Comment surmonter la peur de l’échec podcast

3
582

Que faire pour dépasser la 
peur de l’échec ?
.

Peur d'échouer solution
La peur de l’échec peut vous paralyser dans vos initiatives Mais tout dépend de votre regard sur l’échec pour apprendre à dépasser et surmonter cette crainte.
Vous vous sentez terrorisé par la possibilité d’échouer ? Vous fait tellement peur que cela vous tétanise ?
.
Je comprends, pendant longtemps je n’osais pas avancer vers mes projets et mes rêves à cause de ma peur de l’échec. Alors je ne faisais rien car la seule façon de ne pas échouer et de ne pas essayer. Depuis, j’ai réussi à vaincre cette peur et je me sens libre de poursuivre mes rêves ! Je vous dévoile les clés qui m’ont aidé et qui ont changé ma vie..
.
“Le véritable échec n’arrive
que lorsqu’on arrête d’essayer”
.
.Le véritable échec n’arrive que lorsqu’on arrête d’essayer

# Qu’est-ce qu’un échec ?.

Déjà commençons par le commencement, qu’est-ce donc qu’un échec ? L’échec c’est le fait de ne pas atteindre un objectif. C’est le fait de ne pas obtenir ce qu’on veut. À quel moment est-ce que ça arrive ?
.
Le véritable échec n’arrive que lorsqu’on arrête d’essayer. Concrètement, on ne peut pas dire qu’on échoue tant qu’on continue d’essayer. Un échec n’est pas forcément définitif.
.
“L’échec fait partie intégrante de notre réussite. L’échec, c’est l’envers de la réussite”, disait Adonis
.

=> écoutez ici le podcast Comment surmonter la peur de l’échec ?

.
Est-ce qu’on peut dire qu’un enfant à échouer à faire du vélo quand il est tombé la première fois? Non, il échouera que s’il ne persévère pas. Il finira par arriver à faire du vélo, personne ne doute de cela.
.
“Après un échec, on apprend sur nous-même, on apprend ce qui marche
et ce qui ne marche pas…”
.

# En quoi l’échec est positif ?

.
   L’échec est même (parfois) quelque chose de positif. Vous ne me croyez pas ? Je sais, ceci paraît complètement contre-intuitif. L’échec est quelque chose de positif, car il nous apprend toujours quelque chose.
.
On apprend sur nous-même, on apprend ce qui marche et ce qui ne marche pas. On a alors l’opportunité de devenir plus fort, plus futé, de faire intervenir son intelligence et son adaptabilité pour surmonter l’obstacle.
.
On progresse et on avance. Sans les échecs nous resterions toujours au même endroit. Ce sont grâce à eux que nous pouvons évoluer.
.
Reprenons l’exemple de l’enfant qui apprend à faire du vélo. Il va tomber encore et encore. Mais, ce qui est génial c’est qu‘à chaque chute il apprend. Il trouve son équilibre et apprend à coordonner ses mouvements pour réussir. S’il ne tombait pas, il n’aurait pas assez de force, d’équilibre et de coordination pour y arriver.
.
Chaque chute lui donne une leçon à la manière d’un professeur. C’est ce que font les échecs, ils nous aident à avancer sur le chemin de la réussite.
.
Cesser d'avoir peur de l'échec
Tout le monde à un moment ou un autre rencontre des étapes d’échecs. Toutefois, il est nécessaire de ne pas se laisser figer par la peur de l’échec afin de rebondir après l’épreuve et en sortir plus fort.
.
# Comment se fixer des objectifs pour réussir ?
.
   Pour savoir si ce que vous faites est une réussite ou un échec, vous devez vous créer des objectifs qui suivent la méthode SMART. La méthode SMART permet de se fixer des objectifs:
.
* Spécifiques: avec le plus de détails possibles.
* Mesurables: pour qu’on puisse mesurer son avancée et savoir quand on a réussi.
* Ambitieux: un bon objectif doit être un challenge
* Réalisables: il doit être faisable sinon vous allez procrastiner.
* Temporellement Définis: vous devez définir une date limite.
.
Par exemple: ” Je veux être riche” n’est pas un objectif SMART. Par contre ” Je veux avoir gagné 50000€ d’ici un an” est un objectif SMART.
.
Je vous dévoile toutes les clés pour réussir dans l’article: “Comment atteindre vos objectifs à coup sûr en 7 étapes concrètes”
.
Avec des objectifs bien définis vous pourrez faire la part des choses entre un échec et une réussite. Rappelez-vous, vous n’échouez vraiment que si vous arrêter d’essayer. Si vous n’avez pas réussi dans le temps imparti, donnez-vous plus de temps ou bien modifiez votre objectif, mais n’abandonnez pas.
.
Le fait de vous donner une date limite vous donnera la motivation et vous poussera à passer à l’action pour atteindre votre objectif. En effet, il est important de ne pas procrastiner pour avancer. Pour vous aider à éviter la procrastination, je vous dévoile mes 3 astuces anti-procrastination.
.
# L’exemple de Walt Disney:
.
   Avant d’être mondialement connu pour sa réussite incontestable, la vie a été difficile pour cet homme (mais c’est un parfait exemple d’un artiste qui su surmonter la peur de l’échec) => lire sa biographie ici :
.
  • Il a grandi dans une famille pauvre,
  • Son père était violent,
  • Il n’a commencé l’école qu’à 8 ans,
  • A 16 ans, il est recalé pour entrer dans l’armée,
  • A 19 ans, il crée une société avec un ami qui fait rapidement faillite,
  • A 21 ans, il lance une société de court métrages animés, 2 ans après la société dépose le bilan,
  • Il a été renvoyé d’un poste de rédacteur sous prétexte qu’il manquait d’imagination,
  • Avec son frère il monte une entreprise d’animation: Disney Brothers Studio, ils arrivent à signer un contrat pour 12 films. C’est le début de la création des studios Disney,
  • A 27 ans, à cause d’un différend avec Universal, il perd la moitié de son équipe,
  • Il crée ensuite Mickey,
  • Les deux premiers court métrages de Mickey sont des échecs,
  • Il a pour projet de créer un long métrage : Blanche neige et les 7 nains. Personne ne croit en son projet. Ce projet durera 3 ans et failli ne pas voir le jour,
  • Blanche-neige est un succès fulgurant,
  • A 40 ans, le personnel des studios Disney se met en grève,
  • A 53 ans, le nouveau rêve de Disney est de créer un parc d’attraction,
  • Il dépense tout son argent pour réussir à lancer son projet,
  • A l’ouverture du parc, 2 ans plus tard, le succès est au rendez-vous.
    .
Walt Disney est un grand exemple pour chacun car il a su surmonter tous les obstacles pour se hisser au rang de légende. Il a eu une enfance difficile et il a travailler dur pour réaliser ses rêves. Il a échoué souvent en chemin mais il n’a jamais abandonné. Il a trouvé des solutions pour se relever sans jamais cesser d’y croire. Son parcours prouve que les échecs sont porteurs de grandes leçons qui mènent vers la réussite.
.
“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager”.
Walt Disney
.
..
Peur d'échouer
Échouer fait partie de la vie. Affronter ces périodes et savoir les gérer pour mieux les dépasser fait partie de la panoplie de celui qui veut au final réussir et surmonter la peur de l’échec, tout en cherchant à retenir les leçons utiles de cette expérience.
# Comment surmonter la peur de l’échec “en célébrant” ces derniers ?
.
  Les échecs font partie du chemin de la réussite. Vous ne pouvez pas réussir sans échouer de temps en temps. Célébrez les échecs, ce sont eux qui vous pousseront à donner le meilleur de vous-même. Ils vous guident vers le bon chemin.
  Si ça ne marche pas d’une façon, ceci veut dire que la méthode utilisée n’est pas la bonne. Recommencez en gardant à l’esprit les leçons apprises et faites toujours mieux.
.
   La peur est une émotion paralysante. Bien sûr, si vous ne faites rien, vous ne risquez pas d’échouer. Mais ne rien faire n’a jamais mené nulle part.
.
“Il est difficile d’échouer. Mais il est encore plus difficile de ne pas avoir essayé de réussir”.
.
Pour progresser, il faut sortir de sa zone de confort et ça fait peur. La peur nous envoie un message, écoutez le et allez-y quand même. Vous serez fier de vous d’avoir eu le courage d’oser.
.
“J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre”.
Nelson Mandela
.
Pour avoir le courage de prendre des risques et d’affronter vos peurs vous devez apprendre à gérer vos émotions. Les émotions ne sont que des vibrations qui traversent votre corps. Ces émotions sont créées par vos pensées. Or, ces mêmes pensées sont sous votre contrôle. Vous avez le choix de penser différemment pour ressentir une émotion différente. Pour ne plus avoir peur, trouvez une pensée alternative à celle qui crée la peur.
.
Par exemple: au lieu de penser: “Je n’y arriverais jamais, je n’ai pas ce qu’il faut”, choisissez de penser: “Je vais essayer quand même, tant pis si j’échoue, au pire j’apprendrais quelque chose”.
.
Vous apprendrez toujours quelque chose qui fera la différence entre l’échec et la réussite future.
.
“Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends”.
Nelson Mandela
.
La peur de l’échec est souvent liée à notre peur du regard des autres. On se dit alors :
“Qu’est-ce qu’on va penser si j’échoue”,
“Les autres vont penser que je ne suis pas à la hauteur”,
“C’est la honte si j’échoue”…
Ce que pensent les autres les regarde” ;  Cela ne doit pas vous empêcher de tenter et d’essayer. L’avis des autres n’est que la vie des autres.
.
***********************************************************************.
***********************************************************************
.
En effet, ce que pense les autres n’a rien à voir avec vous. Ça dépend de leur histoire, de leurs croyances, de leur éducation… Chaque personne aura un avis différent sur vous et ce n’est pas sous votre contrôle. Je vous partage les clés pour mettre de côté l’avis des autres dans l’article: “Libérez-vous du regard des autres”. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur ce que vous voulez créer et oublier la peur du jugement.
.
“… Quand vous échouerez (parce que ça arrivera forcément), n’abandonnez pas et continuez à avancer…”
.
Conclusion :
.
   Vous aviez une peur bleue de l’échec ? C’est tout à fait naturel. À la place, vous pouvez décider de croire que les échecs vous rendent service, qu’ils vous aident à trouver votre chemin et qu’ils sont nécessaires pour apprendre les leçons qui mènent au succès.
.
Avec cet état d’esprit vous n’aurez plus peur d’échouer. Vous saurez que chaque échec est une opportunité d’apprendre. La peur est une émotion que vous pouvez contrôler. Faites preuve de courage et oubliez le regard des autres, vous pourrez ainsi surmonter la peur de l’échec.
.
Quand vous échouerez (parce que ça arrivera forcément), n’abandonnez pas et continuez à avancer. Je vous partage les conseils d’un grand sage dans l’article: “Comment rebondir après un échec: les conseils de Nelson Mandela” pour vous aider à continuer d’avancer vers vos objectifs et vers vos rêves après un échec.
“Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme”.
Winston Chruchill
.
Marie-Anne SARS

(Article blogueuse invitée)
Marie-Anne SARS

Site Web de l’auteure

.
Comment convaincre et persuader les autres
Didier Pénissard Coac directeur de developpement personnel club

3 conseils de Didier Pénissard Coach pour surmonter la peur de l’échec :

A mes débuts (il faut que je vous en parle), j’avais une tendance à refuser de m’engager.

  Un jour, j’ai même falli perdre une occasion de décrocher un emploi bien payé … Par peur de l’échec (je l’avoue).  Le patron en question m’avait contacté car il me connaissait depuis plusieurs années.

  « Didier, je t’offre ce poste et tu auras un meilleur salaire que là où tu bosses »  C’était tentant  en effet !   Mais, lorsque le soir (discrètement) je me suis rend chez cet employeur, j’ai constaté un tout autre mode de travail.

  Le doute s’installe en moi et la peur d”échouer dans ce nouveau job s’empare de moi.    Avec quelques nuits blanches à la clé. Or, plus la date avançait pour donner ma réponse et plus cette peur de l’échec me tenaillais.

  Du coup, j’accepte le poste tout de même.(mais la peur au ventre).   Quelques semaines à me familiariser avec la nouvelle organisation, et 6 mois plus tard,
j’étais devenu responsable commercial du groupe.

  Si la peur de l’échec vous paralyse, alors il vous faut réagir.  Alors, réagissez en ne laissant pas cette crainte vous priver des belles opportunités.

   Voici un ajout et une réflexion à cet article (dont je remercie Marie-Anne SARS pour sa contribution au club) :

 “Je partage l’analyse de Marie-Anne sur le fait que nous rencontrons tous à un moment ou un autre une (des) situations d’échec. Ceci fait partie de la vie. Toutefois, la peur de l’échec est parfois plus impactante que l’échec lui-même. En d’autres termes, lorsque nous craignons d’échouer dans un projet, une tentative ou autre situation, nous pouvons demeurer tellement sur nos gardes que nous finissons par … ne plus prendre d’initiative. 

La conséquence est pire que vivre un échec, car nous avons loupé une leçon utile pour avancer et progresser. Mon conseil pour dépasser la peur de l’échec se situe sur 3 plans:

  1. Prévoyez toujours un plan B : ce qui signifie que lorsque l’on a vécu un échec, le plus dure est de posséder une stratégie pour rebondir. Le problème est que nos émotions négatives peuvent nous envahir et bloquer le processus de discernement à ce moment-là. Si vous prévoyez à l’avance un plan de secours, vous serez plus forgé à bien réagir lorsque vous échouez dans votre tentative.
    .
  2. Repensez à vos succès passés : Nous avons tous vécues des situations où nous sommes sortis victorieux. Comme des souvenirs enfouis dans votre esprit et votre mémoire, ressortez dans votre conscience votre “catalogue des succès“. Vous y puiserez l’enthousiasme et l’énergie du rebond nécessaire pour repartir du bon pied.
    .
  3.  Tentez de modifier le langage de l’échec en le rendant moins paralysant. Par exemple en changeant la sémantique du mot “échec” en “expérience” ou vécu. Si vous vous parlez en vous disant  : “J’ai appris de cette expérience“, vous transmettez à votre cerveau un toute autre signal que le message “Je viens de vivre un douloureux échec”.

En tout état de cause, pour cessera d’avoir peur de l’échec, c’est d’abord dans l’approche psychologique de l’interprétation de ce qui vous arrive qui déclenchera votre mode de réaction ; la peur ou l’énergie réalisatrice.

Didier Pénissard Coach
Directeur de Développement Personne Club

 

Programme complet pour développer votre ténacité
Comment faire face à l’échec ? La meilleure démarche active est de persévérer. Or la persévérance et la ténacité peuvent pour tout un chacun se développer ; Programme complet pour renforcer votre persévérance => je découvre ICI 

 

***

Plan du site   –  Page d’accueil  –  Boutique du club

cadeau_developpement_personnel_gratuitC’est ICI et Gratuit !

3 Commentaires

  1. Bonjour ; Comment faire pour voir les conférences. J’ai vu les sujets abordés et c’est très intéressant. Mais quand je clique les phrases souligner cela ne m’aide absolument pas. Aidez moi !
    Elise

    • Bonjour. Pardon pour le retard de ma réponse. Je pense que la raison est que les email que je vous envoie arrivent dans vos messages spam. Les liens dans ce cas ne sont pas activés. Aussi, pour il vous faut sélectionner (cocher) mes email et indiquer à gmail (cochez sur le carré à gauche de mon email) et indiquez sur le bouton “ceci n’est pas un spam). Le mail devra alors arriver dans votre messagerie et les liens seront actifs pour accéder à mes vidéos, cours et articles et autres podcasts sur le développement personnel.
      Votre Bien Dévoué,
      Didier Pénissard
      Tél : 09 70 408 661

  2. UN GRAND MERCI Didier pour ces judicieux messages c’est un bonheur de recevoir d’aussi judicieux conseils
    Merci et Belle Vie à vous
    Annie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.