» Comment trouver sa voie ?
Cet ingrédient mystère qui va changer votre vie » 

"Comment trouver sa voie ? Cette question concerne tous les êtres humains à un ou plusieurs stades de leur vie"

« Comment trouver sa voie ? Cette question concerne tous les êtres humains à un ou plusieurs stades de leur vie »

  Tout d’abord, si vous pensez que trouver votre voie est une notion pragmatique dans laquelle vous devez chercher ce à quoi vous êtes déjà bon (et avez développé le plus de compétences),…

   … alors, continuez sérieusement à lire la suite !

   Quand on pense  » trouver sa voie » on pense travail car il faut que ça paie tout ça !

   Oui, c’est tout à fait pertinent. Trouver une voie dans laquelle vous ne pouvez pas travailler est assez casse figure pour rester poli. Ce n’est surtout pas recommandé de tomber dans les travées que l’argent n’est pas important, que c’est sale et que ça retire toute l’amabilité du geste de se faire rémunérer.

   On peut fermer les yeux sur des générations encore en restant pauvre. Et en ne développant rien avec cet état d’esprit ou on peut se faire a l’idée que l’argent c’est ce qui nous tient toutes et tous en vie.

   J’ai connu comme vous tous, j’en suis sûre beaucoup de personnes qui font un métier qualifié « d’alimentaire »:

   Oh moi ? Non je ne fais absolument pas ça par passion ni affection il faut que je mange voilà tout ! .

   Il n’y a rien de mal à ça, avec comme conditions qu’il y ait un plus gros plan derrière, que ce ne soit qu’une passerelle vers ce que vous désirez vraiment.

« D’autres ne se posent jamais la question
et savent qu’ils ont toujours su ce à quoi ils
étaient destinés »

#   Pour en exercer un métier il est vrai qu’il faut des compétences, ne nous en cachons pas non plus

 

   Tout ce début de réflexion est bien terre à terre je vous l’accorde, mais ce sont des lois auxquelles nous obéissons.

   Cette question concerne tous les êtres humains à un ou plusieurs stades de leur vie. Certains finissent par trouver que ce soit très jeune ou très vieux. D’autres ne se posent jamais la question et savent qu’ils ont toujours su ce à quoi ils étaient destinés – et malheureusement beaucoup de trouvent jamais.

   Mais c’est une préoccupation majeure qui cause énormément de vies brisées et de personnes déprimées. Trop de personnes que j’ai rencontrées m’ont dit:

  « je ne sais pas ce que j’aime, j’ai beau essayer plein de choses différentes ça ne me convient pas et puis je n’ai pas de talents ».

   Étant auteure et trilingue, j’ai également beaucoup entendu des personnes me dire que j’avais une prédisposition ou un talent inné pour en être là où je suis. Comme si d’un coup de baguette magique, il était possible d’apprendre une langue et écrire des romans de façon excellente.

   Tout demande du travail, mais tout n’est pas faisable avec qualité si l’on n’aime pas cela.

   Avant de donner l’ingrédient mystère, je vais m’étendre sur ce que signifie vraiment trouver sa voie dans sa globalité. Rassurez-vous sur ce sujet, vous la trouverez à votre rythme.

« lorsqu’on trouve sa place
on est bien plus serein »

#   Le problème avec l’image que donne trouver sa voie est qu’il n’y a qu’une voie à emprunter, un chemin unique

 

  Je ne sais pas pour vous, mais quand je pense à cette phrase, j’imagine un champ ensoleillé avec une ligne de terre qui va tout droit en verticale vers le ciel bleu et que ce sera paisible.

   S’il y a bien une chose vraie c’est que lorsqu’on trouve sa place on est bien plus serein. Dans un premier temps on sait où orienter ses recherches, qu’elles questions poser et à qui et on peut se garantir un parcours de qualité en comparant les expériences.

   On peut s’éloigner de l’échec ou avoir une force herculéenne pour rebondir si cela arrivait ! Dans un second temps viendrait ce sentiment d’être utile.

   En effet, il est tellement mais tellement facile de savoir faire plein de choses !

   A l’ère de l’information dans laquelle nous sommes on est submergés de tutoriels pour être beau, pour être convainquant, pour bien cuisiner, pour se créer un talent artistique qu’on avait pas à la base et j’en passe !

   « Même si je sais te faire un portrait de n’importe qui est ce que c’est vraiment la manière dont je veux exprimer mon appréciation pour les autres ? »

  « Est ce que c’est la manière dont je veux bouger le monde ? Et si pour moi bouger le monde c’était plutôt toiletter de petits chiens sans défense ? »

  « Et si moi ce que je voulais vraiment faire c’est accompagner les retraités dans leur fin de vie parce que  j’estime qu’au retraité devrait pourrir seul et embarrassé chez soi après avoir tant donné de leur temps et de leur amour au monde ? »

  « Même si je le veux, est ce que j’en capable ? »

   Attention, je ne parle pas de capacité en terme de compétence d’apprentissage, mais de bon vouloir psychologique.

   Il y a des choses que l’on ne veut pas faire tous les jours parce que ça crée chez nous une paralysie ou une détresse comme voir une personne en pleine maladie (ou voir des morts par exemple).

 

   Vous me direz  » personne n’aime ça et il faut bien que quelqu’un fasse le sale boulot »Chercher son chemin trouver sa voie est la clé du bonheur

 

   Je vous réponds oui d’accord !

   Mais si c’est pour finir en burn-out dans six mois ou dépressifs parce que vous voyez maintenant la vie comme un grand nuage noir dont il est impossible de sortir, vous pourrez vous féliciter de votre tâche mais à quel prix… 

  … Celui de votre vie ?

   Bien sûr qu’il faut se forcer un peu !

   Mais il ne faut jamais oublier que l’on est tous blessés quelque part parce que ce c’est ce que la vie nous fait constamment ; elle nous blesse pour apprendre à guérir soi et les autres autour de nous.

 

 Le mieux pour vérifier ces interrogations est de plonger dans le bain

 

   Dans l’imaginaire tout est déformé. On pense que l’on sera dégoûté par ceci ou incapable de supporter cela sur une longue période.

   Et si on se lance, on peut remarquer après un an deux ans que c’est toujours fantastique à nos yeux.

   La pratique est d’or. Des choses sont impossibles, ne nous voilons pas la face. Si l’on prend l’exemple d’une indienne pauvre qui ramasse des déchets sur la plage pour survivre et qu’on lui demande :

   « Pourquoi ne pars tu pas en Australie essayer de commencer une nouvelle vie et faire ton premier million d’euro ? »

  Elle vous répondra :  » Vous êtes sur que ça va ?  »

   Ou « Ne vous moquez pas de moi s’il vous plaît. »

   Et elle aura raison ! Elle ne peut pas vous répondre oui bien sûr. Oui il y a des choses impossibles mais selon moi les conditions qui doivent être réunies pour se faire est qu’elles n’aient pas encore de stratégie d’imagination pour se faire et qu’elles ne soient pas assez désirées.

   J’ai créé cette définition de l’impossible parce qu’il tout simplement impossible qu’elle soit fausse, ou pas ?

« Il vous faudra redoubler d’imagination
et y croire plus que quiconque »

   Tant que vous ne l’avez pas imaginé ou désiré assez fort pour résister à tous les obstacles qui se poseront devant vous, il n’y aura rien.

 

   Donc tout d’abord il n’y a pas qu’un seul chemin.

   Parfois il vous faudra emprunter des milliers sentiers différents, qui avec ce qu’ils vous apporteront, vous conduiront à votre mission de vie voir plus loin. Mais, il vous faudra redoubler d’imagination et y croire plus que quiconque !

   Je trouve que cette approche est un très bon début pour structurer son projet une fois qu’on l’a trouvé. Et quand on l’a pas trouvé on fait comment alors ?

   Il faut que cet objectif soit compatible avec le style de vie dont on rêve « aussi » ! Et oui !

   Si je veux devenir coach international du bien être mais que je veux continuer ma petite pause clope chaque trente minutes pendant mes séances avec mes clients en quoi suis-je aligné avec ce que je prône et à quel moment vais-je être pris au sérieux ?

   Je dis trois fois non. Incarner ce que l’on souhaite pour les autres est essentiel. Car, vous la maîtriserez mieux et ça servira de garantie à tous vos prospects ceux qui vous soutiennent.

  Cette étape fait vraiment sens pour ne pas se tromper.

 

  # Êtes vous prêt à devenir une autre version de vous même ?

 

   Vous ferez vous à cette nouvelle identité et si non pourquoi ?

   Posez vous avec un cahier et répondez à ces questions, ensuite relisez vos réponses et voyez si vous vous mentez à vous même. Ce n’est pas une fois que vous serez dans le jus de votre succès et que vous aurez vos premières dizaines de propositions d’émissions de télévision, que vous accepterez et tournerez que vous devrez vous demander :

  « Au fait ? C’est bien ce que je veux de risquer de perdre mon intimité avec mon compagnon et ma vie personnelle ? « 

   Vous serez déjà engagé et il sera difficile de faire machine arrière ! »

    Avant tout que voulez-vous accomplir pour vous même qui n’a rien à voir avec votre mission de vie ?

   Qu’est ce que vous voulez faire de purement égoïste et pas très grandiose quand on y pense ?

   Est-ce que c’est fonder une famille protégée ?

   Ou bien rester à tout prix dans l’anonymat et enseigner ensuite ce que j’ai appris ?

   Maintenant que vous avez saisi tout cela, je vais passer au fameux ingrédient mystère. Je suis sûre que vous n’avez même pas ressenti le suspense avec tout ce que je vous ai expliqué ! Accrochez-vous !

   Je vais vous donner quelques indices. Cet ingrédient est quelque chose que vous ne maîtrisez peut être pas encore, il demande beaucoup d’entraînement, il contredira beaucoup toutes vos pensées logiques et demande une confiance aveugle. C’est l’intuition

   Ne confondons pas intuition et émotions.

   Je ris tellement avec moi-même dans mon propre processus de confiance de mon intuition parce que j’entends mes émotions dans le fond de la pièce avec du pop-corn dans la bouche qui crient :

  « Non je te jure que tu ne le sens pas retourne te coucher ! »

« L’intuition c’est sentir qu’on est plus à sa place
même si personne n’a changé de comportement »

#  Et que c’était ma flemme qui se déguisant en intuition

Trouver sa voie est aussi une question d'intuition

Trouver sa voie est aussi une question d’intuition, car apprendre à écouter sa « voix intérieure » pour découvrir qui nous sommes vraiment »

   Il nous est très peu expliqué de distinguer les deux.

   C’est pour cela que définir l’intuition par ce qu’on « se sent de faire » est une très mauvaise définition.

   Je peux dire que je me sens pas d’aller au travail aujourd’hui et qu’en fait c’est ma flemmardise (ou ma peur de me faire embêter par les collègues) et là je dois prendre d’autres mesures.

   L’intuition est en moi comme une émotion mais, elle n’est pas forcément un torrent d’émotions.

   C’est parfois une voix silencieuse ou une voix dans un silence. Parfois on l’entend qui nous dit d’arrêter net ou de prendre une route plutôt qu’une autre. Parfois c’est une maladie qui apparaît et pas seulement une petite gastro ou une grippe, ou il faut que ce soit systématique.

   L’intuition c’est pourquoi pas manifester quelqu’un qui nous parle, pour nous dire qu’on a l’air vraiment mal en point.

   L’intuition c’est sentir qu’on est plus à sa place même si personne n’a changé de comportement et que le travail n’est pas plus difficile que d’habitude.

   L’intuition ce sont des images ou des souvenirs qui nous viennent à un instant T. Elle sait tout ce qui se cache dans notre subconscient c’est pourquoi il est toujours bon de l’écouter.

   Je vous souhaite vraiment le meilleur et d’appliquer tous ces conseils pour trouver votre voie, malheureusement ça ne se fera peut être jamais automatiquement par un déclic ou une évidence comme beaucoup, ce sera surement une enquête à mener avec vous-même.

   Restez plein d’espoir et n’arrêtez jamais de vous développer.

Celia Berton blogueuse développement personnel

Celia Berton blogueuse développement personnel

(c) Célia BERTON Blogueuse
Article invité

Pour plus de contenus et de formations sur le même thème je vous conseille de visiter mon site en cliquant ici: yellohonu.ajevolution.com .
Et comme je dis »Light on you, light on success »  » Faire la lumière sur soi, faire la lumière sur son succès

 

Accédez à la maîtrise de son esprit avec la puissance de l'autosuggestion mentale

                                                                 Programme d’apprentissage à la maîtrise de l’esprit

« Comment Accéder à la Maîtrise Parfaite de votre Esprit avec la Puissance de l’Autosuggestion Mentale => Je découvre ici

 

 – Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 

Tags: , , , , ,