Mon collègue sape mon travail par derrière… Comment réagir ?

3
96

Je découvre mon (ma) collègue sape mon travail par derrière…
Comment dois-je réagir ?
  

votre collègue sape votre travail
Lorsque vous découvrez qu’un(e) collègue à l’habitude de saper votre travail, vous devez réagir pour éviter qu’el (elle) vous pourrisse la vie au boulot

  Ce type de personnalité de collègue de travail doit être considéré dans la classification de la gestion des personnes difficiles comme des “vipères”.

   Pardonnez le terme, mais c’est ainsi qu’elles sont cataloguées dans ce domaine par le type de collègue toxique.

   Pour autant, une grande partie de ce comportement révèle d’une forme de jalousie maladive. Ce qui signifie que ces personnalités toxiques dans le milieu professionnel, cachent au fond de leur âme, d’une peur de manquer de compétences par rapport à leurs collègues.

  En réalité, c’est une façon bien singulière que de chercher à tout prix à se mettre à niveau en sapant (par derrière) le travail d’un(e) collègue. Le but dissimulé est de tenter de se hisser au niveau de celui ou celle pour tenter de porter préjudice en le dénigrant, ou sapant le travail effectué des autres.

# Anticipez la réaction hostile de votre collègue toxique

  La meilleure stratégie pour faire stopper ce type de comportement toxique, consiste à anticiper son comportement prévisible.

  D’un point de vue pratique, quand vous effectuez une tâche, lancez dans l’assistance (bien entendu en présence de l’interessée) de façon général et sans la viser de façon explicite :

=> écoutez ici le Podcast savoir ragir quand un(e) collègue sape votre travail par derrière

  1. “Bon, voila je viens de terminer ce (nommez la tâche). Je suis certain que je vais constater demain que ce que je fais aura été sapé”… Et souriez comme si vous disiez cela sur le ton de l’ironie.

En général la personne visée se fera discrète, ou même par hypocrisie fera celle qui veut vous défendre.

   2. En cas de récidive, la seconde stratégie consiste à franchir un niveau de riposte supérieure :

Vous faites sous entendre après avoir de nouveau reformuler votre phrase fétiche, “… Que de toute manière, j’ai identifié qui agit ainsi et j’en ai informé mes supérieurs qui la surveillent depuis quelques temps”

Surtout ne répondez jamais à ses questions si elle cherche à en savoir plus. Passez à autre chose en ayant un sourire malin…

“… En anticipant leur comportement,
vous les mettez en défaut AVANT que
l’idée de leur sale besogne s’initie…”

# Ce type de collègue toxique vit dans la crainte d’être démasquée

C’est sur ce timing précis (et faiblesse) que vous devez agir !

Car ce type de collègue qui sapent votre travail cherchent toujours à le faire par derrière. On peut assurément affirmer que se sont des comportements de lâcheté caractérisée et qui qualifie singulièrement ce type de personnage.

Mais leur lâcheté à aussi le revers de la médaille ; car ces collègues vivent dans la crainte d’être démasqué un jour au l’autre.

C’est donc sur cette faiblesse que vous possédez un point d’appui pour réagir et ne plus vous laisser monter sur les pieds. Donc, en anticipant leur comportement, vous les mettez en défaut AVANT que l’idée de leur sale besogne s’initie.

.

# Mettez en lumière leurs comportements, mais sous la pointe de l’ironie
Contrer les personnes difficiles

Le plus étonnant est que plus vous le faites à la lumière des autres collègues – tout ajoutant une pointe d’ironieet plus la collègue se sentant visée – prendra illico une posture d’extrème discretion.

Vous passerez ainsi pour quelqu’un qui ne rapporte pas à tout bout de champ. Au contraire, en affirmant en préventif :

“Oh je m’attends à ce qu’une petite faute soit glissée dans le dossier dans mon dos… Je plaisante bien entendu..”,…

… Vous sonnez indirectement l’alerte que vous SAVEZ que quelqu’un de mal intentionné agit dans l’ombre – et sous entendez que vous la l’avez démasqué (mais sans jamais la nommer précisément).

Je peux vous assurer que si vous maintenez pendant une mois au plus cette habitude de réagir ainsi, vous constaterez qu’elle finira par s’arrêter d’elle même.

Retour d’expérience ! Une collègue de travail met fin à ses méfaits de saper le travail en cachette

Sur mes conseils, Alina, secrétaire commerciale d’une entreprise de produit chimique à Lyon me contacte en juillet 2019 pour une situation similaire ou une collègue (que j’appele ici Christine) avait de mauvaises intentions en sapant le travail effectué dès qu’elle avait le dos tourné.

L’intéressée a donc commencé par prévenir ses collègues qu’elle avait de fortes suspicions  que Christine sapait son travail. Et que, elle jouerai sur les conseils d’un coach en gestion des personnes difficiles le stratagème de “l’affirmation préventive”.

Dès le jour même, Alina à la fin d’une tâche réalisée, lance sur le ton ironique  (et avec le sourire), :

“Vous pariez les filles que je vais encore trouver des erreurs dans mes dossiers dès demain ?… Je plaisante bien entendu”

Comme un effet boomerang, Christine, qui était présente dans le bureau,  fait mine de rire et de faire la surprise.

Mais, comme par magie, après 6 mois de constat par Alina que ses dossiers  étaient sabotés, elle n’a plus constaté la moindre tentative de saper son travail par derrière par sa collègue.

Comment convaincre et persuader les autres
Didier Pénissard Coach directeur de developpement personnel club

(c) 2021 Didier Pénissard coach
Auteur de “Comment Gérer les Personnes Difficiles et vous faire Respecter”

 

 

 

.

Plan du site   –    Page d’accueil    –   Boutique du club

cadeau_developpement_personnel_gratuitC’est ICI et Gratuit !

3 Commentaires

  1. Merci Didier de cette technique pour contrer un collègue qui sabote notre boulot. Je suis moi-même concerné par les tentatives répétées de saper mon travail par un collègue. Le problème est qu’il est au-dessus de moi au niveau de l’échelon. Ma question est donc :
    “Est-ce que cette technique d’anticiper verbalement ses intentions fonctionne aussi quand l’individu est mon supérieur hiérarchique ?”
    Robert de Québec

    • Bonjour Robert, oui je vous rassure ! Vous pouvez utiliser cette technique, même avec un supérieur hiérarchique. Bien entendu, cela ne marche pas avec votre patron…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.