Comment apprendre (presque) en dormant !  Possible ?  

Comment apprendre (presque) en dormant ! Possible ?

« Des méthodes venues des pays de l’est démontrent qu’une partie du cerveau peut apprendre dans des états proches du sommeil  » c) Image Flickr

   Qui n’a pas imaginé un jour que l’on puisse apprendre en dormant ?

   L’immense majorité des gens à rêver de pouvoir assimiler des connaissances et des savoirs sans effort. 

 

coche.jpg # A l’aube d’une « révolution » de la mémoire !

    Il semble que les dernières recherches sur le cerveau et notamment de la mémoire, montrent que nos capacités d’apprentissage sont quasi illimitées.

   Déjà, dans les années 70, un bulgare, le Professeur Géorgie Lozanov avait découvert une méthode de super apprentissage qui permettait d’apprendre des langues étrangères en quelques jours.

  Ce n’est pas mythe mais une réalité. Lozanov a mis en évidence pendant ses premières recherches en psychologie appliquée que si on lève des inhibitions, alors, la mémoire peut être décuplée. Ces « blocages » sont souvent reliés à notre inconscient.

  

coche.jpg # Comment une simple autosuggestion peut lever les inhibitions de la mémoire ?

  C’est la première étape de la méthode du Dr Lozanov.

  L’élève commence par se motiver intérieurement. L’utilisation de l’autosuggestion consciente avec des formules :

 « Je suis capable de mémoriser tout ce que j’apprends »,

 « Ma mémoire se renforce de jour en jour », 

« Plus j’apprends de connaissance et plus je peux les mémoriser facilement », 

-etc.

 Ces formules intentionnelles positives, permettent réellement en quelques minutes de lever toutes formes de blocages de la mémoire si elles sont prononcées dans un état particuliers intermédiaire entre la veille et le sommeil.

  

coche.jpg # Comment un état proche de l’hypnose peut engendrer un état d’hyper mémoire ?

 

   Là encore, les travaux précédents de Lozanov l’on conduit vers les états particuliers de la conscience. L’hypnose notamment.

   Mais, il s’est aperçu que cette technique avait néanmoins quelques effets indésirables sur la faculté d’apprentissage. Par exemple, que l’élève pouvait perdre sa vigilance pendant l’hypnose.

   Lozanov abandonna donc l’hypnose, même s’il comprit que l’état intermédiaire entre la veille et le sommeil est  une « porte ouverte » vers l’hyper mémoire

 

coche.jpg # La Suggestopédie ou comment apprendre sans effort !

 

 La suggestopédie est une méthode de super apprentissage, notamment pour les langues, mais pas seulement.  Lozanov a découvert que l’on pouvait « plonger » des élèves dans un état intermédiaire de conscience (entre veille et sommeil) tout en conservant un niveau de vigilance suffisant pour qu’ils perçoivent les cours sans risque de s’endormir. 

   Concrètement, l’élève apprend (presque) en dormant. Même s’il entend toute la leçon. Une musique avec un rythme particulier choisie par le Dr Lozanov afin de créer un état de détente et un état d’ouverture psychologique berce les élèves.

   Chacun est assis dans un fauteuil  bien confortable qui ferait pâlir de jalousie des élèves de nos classes conventionnelles. 

  Puis, l’orateur (ou le professeur) enseigne son cours en veillant sur 2 points :

 – le rythme du débit des informations à enseigner, 

– Le rythme de la respiration.

 

 coche.jpg # Comment le Yoga suggestopédique stimule l’hyper mémoire ?

 

    Certaines écoles de Yoga démontrent que le rythme respiratoire carré (2 secondes de respiration – 2 secondes de retenues respiratoires, puis  2 secondes d’expiration – 2 secondes sans air) favorise l’état de concentration mentale.

   La respiration rectangulaire (2 secondes d’inspiration – 4 secondes de retenues – puis 2 secondes d’expiration et 4 secondes de vide d’air) décuple la mémorisation.

    Lozanov a combiné les 2 techniques pour un résultat extraordinaire. C’est à dire, que la musique inductrice d’état de conscience provoque un état proche de l’hypnose (sans les inconvénients) et la respiration rectangulaire permet d’y associer toute la puissance sur le cerveau.

  

coche.jpg # Apprendre sans effort est maintenant possible !

 De nombreux élèves qui ont appris avec cette méthode  maîtrisent des langues étrangères en quelques jours. Presque 300 mots de vocabulaires appris en une journée est un score que l’on constate régulièrement.

 Le plus étonnant est que les étudiants n’ont pas l’impression d’apprendre.

 Mieux, leurs capacités de se souvenir de ce qu’ils ont mémorisé et appris dans les semaines et les mois qui suivent sont bien meilleures que par les méthodes classiques.

  

coche.jpg # De nouvelles méthodes de super mémoire arrivent !

   Les recherches de 2 prix Nobel ont mis en évidence que les hémisphères cérébraux avaient la capacités singulières d’apprendre l’un et l’autre.

  Mais le plus étonnant est qu’ils peuvent (et surtout) apprendre sans que l’un ne puisse savoir que l’autre hémispère apprend. 

  La technique consiste à saturer l’hémisphère gauche d’informations répétitives inutiles qu’il ne peut analyser (comme des numéros de téléphone d’un botin par exemple)

   Cette découverte fût reprise par un chercheur, le Pr Budzinsky, pour permettre d’apprendre sans effort. Il a mis au point une stratégie très efficace pour apprendre avec l’hémisphère droit du cerveau. Les résultats sont stupéfiants.

   L’idée est que le cerveau gauche (suivant les découvertes des 2 prix Nobel) n’intervient pas dans ce qu’apprend l’hémisphère droit. Le résultat offre des perspectives fantastiques au niveau de la mémoire.

   Les étudiants qui apprennent avec cette méthode du professeur Budzinsky, mémorisent nettement mieux et surtout sans effort de volonté. 

 

coche.jpg # Comment apprendre en dormant sans effort ? 

 

   Il existe des pistes qui permettent de profiter de certaines phases du cerveau pendant qu’il soit capable de mémoriser plus aisément.

   Notamment, le soir, si vous avez un cours à mémoriser (ou un texte), essayez de le faire en allant jusqu’au limite de vous endormir.

   Résistez si le sommeil vous envahit. Persistez à apprendre dans cette zone d’état de conscience car votre cerveau enregistre quasiment toutes les informations que vous lui transmettez.

   Le « travail de la nuit » qui se poursuit par le subconscient permet d’enregistrer sans effort le cours avec une bonne restitution le lendemain matin. 

 

coche.jpg # Comment utiliser la mémoire photographique

 

  Une autre méthode relatée par le Pr Tupperwein consiste à s’approprier les livres de l’année suivante (pour les étudiants). Puis, de feuilleter en lisant très vite, sans chercher à comprendre, les textes. Le résultat est que loin d’être inutile, la mémoire subconsciente (ou mémoire photographique) enregistre une grande partie des textes et pages qui passent sous les yeux. 

   Lors de la saison suivante, lorsque l’élève apprendra réellement ces nouvelles leçons, il sera étonné de constater que son cerveau comprend mieux, et surtout mémorise mieux ce dernier. Comme une forme de « pré » digestion, les savoirs seront plus facilement assimilés de cette façon.

 (c) Didier Pénissard  

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2011/02/e-coover-guide-memoire.jpg

 

Pour en savoir plus,

Télécharger Gratuitement ce Guide Pratique :

developper-sa-memoire.com

 

 

 

 

 

– Plan du site –   Page d’accueil – Boutique du club – 

https://developpement-personnel-club.com/wp-content/uploads/2014/11/cadeau_developpement_personnel_gratuit.jpg

C’est ICI et Gratuit !

 
Tags: , ,