7 jours pour avoir de la répartie

« Gardez toujours un argument sous le coude« 

 

 Lors d'une conversation où vous devez convaincre, la meilleure manière d'avoir de la répartie est de garder votre principal argument à la fin

« Lors d’une conversation où vous devez convaincre, la meilleure manière d’avoir de la répartie est de garder votre principal argument à la fin » (image Flickr)

   Nous voici arrivé à la dernière journée de notre rubrique « 7 jours pour avoir de la répartie ». 

   Je vais vous présente ici,  un des grands secrets des personnes qui  maîtrisent l’art de la répartie

   Elle part du constat que dans un débat difficile, une discussion âpre,  celui qui remporte la « partie » est souvent celui qui conserve l’argument choc à la fin. 

 

  checkbox.gif # Pas de débit de vos arguments en rafale ! 

 

   L’immense majorité des débats perdus se concentrent sur les personnes qui débitent leurs arguments comme des « rafales ».

   Elles pensent (à tort) que le meilleur moyen,  le plus efficace pour convaincre est d’affirmer leurs arguments dès le début. C’est une erreur que les « pro » de la communication efficace connaissent.

    Concrètement, vous avez toujours intérêt à garder le meilleur argument pour la fin.  C’est un peu comme « arme secrète » que vous conservez « sous le coude ». Votre contradicteur ne s’attend pas à ce que vous lui fournissez le coup fatal à la fin. 

   Il est bien de hiérarchiser vos arguments AVANT de le rencontrer.  Essayez de bien évaluer lequel des arguments est le meilleur et n’en parlez pas !

   Il se peut que vous n’ayez aucunement besoin de dégainer l’argument fatal pendant votre discussion. Si vous parvenez à bien gérer votre débat ainsi, tant mieux.

  

checkbox.gif  # La dernière minute qui  renverra votre interlocuteur dans les cordes

 

    Faites attention au moment d’affirmer votre argument fétiche.

   Il est toujours bien de le présenter quand vous vous sentez en difficulté. C’est en quelque sorte la « cartouche » qui vous sauve.

    Observez bien les débats des politiques. Ils demandent souvent au journaliste qui dirige les débats :

 « Combien de temps me reste-t-il ? »

    Cette question à un sens stratégique pour eux essentiel. Elle leur permet de cibler le moment idéal pour planter la dernière « banderille verbale » à leur contradicteur. Ils savent que s’ils sont très près de la fin programmée du débat, celui qui est en face n’aura pas le temps de réagir.

   Et comme le dit l’expression : 

« C’est souvent celui qui parle en dernier qui a raison… » . Si vous voulez avoir de la répartie de vos communications, retenez ce principe !

 © Didier Pénissard Coach en comunnication 2012

 Rappel Jour 1  – Rappel jour 2   – Rappel jour 3 – Rappel jour 4   – Rappel jour 5 – Rappel jour 6

 

pack parler en public

« Devenez un orateur de haut niveau en 90 jours »

>>> Parler en public ? Facile ! Découvrez ici

 

– Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

Tags: , , , , , , , , , , , ,