Estime de soi 5 solutions pour la renforcer vraiment

6
536

  Estime de soi ! 5 solutions pour la renforcer vraiment

comment renforcer son estime de soi
Un déficit d’estime de soi peut trouver son origine dans des brimades étant enfants. mais aussi des étiquettes données par d’autres personnes auxquelles nous avons acceptées

Parfois, le manque d’estime de soi (ou de confiance en soi) découle d’une carence d’expérience.

  Par exemple, si vous redoutez le test de vous présenter lors d’une réunion devant un groupe de personne ou pour donner un discours – et que vous ne l’aviez jusqu’ici jamais fait, il est normal d’avoir peur.

  Mais lorsque vous avez répété plusieurs fois ce type d’expérience, sachez que votre peur laissera peu place à de la confiance. Car ce sentiment de crainte changera à mesure que vous apprenez de l’expérience précédente.

  Or plus vous expérimentez ce que vous craignez le plus et plus la confiance en soi remplacera cet état émotionnel qui vous empoisonne la vie.

  Parfois, un manque d’estime de soi peut engendrer un fort sentiment d’insécurité intérieure. Pour autant, ce sont pour la plupart de faux sentiments. Il est donc nécessaire de détecter ces zones de convictions erronées pour tenter de les éradiquer de votre esprit subconscient (le siège de vos habitudes et vos croyances).

  Car si vous ne partez en chasse de détecter la cause de vos peurs, vous aurez tendance à ne pas pouvoir vous affirmer dans des situations qui l’exigent. Il peut aussi y avoir quelques résistances à ne pas vous dévoiler à vous-même.

   Ce phénomène est appelé « zone d’ombre ». Il consiste à chercher par des moyens psychologiques détournés (refus de voir la vérité en face) à s’auto refuser par je ne sais quel mystère de la personnalité humaine à ce que la source de nos peurs ne soient révélées à sa propre conscience.

  Si votre déficit d’estime de soi provient de sentiments douloureux provenant de votre passé que vous hébergez en vous-même, sachez qu’il n’y a rien d’anormal à ressentir ce sentiment. Mais il s’agit bien d’un ressenti naturel et que vous pouvez et devez changer cela.

Coaching estime de soi
« 9 individus sur 10 qui souffrent d’un déficit d’estime de soi trouve la cause dans :
« Ils mettent la barre trop haut dans leurs ambitions professionnelles, sociales, sportives, ect. Si vous êtes dans ce cas, il vous suffit de baisser un peu votre niveau d’exigence… Et votre estime de vous sera meilleure.

#  La révolution de l’estime de soi

  Maintenant abordons comment développer la force de changer. Prenons des exemples concrets !

 

  1. Si vous craignez que des personnes voient une de vos insuffisances (ou un défaut physique) , vous aurez beaucoup de difficultés à vous affirmer. Votre défaut ou cette vulnérabilité pourraient provenir de votre apparence physique (votre taille, un bec de lièvre, etc.), ou encore votre manque d’instruction…

  La solution consiste à vous rappeler que des centaines de personnes, ayant elles aussi des défauts physiques (parfois majeurs), ont tout de même été très appréciées. Pensez à certains artistes connus comme le regretté SIM avec son physique atypique.

  Si vous souhaitez construire une solide confiance en soi, votre objectif initial consiste à formuler une compréhension réelle de vos forces et de vos insuffisances. Vous devrez pour y parvenir franchir une étape décisive et regarder en vous-même pour savoir où et comment vous vous sentez vulnérable.

  1. Si étant plus jeune, vos parents ont été le principal facteur déterminant de la construction de mauvaise estime de vous, cessez de le subir. Il y a bien entendu des cas extrêmes, comme des jeunes ayant été mal traités, battus par un parent. ils seront à l’âge adulte des individus qui penseront qu’ils ne sont pas utiles à la société – et que leur avis ne compte guère. De la même façon, si un jeune se sent constamment brimé ou harcelé en le conjurant d’être un enfant parfait pour être accepté, tôt ou tard ils développera une image de lui-même pitoyable.

=> écoutez ici le podcast 5 solutions pour renforcer l’estime de soi

  La solution est de modéliser les personnalités (et elles sont nombreuses) qui ont su évoluer et réussir leur vie malgré ce lourd passé. Je vous invite lire des biographies de Johny Halliday qui a vécu ses premières années dans la rue par un père qui l’avait abandonné. Ce jeune qui était prédisposé à vivre toute sa vie dans la misère avec une image détestable au-début a réussi à atteindre la gloire en apprenant à mieux s’aimer.

  1. Si lorsque vous étiez plus jeune vous avez été « bombardés » par des critiques acerbes et quasi perpétuelles de vos anciens camarades de classe à l’école, vous risquez encore d’en souffrir. Les effets peuvent aujourd’hui engendrer des problèmes d’identité qui sont apparus au moment de votre adolescence.

  La solution consiste à vous libérer de ces « étiquettes » que l’on vous accolées injustement. Dites-vous souvent et à chaque fois que votre esprit tente de vous emmener sur le terrain de l’auto critique dévalorisante :

  « Je suis (opposez l’inverse de la pensée négative qui vous a traversé l’esprit) ». Par exemple si un doute vient vous assaillir et que vous pensez soudainement :

  « Je suis un bon à rien » ; immédiatement substituez cette formulation mentale par son opposé : « Je suis capable de (nommez ce à quoi correspond votre situation) »

  1. Une mauvaise estime de soi peut souvent résulter d’un parent brutal dans ses propos et culpabilisant. Si vous alimentez le sentiment de vous sentir inutile, ceci peut se manifester de différentes manières. La conséquence est que vous avez peut-être accepté le « rôle du perdant ».

  Par exemple, l’individu qui s’attend toujours à ce qu’il soit une victime se sentira impuissant pour changer quoi que ce soit à son sujet. Car, l’apitoiement sur soi fournit une excuse redoutable pour empêcher d’accepter la responsabilité de votre vie.

  Il existe aussi la personne victime de son propre perfectionnisme exacerbé qui se met une pression intenable chaque jour dans tout ce qu’il fait – et qui rappelle continuellement à d’autres personnes ses réalisations pour ressentir l’approbation des autres.

   Ce dernier sera en permanence sous le sentiment d’être jugé. La conséquence sera qu’au fond de lui-même, il vivra dans une forme de terreur psychologique, sera inquiet que sa véritable personnalité sera dévoilée.

  La solution consiste à pardonner vos parents en premier lieu. Car, tant que vous alimenterez du ressentiment envers vos parents (ou éducateurs) vous n’évoluerez pas. Ceci peut vous sembler difficile à première vue. Pour autant apprendre à pardonner est la condition fondamentale pour ne plus vous sentir une victime.

  1. Si vous souffrez de problèmes d’identité qui ont tendance à vous épuiser. C’est peut-être en raison de votre excès d’exigence de vous-même. C’est une tendance extrême qui doit vos alerter par un changement de comportement en vous raisonnant que ne plus vous soucier de l’apparence que vous voulez donner à tout prix.

« Rien ne peut avancer avec ce sentiment nauséabond qui consiste à vous pénaliser continuellement en vous dévalorisant ».

  Tout ceci vous pousse fréquemment à être furieux envers votre personne. Parfois vous vous sentez indigne d’en être arrivé là où vous en êtes.

  La conséquence est que vous vivez fréquemment avec un problème pour gérer l’autorité des autres. Ce qui engendre des conflits dans vos relations avec vos collègues, chefs, etc.

  La solution se situe dans l’arrêt de vous blâmer sans cesse. Rien ne peut avancer avec ce sentiment nauséabond qui consiste à vous pénaliser continuellement en vous dévalorisant.

  Vous êtes une personne unique !

  Personne d’autre que vous possède vos talents, vos potentialités, votre identité. Or ce qui est rare est toujours précieux. Revendiquez votre rareté et votre estime de soi en profitera allègrement.

  C’est en lançant sincèrement cette auto-exploration de vous-même, dans un endroit calme et confortable que vous pourrez considérer ces points et ces causes de votre déficit d’estime de vous-même.

  Il se peut que momentanément vous ressentiez les effets secondaires de ces auto questionnements. Il n’est pas rare que ces souvenirs enfouis peuvent engendrer des bouffées d’émotions douloureuses.

  Mais rassurez-vous, cela ne dure jamais très longtemps et évite de refouler ces sentiments. C’est le signe que vous avez touché le « point sensible » de la source de votre déficit d’estime de soi.

   Il est alors temps pour vous de mettre en place les solutions présentes dans cet article.

© Didier Pénissard Coach

Les clés de la confiance en soi
Programme de 3 semaines dirigé par Didier Pénissard coach pour atteindre un haut niveau de confiance en soi

Donnez-moi 3 semaines pour faire de vous une personne confiante en elle => je découvre ici

solution peur du regard des autres

Comment vaincre la peur du regard des autres => la solution ici

 

.

Plan du site  –   Page d’accueil   –   Boutique du club
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

6 Commentaires

  1. Bonjour Didier,

    Ce que vous dites est très intéressant sur le manque d’estime de soi et de perte de confiance en soi. J’ai écouté votre conférence sur la peur du jugement des autres et lu aussi vos conseils de cet article sur l’estime de soi. Je comprends mieux maintenant d’où vient cette crainte de ne pas être à la hauteur, ce manque de confiance.

    A bien y réfléchir je pense que ce manque de confiance vient en grande partie de mon enfance où j’ai ressenti un certain abandon par mon père et mon adolescence où je me suis sentie rejetée par ma mère. Ne comprenant pas ce rejet, j’ai beaucoup culpabilisé. J’essayais de répondre à ses besoins, ses souhaits pour qu’elle communique de nouveau avec moi, en vain.
    Du coup cela m’a amenée progressivement à taire mes envies, mes besoins. J’y ai renoncé au profit de ceux des autres pour ne pas être rejetée. J’ai compensé ce manque au travers des envies que les autres exprimaient au point que je ressentais leurs besoins comme étant les miens. Je me mettais à leur place.

    Je comprends qu’en fait j’ai choisi de me “dépersonnaliser”pour que ma mère me considère et cela n’a pas fonctionné. J’ai reproduis ce schéma sans le vouloir dans ma vie active, ce qui m’a valu pas mal de désillusion puisque ma hiérarchie m’ignore comme le faisait ma mère. Je sais que les raisons pour lesquelles ma mère s’est comportée de cette manière appartiennent à son histoire, je n’y suis pour rien et ne lui en veut pas. Je constate cependant que je ne suis toujours pas complètement libérée de ce manque de confiance. J’en ai pris conscience mais j’ai encore beaucoup à faire pour mon développement personnel.

    Ce devrait être un devoir pour chacun de nous de savoir qui on veut être et ce que l’on veut faire vraiment. Ce qui demande d’être effectivement confiant.

    Je ressens un vif besoin d’authenticité et de progresser. J’ai entamé certaines actions en ce sens (études, préparation de concours) mais il y a toujours cette problématique liée au manque de confiance. Peut-être que l’hypnose dont vous parliez lors de votre conférence peut être une solution ?

    Merci à vous
    Lydia

    • Bonjour Lydia, vous avez employé dans votre post un mot qui m’a fait « tilt » en le lisant : dépersonnaliser. c’est tout-à_fait un signe que vous n’être pas vous-même. Or, il y a de grande probabilité que vous êtes comme les autres vous demandent d’être (vivre, penser, agir, réagir)…
      Et si c’est le cas, alors oui votre propre estime de vous-même en est très affectée. C’est sans doute la raison pour laquelle vous vous êtes retrouvée dans la vidéo « peur du regard des autres ».
      Prenez le problème à bras le corps, car sinon, il aura tendance à s’aggraver avec le temps. Le programme https://www.developpement-personnel-club-boutique.com/peur-detre-juge-solution/
      Correspond bien à votre sollicitation.
      Bien à vous
      Didier Pénissard coach

  2. Oui puisque tu aimes nos avis voici le mien . Comme le dit un jeune homme qui est revenu de loin on peut bien avoir brisé l’arbre mais on n’a pas pu en arracher ses racines ainsi tout ce que nous avons réussi à sauver dans nos vécus personne ne pourra nous l’enlever .

    On continue d’aérer la terre Mère même si nos racines ont été fragilisées très longtemps . On peut même espérer montrer à beaucoup de personnes ce que c’est que de se redresser quand on n’a que la force de ses bras et de ses poignets pour mettre à terre ceux qui veulent encore t’éprouver ❣️
    À bientôt
    Marie Philippe C

  3. je me fixe des objectifs mais je n’arrive toujours pas les atteindre. Surtout je n’ai pas confiance en moi et j’aimerai vraiment avoir confiance en moi

    • Bonjour, le manque de confiance en soi à pour plusieurs conséquences dans vos objectifs de vous bloquer dans des initiatives importantes. or, lorsque l’on a peur d’avance, peur d’agir (c’est souvent le symptôme), alors il faut vous tourner vers de vrais solutions. Par exemple, repensez souvent à vos « petits objectifs (mêmes modestes) que vous avez réussi dans le passé – et aussi loin soit-il ? Aussi, baissez niveau de vos objectifs est moyen efficace pour moins ressentir la peur d’agir. En ayant un objectif plus facile à atteindre, c’est comme vous donnez des mini défis qui vous aideront à dépasser votre manque de confiance en soi. Mais je suis conscient que cela ne suffira pas ! Il faut prendre le problème à bras le corps. je vous invite fortement à suivre mon programme que je vous indique sur ce lien :
      https://www.developpement-personnel-club-boutique.com/avoir-la-confiance-en-soi-absolue/
      C’est la solution la plus pertinente et puissante qui existe pour votre problème.
      Votre Bien Dévoué,
      Didier Pénissard coach

  4. bonjour je viens de lire vos articles, j’ai apprécié, je suis en phase de reconstruction personnelle et à la recherche de mon moi intérieur . du côté professionnel, tout se passe très bien, j’ai trouve un équilibre, et je m’affirme car je connais très bien mon sujet .

    C’est plus du côté relationnel personnel que je perds mes moyens, en vous lisant et appliquant quelques conseils que vous donnez, j’ai plus réalisé qu’en fait j’ai un manque de confiance en moi et surtout que mes relations antérieures ont été nocives pour moi.

    Mais maintenant que je le sais, je vais pouvoir me relever même si tout est encore un peu flou . M’ayant fixé des objectifs c’est déjà un pas vers l’avant, je vous remercie des conseils que vous donnez et je pense qu’ils sont importants et que plus de personnes devraient venir les lire

    Au plaisir de vous lire
    Laurent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*