situation, on doit s’imaginer dans cette situation et dire « non ». Je dois vous dire que je m’imagine chaque jour à chaque instant dans diverse situations, mais souvent quand elle arrive, je n’arrive pas à dire « non ».

    Parfois la situation se reproduit plusieurs fois, mais je recommence la même erreur malgré le fait que je sache ce qui arrivera. Et c’est encore plus dure lorsque je dois prendre une décision dans l’immédiat, mais pourtant je sens que je ne pense plus comme avant, mais j’ai l’impression que quelque choses me bloque.

    • Bonjour Clara,
      déjà le fait de ne plus chercher à vous focaliser sur le regard que les gens peuvent avoir sur vous, est une première belle étape.
      Poursuivez dans cette démarche, car en réalité, les gens ne pensent qu’à leur propre image en premier – et se fichent bien de celle des autres (car n’étant pas leur préoccupation première).
      Maintenant, si vous ne parvenez pas vous dire intérieurement « NON » quand vous refusez une situation difficile, alors, il faut peut-être passer par une autorisation. Je m’explique ! Dans l’enfance, vous avez peut-être entendu des phrases comme :
      « je dois me taire »
      « je dois accepter ce que l’on me demande (par politesse),
      « sois gentille »,
      etc
      Au final, vous reprenez inconsciemment ces comportement en ne parvenant point à refuser une situation.
      La solution est de vous dire intérieurement :
      « Je m’autorise à refuser… ceci »
      « J’ai le droit de dire non à …cela »
      vous remarquerez que cela devient alors plus aisé pour vous d’y parvenir.
      Bien à vous
      Didier

  9. Bonjour Didier,

    Le dicton du jour :
    « Pour cultiver une attitude mentale qui vous apportera paix et liberté face aux soucis :
    – N’essayez pas d’imiter les autres,
    – Découvrez-vous vous-même et soyez vous-même. »

    Magnifique!
    Merci pour vos emails et vidéo, j’ai l’impression que nous sommes dans le sur mesure.
    Excellente journée!
    ________________________
    hassen

  10. merci beaucoup Didier
    chaque jour qui passe , je reçois des nouveaux mails de votre part et ça m’encourage.
    je commence à remarquer des changements dans ma façon de penser et ‘agir. Ce qui me pousse à continuer davantage à lire des nouveaux articles bonne journée !

  11. Merci encore Didier
    dès que je commence à dérayer, je te sens là à me mettre en bonne route comme si tu étais avec moi.
    J’avoue que c’est très difficile de réaliser tous ce que tu me demandes mais, je vais m’accrocher et s’il le faut me battre dans cette vie pour réaliser mes rêves et ambitions merci mille fois encore pour le soutien
    Latifa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*