Affirmation de soi Comment savoir dire non ?

17
240

« Comment Savoir Dire NON !« 

 

Apprendre à dire non est la première étape pour savoir s'affirmer."Savoir Dire Non Sans Blesser" 
« Apprendre à dire non est la première étape pour savoir s’affirmer. »Savoir Dire Non Sans Blesser » 

   

   – « Je n’arrive pas à dire non ! »

   – « Je n’ose pas lui refuser ce service »

   – « Je ne partage pas du tout son point de vue, mais j’ai du mal à lui dire que je ne suis pas d’accord »

   – « Je veux mettre fin à cette relation et pourtant il m’est difficile de lui dire, non c’est terminé »

   – « Il m’agace avec ses critiques, pourtant je voudrais bien qu’il cesse… sans pouvoir lui dire STOP »

Etc.

 <= écoutez ici le Podcast positif pour savoir dire NON

   Ces situations ne vous parlent-t-elles pas  ?

   Si c’est le cas, il y a fort à parier que vous manquez de vous :

   — AFFIRMER !–

   L’affirmation de soi est vitale si vous voulez vivre épanoui et en possession de vos pleines capacités.

 

# Comment apprendre à dire non sans être un suiveur ?

   Si vous avez cédé à une demande alors que vous pensiez le contraire, voilà un bel exemple d’un manque d’affirmation de vous. Je vais prendre le contre-pied de cette croyance.

   « Ce n’est pas en disant OUI à tout bout de champ, que vous serez mieux apprécié ». C’est même le contraire !

   En réalité, dire (avec tact) de ce que vous pensez vraiment, c’est faire preuve d’expression de votre vraie personnalité. Or, les gens qui ont – une « personnalité » – attirent. Elles sont plus respectées.

   Les « suiveurs » n’ont pas d’Aura. En disant « oui » dès qu’on vous le demande, sachez que vous perdez de votre influence.

 

# Dire « oui » pour faire plaisir (ou ne pas oser refuser) vous affaiblira

  C’est bien là le paradoxe. On pense trop souvent que dire « oui » est une manière d’être bien vue. C’est sans doute un

Didier Pénissard 24 min ·  "Pour vous entraîner à l'affirmation de soi, commencez par de petites choses. Par exemple, essayez de vous exercer à demander un service à quelqu'un. S'il vous répond négativement, dites-lui que ce n'est pas grave. En faisant cela régulièrement, vous aurez déjà franchi un pas; celui d'apprendre à vous affirmer.  Plus vous le ferez et plus ce sera facile pour vous".
C’est en exerçant des demandes autour de vous, que vous parviendrez peu à peu à savoir dire non

concept très culturel qui pousse à dire « oui » alors que l’on pense « non ».

   La 2 ème fausse croyance est que « si on dit non », on perd l’estime de celles et ceux qui nous aiment.

  C’est FAUX !

    Une étude menée par une équipe de psychologue de Ontario a mise en évidence que les personnes qui savent dire « non » quand cela est jugée nécessaire, gardent l’estime des autres.

   Mieux, elles se disent finalement plus influentes et mieux respectées au final.

 

# Savoir dire « NON », s’apprend !

    Tout est question de présentation du NON. Voici la formule qui donne toujours de bons résultats. Précisez toujours « pourquoi vous déclinez la demande« .   

    Expliquez la raison avec précision. Par exemple, si on vous demande de garder le petit garçon de votre voisine. Plutôt que de dire « oui », alors que vous pensez non, dites pourquoi vous ne pouvez le garder.

      -« Je suis désolé, j’aurai bien gardé votre fils, mais ce soir je dois terminer ce travail que je dois rendre lundi sans faute ».

   Remarquez que vous avez – précisé – ici la « raison » (le travail). Mais, si vous êtes fatigué, dites-le :

      -« Je suis trop fatigué pour garder votre fils ce soir. Je ne pourrais pas bien m’en occuper et cela, je ne le souhaite pas car votre fils mérite beaucoup d’attention ».

   Vous remarquerez que si vous précisez la raison de votre « non« , vous parviendrez à vous affirmer tout en conservant l’estime des autres.

 

# Une habitude libératrice pour apprendre à dire non

    Comment une nouvelle habitude qui se forge, savoir s’affirmer vous permet de vous libérer.

    Car, conserver au fond de soi une frustration de dire « oui », alors que vous pensez « non », peut finir par se transformer en une somatisation qui peut se manifester par au mieux de l’énervement. Au pire des troubles de santé.

    Affirmer un refus (avec le tact nécessaire) est la clé pour libérer vos ressources cachées. Ce sont des verrous qui se libèrent et livrent en même temps de potentialités.

    Au contraire, ne pas s’affirmer dans le « non » (ou un refus) « cadenasse » nos ressources.

    Avec le temps, cela deviendra comme une seconde habitude. Vous pourrez dire « non » tout en conservant votre sérénité.

 (c)  Didier Pénissard Coach

Comment avoir confiance en soi
Programme complet pour renforcer votre confiance en vous

>>> Je vous recommande :
« Comment Développer un Puissant Sentiment de confiance » :
www.confiance-en-moi.com

 

 – Plan du site –   Page d’accueil  Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 

17 Commentaires

  1. Dans la vie de tout les jours je pense que lorsqu’on dit oui à une chose que nous n’apprécions pas, on entre en contradiction avec les principes inscrits dans notre inconscient; et on crée un champ négatif qu’il fallait éviter on disant non.

  2. Bonjour. Je vous remercie infiniment pour ces précieux courriels que vous m’envoyez régulièrement. Je ne prend pas souvent le temps de les lire et surtout de les utiliser pour améliorer mon quotidien. Cordialement

  3. Merci beaucoup Didier. j’ai de sérieux problèmes en effet de peur de perdre leur estime. ça handicape mon existence et m’empêche d’être moi-même. Ce cours m’a éclairé

  4. merci. vos conseils me font du bien. et comme s’il y avait une connection dans vos messages, la conséquence qu’un conseil produit est toujours typique au nouveau mail que je recois

  5. Le » Oui et le Non » dans quelles circonstances doit -on les exprimés !!

    Bonjour Didier ;

    Merci pour ces ressources inépuisables de ce programme florissant en matière du développement personnel et notamment « l’information sur l’expression du NON » qui m’a été parvenue en vidéo dont j’ai trop appréciée, d’ailleurs je suis favorable avec vous au sujet de dire Non! mais j’ai quelque chose à élucider qui m’avérée confuse a propos du Oui qui peut devenir Non selon le degré de la personnalité de l’être humain, et les circonstances dans lesquelles il vit , je vais être plus explicite !!

    *si je reçois une demande de la part de quelqu’un et j’ai la capacité de dire NON , ce qui explique que je n’est pas honte de le dire ,mais je dis OUI parce que je veux aider cette personne qui est dans le besoin ,sur le plan matériel ou bien moral , le OUI ici est bien placé car il manifeste ma clémence et ma générosité envers autrui .Et si je dirai NON car je suis dans l’incapacité de prononcé ce Oui ,donc automatiquement je dois émettre une Négation à cette demande qui m’est adressée !Et ceci est bon aussi !!

    En contrepartie

    *si la même demande me sera adressée et je dirais OUI par honte ou de peur des autres ,ceci devient une déficience et un défaut chez moi que je dois le corriger en m’efforçant à s’habituer de dire NON avec ardeur et acharnement bien sur jusqu’à ce que cela deviendra par la suite une habitude ancrée dans mon caractère qui demeurera FORTIFIE par LE TEMPS .

    Conclusion
    Le « oui » à contre cœur qui Dérive d’une peur ou bien d’une honte se montrera faible et représente Une A..no..malie ; dans ce cas là il faut réagir contrairement pour dire NON , ce NON représente une qualité dans ces circonstances!
    Quant au « OUI » qui se dit de bon gré sans aucune contrainte provenant de l’intérieur ou bien de l’extérieur, c’est ici que demeure une qualité qui vient d’un caractère fort ! OUI est bien proclamé !
    Cependant, s’il sera transformé par une négations dans des circonstances bienveillantes et devient NON maintenant il détermine un DEFAUT et ainsi ce caractère sera personnalisé d’une Sévérité Et Inflexibilité ,donc il va falloir évidement le corrigé pour exprimé avec affirmation oui et en même temps représentant un caractère INDULGENT .

    *comme aussi ,il m’est préconisé de révéler une affirmation ou bien une négation mieux que ne pas donner aucun signe de vie ,qui veut bien dire je ne réponds , ni par oui ni par non ,ceci est Impoli !!

    *Il n’est pas nécessaire de donner une argumentation ou bien une justification à chaque fois de dire non , dès fois on le peut comme la plupart du temps on dit :je ne peut pas ,car j’ai mes raisons !!

    Ou bien

    au préalable quand une personne me demande quelque chose, je réagi instantanément par dire :je peux vous aider ou je peux répondre à votre demande…..etc MAIS dans la mesure du possible ,c’est cette expression soulignée qui va me faire faciliter les réponses avec négations et de m’éviter la vexation des demandeurs.

    Observation : Le Non et le Oui seront jugés positifs ou négatifs en fonction du caractère de la personne aussi bien que de la détermination des circonstances.

    Merci Didier de m’avoir accordé du temps pour la lecture !

    salutations distinguées .
    Nawel .

  6. Bonjour Monsieur Didier.
    Je vous remercie aimablement pour l’ intérêt que vous porter à mon développement personnel.
    Je lis toujours les Mails que vous envoyez.
    Parmis les points enumerés ci dessus,
    Rendre service mais si je n ai pas envie est mon problème.
    Je ne veux pas me quereller avec autres et j aime être utile a tout le monde.
    Par vos conseil , je sais que ma vie commence à changer.
    Votre devoué
    Ebeyo

    • Bonjour Ebeyo
      à la lecture de votre message, sachez que vous n’êtes pas loin de tomber dans le piège du syndrome de l’enfant intérieur.
      Vous en avez toutes les caractéristiques…
      Le risque est grand de souffrir de plus en plus (car ce problème ne s’améliore pas avec l’âge). Sauf si vous prenez le problème en face.
      Je ne peux que vous inviter à regarder cette vidéo explicative. Car, il se manifeste par la peur d’être mal jugé ou de rechercher l’approbation des autres (ne pas e quereller, rendre (trop) service aux autres, etc)
      il y a le lien pour vous en libérer en bas de cet article :
      https://developpement-personnel-club.com/vaincre-la-peur-detre-juge/
      bien à vous
      Didier Pénissard Coach

  7. Bonsoir Mr Didier, merci beaucoup d’ avoir compris mon comportement,( oui, c’est ce que je ressens) j’ai vraiment du mal à vivre comme-ça et suis à votre disposition des conseils.

  8. Bonjour Didier
    Refusé de rendre un service ou de garder un enfant dire non lorsque l’on vous demande quelque chose ce n’ est pas forcément avoir plus confiance en soi .
    je trouve que c’est plutôt pas envie de rendre ce service n’est pas forcément une bonne chose ; moi j’aime me rendre utile. Pour moi c’est pas cool voir même méchant de ma aider les autres.
    Sylvie

    • Bonsoir Sylvie,
      oui vous avez raison. Là où le problème devient réel c’est quand la personne ne sait pas dire « non » trop fréquemment
      et qu’elle en souffre. Ce n’est pas la même chose. Car on se doit de pouvoir s’affirmer ! si on ne le fait jamais (je connais des personnes qui ne savent absolument pas dire non
      – et qui cèdent systématiquement quand on les sollicitent. Ce sont des individus en souffrance.
      Votre Bien Dévoué,
      Didier Pénissard coach

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*