Cours d’art oratoire être pédagogue avec la technique du squelette

4
750

Cours d’art oratoire 


 Comment être un bon pédagogue avec la « technique du squelette » ?  

maîtriser l'art oratoire avec la technique du squelette
Dans les cours d’art oratoire on apprend autant à savoir parler avec fluidité et aisance que d’être pédagogue ; la technique du squelette est la plus utilisée par les orateurs.

   Jai passé beaucoup de temps (des années) à décortiquer les méthodes des bons orateurs.

   Or, je ne connais pas meilleure école que d’écouter, observer ces personnes qui possèdent un grand charisme.

   Il y a un aspect que j’ai retrouvé chez toutes ces personnes : leur esprit pédagogique par le recentrage de leur message sur UNE idée principale.

 

# Qu’est-ce qu’un squelette dans l’art oratoire

   Que le sujet soit compliqué ou plus aisé, leur capacité à expliquer les choses avec clarté et accessibilité pour tous, se retrouvent à chaque fois.

   L’art oratoire ne consiste pas qu’à un concours d’éloquence. S’il s’agit de s’écouter parler, cela n’apporte guère que de gonfler l’égocentrisme de celui qui s’exprime.

  Les cours d’art oratoire doivent se focaliser sur un élément fondamental ; être capable de présenter un domaine compliqué avec clarté et simplicité. Le but étant d’être compréhensible par tous.

   Mais, être un « bon pédagogue » ne s’improvise pas !

     

                 => écoutez ci-dessus le podcast de Didier Pénissard Coach pour maîtriser
                                            l’art oratoire et être un pédagogue

   Toutefois, mes recherches sur ces orateurs professionnels mettent en évidence un aspect. C’est une clé pour rester pédagogique dans vos discours.

   Je l’appelle en cours d’art oratoire la « technique du squelette » !

   J’entends par squelette le principe qu’une intervention oratoire doit toujours s’articuler autour d’une idée centrale. Plus on se disperse dans plusieurs objectifs, et moins votre auditoire retiendra votre message principal. Au final, votre intervention oratoire sera diluée dans la masse d’informations que vous diffuserez.

   Pour comprendre cette technique, il faut faire parfois un constat accablant ; de nombreux discours ou présentations en public sont trop lourds. On s’ennuie à mourir. Pire, on repart avec le sentiment de ne pas avoir compris l’essentiel.

   Au final, on n’a retenu que 10% du message du conférencier.

Barak Obama était passé maître de la technique du squelette en revenant souvent à Une idée-force de son discours
Barak Obama était passé maître de la technique du squelette en revenant souvent à Une idée-force de son discours

  # Les 5 fondations d’un cours d’art oratoire ; être un bon pédagogue

   Les orateurs pédagogues adoptent ce principe simple et qui se résume ainsi :

   Ils restent et demeurent sur UN élément-clé (le squelette) de leur intervention. Vous avez bien lu ! UN seul. En d’autres termes, la technique s’articule avec ce principe :

  1. Vous devez être capable de résumer en UNE PHRASE l’objectif de votre intervention. tant que vous n’y parvenez pas, poursuivez à chercher le fil directeur qui peut se FOCALISER sur cette phrase. Si vous n’y parvenez pas, alors remettez à plus tard votre causerie.

  2.  Toute leur intervention va tourner autour d’une idée principale : Ce qui signifie que les arguments, les idées, les sujets devront tous être en liaison AVEC l’élément-clé. L’intervenant fera donc des allers et retours permanents avec l’élément-clé de votre objectif. Il fera en sorte de ramener les différents points abordés avec le squelette de son intervention.

  3. Afin de bien « marteler » les esprits de l’auditoire présent, l’intervenant axera son discours en revenant souvent sur le squelette de son discours. Il n’hésitera pas à répéter régulièrement que l’élément-clé est l’objectif de sa présentation.

  4. Il s’assurera que le squelette de son exposé est bien compris par l’ensemble de l’auditoire. Il utilisera les feed-back, les questions-réponses pour s’assurer que chaque participant repartira avec cette idée-force en tête.

  5. Le squelette d’une intervention oratoire permet de fixer la pensée de l’auditoire sur le but du message et de focaliser les esprits sur lui.

 

# Un exemple pratique de la technique de l’art oratoire du squelette 

   Par exemple, un orateur qui doit intervenir, par exemple, sur le thème :

      « Le rôle fondamental de la prévention des maladies nosocomiales ».

   Il utilisera l’outil pédagogique de la technique du squelette ainsi :

  • Il commencera son introduction en parlant dès le début du « rôle de la prévention des maladies nosocomiales »,

  • Il articulera ses nombreux arguments autour de cette idée-force ; par exemple  

     « Chaque acteur de santé se doit d’élever sa prise de conscience sur le danger des maladies nosocomiales »,

     « Les patients devront être aussi informés des mesures d’hygiènes pour éviter les transmissions de germes pathogènes »,

     « La politique de santé doit prendre en compte ce problème à l’échelle de chacun des strates de l’hôpital, jusqu’au médecin de famille »,

     « Vous devrez mettre en place des protocoles clairement diffusés et lisibles pour tous pour éviter les maladies nosocomiales »,

     « Quelles sont vos questions sur la politique de préventions des maladies nosocomiales ? »

   Etc.

Comment parler en public pdf gratuit
Comment parler en public pdf gratuit => téléchargement => ici
 # Être un pédagogue c’est savoir répéter sans lasser

   Je peux vous assurer que chaque participant trouvera matière à mieux comprendre, et surtout repartira de votre intervention avec une idée claire et précise de votre intervention.

   Et ne craignez pas de vous répéter, car l’art de la pédagogie, c’est aussi la répétition. Même s’il faut user de la richesse du vocabulaire pour « parler du même sujets ». Vous pouvez très bien revenir souvent au même sujet dans une intervention, tout en cherchant à présenter sous plusieurs angles votre squelette.

   C’est ainsi que l’on vous écoutera avec attention et plaisir, car c’est un des secrets de la pédagogie de l’art oratoire.

   Rappelez-vous ce principe simple : Ayez UN squelette (ou idée-force) dans votre présentation et revenez à lui pendant toute votre intervention.

Didier Pénissard Coach
Formateur de cours d’art oratoire de haut niveau

Didier Pénissard est coach en développement personnel, et formateur d’orateur de haut niveau. Il est l’auteur du programme de formation en vidéo  » Comment parler avec aisance en 90 jours « . Des comédiens, acteurs de cinéma, avocats, hommes et femmes politiques, manager et chefs d’entreprises font appel à ses compétences pour apprendre l’art de s’exprimer en public et à la communication efficace. Il a formé des centaines de personnesà travers le monde via ses formations à la maîtrise de l’éloquence.
www.parleravecaisance.com

Comment Maîtriser l'art oratoire et séduire votre auditoire
       Comment Maîtriser l’art oratoire et séduire votre auditoire

Cours d’art oratoire en ligne => je découvre ici

 

 

 – Plan du site    –   Page d’accueil    –    Boutique du club –
https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

4 Commentaires

  1. Bonjour Didier!
    C’est un plaisir de vous suivre et de recevoir vos cours, vous êtes un expert!

    Je suis étudiant et je suis passionné de développement personnel, et de l’art oratoire… jai besoin de savoir si pour devenir un coach faut-il être diplômé en coaching ou même être un expert dans ce domaine. J’ai envi de faire des vidéos sur le développement personnel mais aussi sur la motivation.

    J’ai besoin de savoir où faut il commencer pour que je puisse réussir dans ce domaine tout comme vous.
    Merci!
    Aziz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*