« L’état d’esprit qui détruit tout espoir de réussite »

Que faire pour le combattre ? » 

 

L’état d’esprit qui détruit tout espoir de réussite

« Un comportement d’évitement ou d’acquisition détermine en grande partie la réussite ou l’échec » (source photo Flickr)

   Souvent, sans nous en rendre compte, nos propres comportements nous révèlent notre face cachée de nous-même. 

   J’ai par expérience écouté des centaines de mes correspondants par rapport à leur besoin de changer de vie, de se débarrasser d’une mauvaise habitude, ou pour atteindre un but personnel. 

Et j’ai fait une découverte très intéressante qui peut vous, vous aussi, à mieux vous épanouir et réussir. 

 

coche.jpg # Êtes-vous un « J’évite » ou un « J’acquière » ?

   J’ai remarqué ceci d’intéressant que dans toute recherche d’évolution personnelle, deux catégories de personnalité se distinguent. L’une que je nomme les « J’évite » se caractérise par un fort sentiment d’insécurité, de malaise indescriptible mais tenace. 

   Alors, que la seconde catégorie que je nomme les « J’acquière » expriment au contraire une volonté, un dynamisme (malgré parfois de lourdes difficultés) et un sentiment bien marqué de bien-être qui les caractérisent.

   Très vite, l’expression du premier groupe se repère sans attendre. Je pense même qu’elle trahit la personne avec des formules du style : 

      « Si je parviens à mieux gérer mon temps, j’éviterai des retards dans mon travail » 

ou encore, 

      « Avoir une meilleure confiance en moi, m’évitera à l’avenir de renoncer aux bonnes opportunités qui me passent sous le nez » 

   À contrario, la catégorie des « J’acquière » s’expriment différemment. Leur mode d’expression se caractérise par ce style : 

      « En renforçant ma persévérance, j’acquerrais une combativité même face aux obstacles les plus rudes »

      « Si j’entreprends de changer de poste, j’obtiendrai un meilleur salaire »

  

coche.jpg # Les uns « galèrent », les autres « solutionnent » 

   Un second aspect qui m’a sauté aux yeux est que le groupe des « J’évite » rencontraient fréquemment les plus grandes difficultés à obtenir les changements espérés. L’échec est souvent lié à leurs démarches. 

   Alors, que le groupe des « J’acquière » obtiennent à un moment ou à un autre des résultats conformes à leurs attentes. La réussite est leur horizon. 

   Pourquoi un tel résultat aussi différent ? 

   J’ai posé un jour la question à un expert en sémantique. Sa réponse m’a stupéfait. 

   La cause remonte à notre enfance. Quand on nous présentait un « avantage », ou encore un « gain » nous étions capable de mobiliser toute notre énergie pour l’obtenir. En revanche, dès qu’il s’agissait « d’éviter de », ou de « perdre quelque chose », nos potentialités avaient tendance à se verrouiller. 

 

coche.jpg # Les « j’acquière » ont plus de punch et de réussite 

   Très franchement, si vous ressentez le besoin de changer de carrière professionnelle et que, vous en parliez ainsi :

       « Il faut que j’envisage de changer de job, sinon avec les difficultés de mon entreprise en ce moment m’évitera de me retrouver sur la liste des licenciements » 

   Ce mode d’expression est bien reçu par vos potentialités mais ne mobilisent que très faiblement vos capacités de volonté et d’ambition. Comprenez que vos ressources auront tendance à s’inhiber dès lors ou il s’agit d’éviter ceci ou cela…

   Vous aurez tendance à remettre à plus tard, à vous sentir manquant de conviction devant un futur employeur pour chercher un nouveau job. 

   De la même manière, si au contraire vous vous induisez ne mode « J’acquière », par exemple : 

      « Il faut que j’envisage de changer de job. Cela permettra d’acquérir plus d’expérience et donc une meilleure qualification. C’est une bonne initiative pour augmenter mon revenu » 

   Remarquez que cette seconde façon d’envisager un changement d’emploi motive infiniment plus. Votre enthousiasme et votre force de conviction et votre capacité de réussite seront décuplés. Vos potentialités ont bien reçu 5/5 votre demande. 

 

coche.jpg « Dis-moi comment tu te parles et je te dirai qui tu es » 

  Certes, il n’y a pas que les « J’acquière » ou « j’évite » comme manière d’exprimer une volonté de changement.

  Soyez désormais plus attentif à votre façon d’alimenter vos priorités. Le faites-vous en mode « j’ai le désir » ou bien en mode « pour ne plus vivre telle ou telle situation inconfortable ». 

  La bonne nouvelle est que l’on peut à tout instant modifier sa manière de vouloir. Il me faut souvent quelques secondes pour redonner enthousiasme et volonté nouvelle chez une personne que je coache en changeant son expression : afin d’éviter de… en  … pour acquérir.

Pensez-y la prochaine que vous aurez des velléités de changements dans votre existence… 

(c) Didier Pénissard

Rouleaux Universels de la prospérité

Rouleaux Universels de la prospérité

 Comment Vous ouvrir la voie de la Prospérité dans votre vie

 

_

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

  
Tags: , ,