7 jours pour avoir de la répartie Comment éviter de se faire manipuler par un interlocuteur ?

6
71

[ 7 jours pour avoir de la répartie ]

 » Comment éviter de se faire manipuler par un interlocuteur ? « 

6 ème jour : 

Comment éviter de se faire manipuler par un interlocuteur ?
« Un des moyens d’éviter de se faire manipuler lorsque l’on est en face d’une personne qui nous questionne est de noter – avant de répondre – à ses questions » (c) image Flick

   Certains interviewer sont passés maître dans l’art de manipuler leur invités en les « bombardant » de questions. 

   Cette stratégie qui consiste à envoyer des « salves d’obus » de questions a pour effet de déstabiliser celui est censé répondre.

   En réalité, la première n’est point réellement intéressée par les réponses, mais plus par le trouble que ce procédé peut créer. Alors voici quelques conseils pratiques pour éviter de se faire manipuler par le verbe.

 

 # Attention au « interlocuteur rafale »

   Il est possible de réagir efficacement à ce type de méthode qui s’approche de la manipulation verbale. Il faut pour cela (c’est mon conseil) de bien identifier cette stratégie.

   En premier lieu, vous devez bien identifier si la personne qui vous questionne le fait en « rafale » ou juste pour avoir UN seul élément. On retrouve fréquemment cela quand on se fait manipuler au travail par son patron.

   Dans le second cas (recherche UNE information), ce que je vais vous apprendre ne vous concerne pas. En revanche, si vous êtes dans la seconde configuration il faut réagir. Sinon, vous ne résisterez pas à la violence de ce procédé.

    Comprenez ceci d’important !

    Les manipulateurs du verbe,  savent que le cerveau à besoin d’un temps nécessaire pour aller chercher les éléments de réponses.

   Or, si on vous pose des questions (à un rythme soutenu) ; vous ne parviendrez pas à obtenir les renseignements, les arguments suffisants pour répondre avec répartie. C’est quasi impossible !

  

 # Comment utiliser la méthode du  dérivatif ? 

   Si vous essayez de répondre à toutes les questions, vous aurez les pires difficultés pour le faire.

   Vous devez reprendre le contrôle du dialogue, sans quoi, vous perdrez vite la main (tel est le but de votre questionneur).

   Pour cela, ne tombez pas dans le piège que l’on essaie de vous tendre – et éviter de se faire manipuler ! 

   Si une question en amène une autre, surtout n’essayez pas de répondre systématiquement. C’est quasi impossible car votre cerveau ne pourra pas vous fournir les éléments de réponses que vous attendez. La meilleure stratégie est de NOTER

   Quand je dis noter, c’est avec un stylo et un papier. Pourquoi ? 

   Même si vous avez affaire à une personne difficile dans ses relations, vous devez noter ces questions (rappelez-vous qu’elle se fiche souvent de vos réponses, ce qui compte pour elle, est de vous déstabiliser).

 

# Votre arme pour éviter de vous faire manipuler : un crayon et un carnet

   L’avantage de noter est double : 

1. il vous permet de réfléchir à ce que vous allez répondre

2. il vous donne immédiatement une impression de maîtrise de la situation (vous ne subissez plus).

    Il est important de dire à votre interlocuteur que vous allez noter car : 

« Vos questions sont intéressantes et pour y répondre précisément, permettez-moi de les noter »

  Notez peut aussi déstabiliser celui qui vous questionne. Dans les techniques de répartie verbales, les professionnels de la politique usent fréquemment de ce stratagème pour chercher à mettre en difficulté leur contradicteur. Elle donne l’impression d’un riposte réfléchie et donc, limite le champ d’action des questions en rafale. 

Un bon conseil en conclusion : 

Quand on vous questionne en rafale : 

–          Ne cherchez pas à répondre du tac-au-tac

–          Dites que vous allez noter les questions

–          Notez … et répondez  

© Didier Pénissard Coach 
Expert en communication Efficace

 Rappel Jour 1      Rappel jour 2       Rappel jour 3       Rappel jour 4   Rappel jour 5 

 

pack parler en public
« Terminé la peur de parler en public ! Devenez un orateur de haut niveau en 90 jours »

>>> Parler en public et avec aisance ? Facile ! Découvrez ICI

 

 

– Plan du site –   Page d’accueil  – Boutique du club –

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit ! 

6 Commentaires

  1. j’ai bien aime; c’est fort et pas tellement complique (a la surface); il faut, je crois, developper le cote « observateur » de soi-meme, pour ne pas reagir sans reflechir et apres, c’est la pratique… merci bien et excusez-moi pour ne pas avoir utilise les signes diacritiques. cordialement,

  2. Il y a aussi la technique du « sandwich » (un nom que j’ai créé pour cette méthode). Cette technique consiste à glisser soigneusement la question à laquelle on souhaite avoir une vraie réponse dans une séries de questions (dont les réponses ne sont forcément pas importantes) …. mais comme vous dites, M. Didier, ça déstabilise l’autre à point qu’il répond sans trop réfléchir à la question qui m’intéresse. Pour moi personnellement, je peux confirmer que cette méthode donne des résultats si on la maîtrise bien (sans que ce soit un harcèlement envers l’autre). Je me permet de l’utiliser pour taquiner mes amis … hihihihi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*