« 3 règles efficaces pour éliminer le Trac ! »

Comment vaincre le trac avec ces 3 conseils

« Quand la sensation que votre ventre vous tenaille, que votre respiration devient très courte, il est important de reprendre le contrôle. Pour éliminer le trac, la maîtrise de vos émotions s’impose »

 

   Vous devez vous exprimer en public ! Vous allez présenter votre thèse devant des juges ! Vous allez expliquer devant un groupe de commerciaux votre plan de marketing !

   Mais voilà !

   La gorge est sèche, vos mains sont moites de sueur. Vos gestes sont bloqués et votre voix… inaudible ! Vous êtes victime du trac….

  Comment éviter cela ?

 

 

coche.jpg Règle 1 pour gérer le trac : Ne pensez pas à vous !

 

   – Si vous vous tournez vers vous-même en vous « auto-observant », vous allez vous bloquer.  

     Oubliez-vous !

   Pensez à vous intéresser aux autres, à leurs vêtements, leurs différences, leurs attitudes, leurs manières de réagir.

   On a questionné deux groupes de personnes. Le premier se jugeait avoir beaucoup de trac avant de faire une intervention pour parler en public, tandis que l’autre groupe se jugeait avoir un très léger trac.

   Les réponses ont très vite apportées un éclairage du « mécanisme » mental qui se produit et déclenche le trac. Le premier groupe (ceux qui ont un fort trac) se juge en permanence.

   Des questions viennent à l’esprit, du style :

      « Est-ce que je serai à la hauteur ? »

      « Pourquoi ai-je si peur ? »

      « Comment vais-je appréhender le public présent ? »

    Alors que dans le second groupe, les questions sont d’un tout autre ordre, comme :

       « Qu’attend mon public ? »

       « Quel état d’esprit sont les présents dans la salle ? »

       « Comment satisfaire leurs attentes ? »

 En vous intéressant aux autres, vous ne retournez pas votre conscience sur vos défauts, difficultés, insuffisances.

 

 coche.jpg Règle 2 pour gérer le trac : Respirez profondément !

 

   Quand les émotions prennent le dessus et que le trac  vous tenaille le ventre, votre respiration devient très courte. Trop courte ! Inversez le processus en utilisant votre contrôle respiratoire.

   Si vous respirez calmement et profondément, votre état d’esprit va au-to-ma-ti-que-ment se « synchroniser » à l’attitude du calme intérieur.

    Il est impossible d’avoir une respiration lente et profonde et d’avoir le trac. Les avantages sont que le cerveau reçoit deux types de messages :

 1. le premier message est : « en reprenant le contrôle respiratoire, je reprends la maîtrise de moi »

 2. Le second message est physiologique. Quand la respiration est profonde et calme, le cerveau active ses fonctions d’apaisement et de sérénité.

 C’est un grand secret des Yogis qui ont révélé que lorsque l’on contrôle sa respiration, on contrôle aussi son activité mentale.

 

 coche.jpg Règle 3 pour gérer le trac : Libérez vos gestes pour éliminer le trac!

 

    C’est le GRAND secret !

    Chaque fois que vous sentez monter en vous les symptômes du trac, veuillez à libérer vos gestes.  Parlez avec les mouvements adéquats. Bougez vos mains, vos bras, déplacez-vous pendant que vous parlez. Ne restez pas figé.

    En vous mouvant, votre inconscient interprète que vous êtes libre… Libre de vous exprimer.

    Le trac au contraire s’alimente de phase de contractions musculaires souvent causées par l’immobilité. En vous mouvant, les contractures se libèrent aussitôt et le trac diminue d’autant.

 (c) Didier Pénissard  

Investissez en vous-même !

 

Comment devenir orateur

« Comment éliminer le trac et parler avec aisance » => Le programme en vidéo complet

« Comment Apprendre à parler en public avec Aisance et Devenir un Orateur de haut Niveau en 90 jours »

www.parleravecaisance.com

 

  

– Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club – 

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg C’est ICI et Gratuit !

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,