Comment faire face aux briseurs de rêves et réaliser vos projets

13
298

 » Comment Faire Face aux Briseurs de Rêves et Réaliser vos Projets ? «  

 
Comment faire face aux briseurs de rêves et réaliser vos projets ?
Les briseurs de rêves sont partout et parfois chez nos proches (Source image https://www.flickr.com/photos/35468151816@N01/439239)

    Les « briseurs de rêves » sont partout ! 

   Et, ils peuvent aussi être à vos côtés. Il faut bien se dire que nous ne sommes pas responsables de l’état d’esprit de celles et ceux qui nous entourent. 

   Si nous avons une sœur, un frère une mère hyper pessimiste, alors que l’on étudie les moyens de réussir sa vie, la situation n’est pas chose aisée. 

   Alors, j’aimerai vous expliquer comment parvenir à dépasser ce problème, si vous êtes concerné vous aussi, par cette situation.  

  Voici résumé en 5 démarches,

   — Comment gérer les « briseurs de rêves » –.

 <= écoutez ici le Podcast pour faire face aux briseurs de rêves

 

checkbox.gif   1. N’entrez jamais en conflit avec eux.

   Ils se renforcent de votre opposition. 

   Écoutez-les, et faites mine de prendre note de leur avertissement. Si vous essayez de montrer que vous pensez différemment, ils s’arc-bouteront sur leurs convictions défaitistes.

   Souvenez-vous que lorsque l’on veut trouver une excuse (de son échec, de la difficulté) on la trouve toujours. Les « briseurs de rêve » sont des experts en excuses.

 

 checkbox.gif 2. Mettez-les face à leur absence d’esprit d’initiative !

   Quand ils vous affirment : 

     « Tu vas échouer, ne te lance pas dans ce projet, je le sais »

    Répondez-lui : 

« Je ne savais pas que par le passé tu avais, toi aussi, tenté de réaliser le même projet. C’était quand exactement ? »

   Immédiatement, ils seront en retrait en affirmant que non je n’ai jamais fait cela. S’il se justifie en disant :

      « Oui mais je connais quelqu’un »

       Là encore, demandez-lui « QUI » est cette personne ? »

 

 checkbox.gif 3. Inspirez-vous de vos devanciers 

  Lisez le plus possible de biographies de personnes qui sont parvenues à la réussite, de par leurs efforts et leur obstination.

   C’est le meilleur moyen pour vous inspirer de leurs qualités, et de ne pas tomber sous l’influence déprimante des briseurs de rêves. Vous noterez sans doute que, elles aussi, ont dû faire face à un environnement de proches très négatif. 

 

checkbox.gif   4. Apprenez à vous immuniser ! 

   Développez une « carapace mentale » en  vous immunisant des phrases décourageantes. C’est tout à fait possible !

   Il faut pour cela, vous préparer à entendre ces messages venimeux qui peuvent, si vous ne vous en protégez pas vous affaiblir.

   Pour y parvenir, il est nécessaire de vous programmer mentalement, en vous disant (souvent) intérieurement :

      « Plus je rencontre d’opposition, et plus je suis déterminé à réaliser mon projet ».  

  checkbox.gif 5. Ayez des modèles en tête ! 

  Repensez à des personnes célèbres qui ont connu cette situation.

   Par exemple, Michel Drucker, qui était le cancre de la famille.  Sa mère ne cessait de lui dire qu’il échouera dans la vie à cause de ses mauvais résultats scolaires.  Pourtant, à chaque fois qu’il entendait cela, il se disait : 

    « Eh bien je lui prouverai que moi aussi, je peux réussir ! »  

   En conclusion, il se peut qu’une (ou plusieurs) personne de votre entourage proche, soit un briseur de vos rêves.

    N’en soyez pas déstabilisé ! 

  J’ai connu cela moi aussi et je suis la preuve vivante que l’on peut réussir sa vie, malgré la présence de briseur de rêves. Faites-vous le défi de dépasser ce problème, comme un levier pour être plus motivé. 

 (c)  Didier Pénissard Coach 

La solution pour atteindre ses objectif et réaliser ses ambitions
 » La solution pour atteindre vos objectifs et réaliser vos ambitions  » (licence image stocklib.fr)

>>>Laissez-vous accompagner pour la réalisation de votre ambition avec le programme de coaching pour atteindre vos objectifs personnels =>: www.passeportreussite.com

 

 – Plan du site   –   Page d’accueil   –   Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

13 Commentaires

  1. Ces conseils sont si précieux !
    Le pire ennemi de mon ambition était le roi des briseurs de rêves et l’homme de ma vie ! Je dis » était » car Gràce aux conseils de Didier nous avons travaillés ensemble sur nos oppositions et le résultat est phénoménal. Mon cher époux est devenu un fervent défenseur du positivisme, nous bâtissons notre monde et tout s épanouit autour de nous .
    Merci infiniment Mr Penissard !

    Anne Sophie Hannington

  2. bonsoir monsieur Didier Pénissard premièrement je souhaite un bon rétablissement à votre chère maman;
    j’avoue que moi aussi je suis confronté à ces briseurs de rêves ils essayent la plupart de temps de vous sous estimer on vous disant qu’il est impossible d’atteindre un niveau supérieur et devenir un génie dans son domaine car se sont eux qui sont prisonnier de leur idées négatives limitantes
    Noureddine Noureddine

  3. Parfois, l’individu peut être un briseur de rêves pour lui même par méconnaissance de soi:
    il travaille pour un but pour une période et rencontrant plusieurs difficultés, il renonce à ce but et suit un autre et fait la même chose et ainsi, il devient indécis et n’arrive pas à sortir de ce cercle vicieux
    Lahcen Khomsi

  4. Bonjour Didier,

    Merci pour votre mail et votre vidéo.

    Je suis en parfait accord avec vous. Personnellement, je me « bats » depuis mon plus jeune age !
    Je sais, très bien, ce que cela veut dire. Des bâtons dans les roues peuvent venir de n’importe qui et oui, même des plus proches !

    Je suis la cadette d’une famille de 3. Dès le début, j’ai connu les médecins (je suis née entre Noël et jour de l’an, le 29/12/1967) un orthophoniste, un ophtalmo…

    J’ai du caractère t j’ ai tjs été une « battante » : BEP-CAP agricole Employée de bureau, 1 TUC avec 1 an Capacité en Droit, 1 an chômage, Terminele et enfin 1 BAC G1. Pr le travail, c’était pareil, 7 ans à Paris dans une banque, Bons souvenirs ! et flop, grève de métro, plus de transport pour aller travailler. Déclaration d’une Sclérose-en-plaques à la Fondation ROTSCHILD en 1996. J’ai quitté Paris en 1998. J’ai repris un emploi dans la même banque en province en 2002 tout en étant Invalide 1 ère catégorie jusqu’en 2015 où je suis passée en 2 ème catégorie.

    Et maintenant, plus de neurologue, destructeur de santé avec tous ses « nouveaux » traitements, fini les piqûres journalières, plus de kiné (je me rééduque par moi-même avec une nouvelle alimentation (vive les plantes…), un appareil de Fitness pour la rééducation musculaire, plus de travail (j’ai gardé l’emploi mais pas le poste).

    Résultat : j’ai un meilleur moral, je suis plus Zen ! J’ai toujours su me battre.
    Un grand MERCI ! La phytothérapie et le Développement Personnel m’ont bien aidé.

    Le but d’un vie, c’est de ne pas plier les bras, ne pas s’avouer vaincu. C’est avoir la volonté et la fierté de s’en sortir par ses propres moyens !

    Merci Didier !

    Catherine

  5. Bonjour Didier,
    Merci beaucoup pour votre soutient .
    Je suis tellement heureux de votre conseil car cela m’aide a bien prendre le meilleure décision.
    Meilleurs salutations.
    Nantenaina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*